2018, Une année de livres

Publié le par Papillon

L'année 2018 ne fut pas la plus grandiose de ma vie de lectrice. Entièrement concentrée sur mon projet d'installation à La Rochelle, j'ai consacré assez peu de temps à la lecture, et j'ai vraiment peiné à trouver des livres qui m'emballent vraiment. Je vous épargnerai la liste de ces romans que tout le monde a aimés et que j'ai refermés avec un "Ouais, bof..." Heureusement, la fin de l'année m'a permis de mettre la main sur quelques pépites.
J'ai donc décidé de résumer cette année particulière en reprenant le petit jeu initié par Delphine et Nicole sur les réseaux sociaux : mon année en 16 livres.
 
 
1 - Ma première lecture de l'année
ne fut pas un roman : L'homme nu de Marc Dugain & Christophe Labbé (Robert Laffont & Plon, 2016), une enquête sur le monde (pas si) merveilleux que les GAFA nous préparent.
 
2 - Le livre le plus bref que j'ai lu :
Le motif dans le tapis, une longue nouvelle de Henry James (Folio, 2018), délicieuse mise en abyme du travail de critique littéraire ou cet éternel hiatus entre ce que l'auteur veut dire et ce que le critique comprend.
 
3 - Le livre le plus dépaysant de l'année :
Le ministère du bonheur suprême d'Arundhati Roy (Gallimard, 2018), plongée dans l'Inde d'aujourd'hui, entre tradition et modernité, dans une société de castes où les religions se déchirent.
 
4 - La plus belle couv de l'année :
celle de cet épatant roman d'aventures, Le Grand Nord-Ouest d'Anne-Marie Garat (Actes Sud, 2018).
 
 
5 - Un auteur découvert cette année (et qui m'enchante !) :
William Stegner
 
6 - Le livre dont l'écriture m'a éblouie :
L'arbre-monde de Richard Powers (Le Cherche-Midi, 2018), grande déclaration d'amour aux arbres et aux forêts.
 
7 - Le meilleur personnage de l'année :
Philip Roth dans Opération Shylock de Philip Roth (Folio, 1997), où l'auteur s'imagine un double se faisant passer pour lui.
 
8 - Le livre que j'attendais le plus :
Scherbius (et moi) d'Antoine Bello (Gallimard, 2018).
 
9 - Le livre le plus déstabilisant :
Asymétrie de Lisa Halliday (Gallimard, 2018). Je confesse ne pas avoir compris où l'auteur voulait en venir (ce qui est toujours très agaçant).
 
10 - Le livre le plus inattendu :
Cartographie des nuages de David Mitchell (Points, 2013), six histoires, six époques, six formes romanesques, pour nous dire que le monde court à la catastrophe.
 
11 - Le livre que j'ai enfin lu :
1984 de Georges Orwell (Folio, 1972).
 
 
12 - Mon plus gros pavé :
4 3 2 1  de Paul Auster (Actes Sud, 2018) : 1024 p.
 
13 - Le livre le plus émouvant :
La mémoire est une chienne indocile d'Elliot Perlman (Robert Laffont, 2013).
 
14 - Le livre le plus drôle :
Double nationalité de Nina Yargekov (Folio, 2018), où comment survivre quand on est écartelé entre deux pays et deux langues.
 
15 - Le livre qui m'a appris plein de choses que je ne savais pas :
L'échelle de Jacob de Ludmila Oulitskaïa (Gallimard, 2018), cent ans d'histoire russe, de l'avant-révolution à l'après-chute du mur.
 
16 - Le dernier livre de l'année :
Le Lambeau de Philippe Lançon (Gallimard, 2018).
 
Et j'attends 2019 de pied ferme !
 
 
Bon réveillon à tou-te-s !

 

Publié dans Inventaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Céline 06/01/2019 10:51

J'ai aussi découvert William Stegner cette année, et avec joie ! Je garde un merveilleux souvenir de "La mémoire est une chienne indocile", le genre de roman que je relirai ! Je te souhaite une belle année, riche en découvertes :-)

Papillon 07/01/2019 12:18

Très belle année à toi !

maggie 03/01/2019 10:27

J'avais repéré le Roth et je veux aussi lire le Bello... Bonne année 2019 !

Papillon 04/01/2019 14:41

Les deux sont excellents. Bonne année !

Noukette 02/01/2019 17:58

2019 sera belle, je n'en doute pas !!

Papillon 04/01/2019 14:42

Il faut y croire ! Bonne année !

Cathe 02/01/2019 11:41

Ah voilà donc ton projet réalisé !

Es-tu dans le quartier de la Genette comme tu en avais l'intention ?

Bien sûr la prochaine fois que j'irai à La Rochelle voir ma famille je te ferai signe !

Alors très bonne année rochelaise et à bientôt j'espère

Papillon 02/01/2019 17:31

Oui, me voici rochelaise et à la Genette ! Et je me plais vraiment beaucoup ici.Je te souhaite aussi une très belle année en espérant qu'elle nous donnera l'occasion de nous voir !

Hélène 02/01/2019 09:18

Beau bilan ! je pioche des idées !

Papillon 02/01/2019 17:30

Les divers bilans sont chouette pour ça!

Jerome 01/01/2019 19:58

Mince, j'en ai lu aucun !

Papillon 02/01/2019 17:29

Vu la production pléthorique de romans, ce n'est pas totalement surprenant. ..

Une ribambelle 01/01/2019 14:12

Belle année avec de beaux livres sous les yeux.

Papillon 01/01/2019 16:39

Très bonne année à toi avec de belles lectures !

krol 01/01/2019 11:28

Que de belles lectures ! Que l'année 2019 soit aussi belle en lectures que la fin d'année l'a été, alors.

Papillon 01/01/2019 16:40

J'espère que 2019 sera plus belle et plus riche encore... Bonne année !

keisha 31/12/2018 18:00

Merciiiiiiiii !
Je constate encore une fois qu'on a bien des lectures en commun... Lançon, Yargekov, Auster, 1984, Serbius, Shylock, Powers, Stegner, James, ça fait quand même plus de la moitié! J'ai quand même abandonné le Perlman,mais trop d'unimité serait suspecte.
Alors te voilà à L Rochelle. Superbe ville, un micro climat appréciable, de plus. Des librairies aussi?
Meilleurs voeux pour to n retour qui je l'espère sera moins en pointillés.

Papillon 01/01/2019 16:44

Oui, j'adore vivre à La Rochelle, une si belle ville avec plein de librairies et une superbe médiathèque.
Nous avons toujours eu plein de lectures en commun, mais comme tu lis énormément, tout le monde doit avoir au moins quelques trucs en commun avec toi : c'est statistique !
Une très belle année 2019 !

Autist Reading 31/12/2018 17:07

Tant pis pour la liste des "ouais, bof", ça m'aurait bien intéressé ;-)
Ta récap tombe à pic, je m'apprêtais à t'envoyer un mail pour la nouvelle année et avoir un peu de tes nouvelles, et là, j'apprends que tu t'apprêtes à migrer à La Rochelle ! Ça devrait te changer de la trépidante capitale.
Je te souhaite donc une très douce installation et une magnifique année 2019 sous les effluves iodés de l'Atlantique.

Papillon 01/01/2019 16:45

Je suis à La Rochelle depuis trois mois, ce qui explique qu'on ne m'ait pas trop vue par ici. Je n'en pouvais plus de "la trépidante capitale" !
Bonne année Laurent !