2019, une année de livres

Publié le par Papillon

Voici déjà venue la fin de l'année, et le temps des bilans. Cette année, j'ai lu davantage que l'an passé, beaucoup de pavés, et essentiellement en numérique. Il faut dire que je me suis beaucoup baladée, et qu'avec ma liseuse je suis sûre de toujours avoir ma PAL sous la main. Ce qui ne va d'ailleurs pas sans inconvénient, puisque j'ai réussi à "noyer" ma fidèle liseuse au moment des grandes marées, ce qui ne serait probablement pas arrivé avec un livre papier, bien plus résistant à l'eau de mer.
Beaucoup de belles lectures cette année, mais pas énormément de coups de cœur. Je ne sais pas si c'est moi qui deviens difficile ou si c'est la littérature qui s'affadit, mais je peine à m'enthousiasmer. Ces derniers mois, j'ai pris plus de plaisir à admirer des œuvres d'art qu'à lire des livres, et j'ai presque visité autant de musées en 2019 que je n'ai lu de romans.
Voici quand même un petit résumé de mon année littéraire, grâce au jeu initié par Delphine et Nicole sur les réseaux sociaux :
 
 

 

1 - Ma première lecture de l'année :
Le Lambeau de Philippe Lançon (Gallimard, 2018).
 
2 - Le livre que j'attendais le plus :
Cora dans la spirale de Vincent Message (Seuil, 2019).
 
3 - Le livre dont l'écriture m'a éblouie :
Le sport des rois de C.E. Morgan (Gallimard, 2019), dont j'attends le prochain roman avec impatience.
 
4 - Le livre le plus bref que j'ai lu :
La vérité sur "Dix petits nègres" de Pierre Bayard (Minuit, 2019) : 169 pages.
 
5 - Mon plus gros pavé : 
Le musée de l'innocence d'Ohran Pamuk (Folio, 2012) : 832 pages.
 
6 - La plus belle couverture :
De pierre et d'os de Bérengère Cournut (Le Tripode, 2019).
 

 

7 - Le livre le plus dépaysant :
Un fleuve de fumée d'Amitav Ghosh (10/18, 2014), qui nous entraîne en Chine à l'aube de la guerre de l'opium.
 
8 - La découverte d'un auteur :
L'épatante Valeria Luiselli et ses formidables Archives des enfants perdus (L'Olivier, 2019).
 
9 - Le meilleur personnage :
Le très attachant pasteur chinois de L'évangile selon Yong Sheng de Dai Sijie (Gallimard, 2019).
 
10 - Le livre le plus déstabilisant :
Sauvage de Jamey Bradbury (Gallmeister, 2019), dont l'héroïne brouille la frontière entre l'humain et l'animal.
 
11 - Le livre le plus original :
Francis Rissin de Martin Mongin (Tusitala, 2019).
 
 

 

12 - Le livre le plus instructif :
Les Jours de Sylvain Ouillon (Gallimard, 2019), pour revivre cent cinquante ans d'histoire nationale et internationale.
 
13 - Le livre le plus émouvant :
Dans le faisceau des vivants de Valérie Zenatti (L'Olivier, 2019).
 
14 - Le livre le plus drôle :
Le dernier thriller norvégien de Luc Chomarat (La Manufacture de livres, 2019).
 
15 - Le livre qui sort de mes habitudes :
La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald (J'ai lu, 2016).
 
16 - Le livre que tout le monde a aimé... sauf moi !
La bal des folles de Victoria Mas (Albin Michel, 2019), dont le succès ne cesse de me surprendre, tant je l'ai trouvé insipide.
 
17 - Le livre lu sur les conseils de quelqu'un :
Dans les angles morts d'Elizabeth Brundage (Quai Voltaire, 2018).
 

 

18 - Le plus beau titre :
La traversée des apparences de Virginia Woolf (GF Flammarion, 1985).
 
19 - Un prix littéraire :
Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud, 2018) : Prix Goncourt 2018.
 
20 - Le livre le plus politique :
L'humanité en péril de Fred Vargas (Flammarion, 2019), où l'autrice de polars se met en colère contre les politiques et leur inertie face à la crise climatique.
 
21 - Le livre le plus poétique :
Grace de Paul Lynch (Albin Michel, 2019), dont la plume magnifique transcende un épisode particulièrement sombre, celui de la Grande Famine en Irlande.
 
22 - Le livre le plus décevant :
Civilizations de Laurent Binet (Grasset, 2019). Tout en admirant la prouesse intellectuelle que représente la réécriture de l'Histoire en faisant débarquer les Incas à Lisbonne au XVIe siècle, je me suis profondément ennuyée dans ce livre.
 
23 - Un roman dont le héros a réellement existé :
Un monde sans rivages de Hélène Gaudy (Actes Sud, 2019), ou trois hommes dans un ballon en direction du Pôle Nord.
 
24 - Le livre qui ne rentre dans aucune catégorie :
L'explosion de la tortue d'Eric Chevillard (Minuit, 2019), un auteur décidément inclassable, facétieux et brillant.
 
25 - Le coup de cœur de l'année :
Mécanique de la chute de Seth Greenland (Liana Levi, 2019).
 

 

26 - Le dernier livre de l'année :
Le meurtre du commandeur de Haruki Murakami (10/18, 2019).
 
 
Et en attendant 2020, je vous souhaite à tou-te-s
 
une très belle fin d'année.
 

Publié dans Inventaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

choup 14/01/2020 15:08

Belle et riche année de lectures!

Stephie 04/01/2020 09:12

Une année drôlement riche !

Philisine Cave 01/01/2020 19:00

Je suis en train de lire "ta plus belle couverture" et je me régale. Et je partage ton prix littéraire. Je te souhaite une magnifique année 2020 ainsi qu'à tes proches. Grosses bises.

Papillon 02/01/2020 20:39

Bonne année à toi, et beaucoup de belles lectures.

Jérôme 01/01/2020 15:33

Bon ben j'en n'ai lu aucun...^^

Papillon 02/01/2020 20:38

Avec tous ces livres qui sortent, c'est pas forcément étonnant que nos lectures ne se croisent pas toujours.

Karine 01/01/2020 04:27

Oh, il me plait bien ce tag... l'avoir vu avant, je l'aurais fait! Une très bonne année à toi!

Papillon 01/01/2020 12:49

Bonne année Karine, et beaucoup de belles lectures.

Marilyne 31/12/2019 13:33

Ah, j'ai Le sport des rois sur mon étagère depuis ton billet, je ne m'étais pas attardée sur ce titre, heureusement que tu as attiré mon attention. Une de mes prochaines lectures. Nous nous retrouvons pour Le Bal des folles, son succès me désole, où est la littérature ? ( j'ai hésité entre le personnage de Daï Sijie et un autre pour cette réponse, il est tellement émouvant ce pasteur, on ne l'oublie pas ). Belle fin d'année à toi.

Papillon 01/01/2020 12:49

Je vais guetter ton avis sur Le sport des rois, je suis curieuse de voir ce que tu vas en penser !

Cathe 31/12/2019 12:10

Très bonnes fêtes de fin d'année et à bientôt j'espère (suis passée à LR pour Noël mais le temps est passé très vite..)

Papillon 01/01/2020 12:48

Bonne année Cathe, j'espère que nous aurons l'occasion de nous voir en 2020 !

Delphine-Olympe 31/12/2019 10:34

Encore une belle année de lecture, quoi que tu en dises. Je te souhaite une scintillante soirée et te souhaite aussi de découvrir de très beaux livres en cette nouvelle année qui arrive.

Papillon 01/01/2020 12:45

J'ai envie de revenir aux classiques cette année, envie de "vieilleries" pour changer un peu ;-)

choup 31/12/2019 09:18

joli bilan! Pour Civilizations, j'avoue l'avoir trouvé intéressant intellectuellement, mais émotionnellement, je suis restée complètement en dehors et ce n'est que parce que je me suis amusée à chercher en paralèlle de ma lecture les détails qui me manquaient en terme historique que j'y ai trouvé un vrai intérêt. C'est anti-romanesque au possible.

Papillon 01/01/2020 12:44

Anti-romanesque : c'est exactement ça ! Il a peut-être trop pris le contrepied de l'histoire réelle.

Aifelle 31/12/2019 07:19

Très belle fin d'année à toi aussi ! je me rends compte en lisant les bilans des unes et des autres que j'en ai encore tellement à découvrir .. Le Franck Rissin me fait de l'oeil à la bibli, mais j'en ai déjà emprunté d'autres .. et la rentrée de janvier ne vas rien arranger.

Papillon 01/01/2020 12:42

Je crois que cette année je vais prendre un peu de recul vis à vis de la rentrée, j'ai envie de classiques plutôt...