Un tag : petites manies de lectrice

Publié le par Papillon

J'ai été taguée par Delphine, qui tient le blog La bibliothèque de Delphine-Olympe, avec laquelle je partage beaucoup de goûts et d'intérêts littéraires, et à qui je ne peux donc pas refuser de répondre à quelques questions sur mes habitudes de bookaddict.

 

 

Que penses-tu des adaptations cinéma ?

Je ne cours pas après, j'ai été trop souvent déçue ; en fait, je déteste qu'une lecture de l'œuvre vienne troubler ma propre lecture. Et j'ai souvent pensé que la richesse de la langue écrite ne pouvait être traduite en images, sans parler de tout ce que l'univers romanesque projette dans notre imaginaire. Mais il y a quand même des exceptions notables, avec les adaptations BBC des grands classiques anglais qui ne m'ont jamais déçue, peut-être parce qu'ils ont généralement un format plus long que les films de cinéma.

 

Quel marque-page utilises-tu ?

De vrais marque-pages, de beaux marque-pages, les plus beaux marque-pages possibles :-)

J'en rapporte de mes voyages, j'en achète dans les musées, on m'en offre beaucoup (certains sont si beaux et originaux que je n'ose pas les utiliser !) Je les perds, je les retrouve, je les oublie entre les pages... Mon préféré est un marque-page rapporté de Chine qui a survécu à tout depuis plus de dix ans.

 

Quel est ton coup de cœur 2015 ?

Il y en a eu beaucoup :

 - Le Principe de Jérôme Ferrari,

 - La Trilogie des Falsificateurs d'Antoine Bello,

 - Academy street de Mary Costello,

 - Vernon Subutex de Virginie Despentes,

 - La septième fonction du langage de Laurent Binet,

 - L'imposteur de Javier Cercas,

 - Intérieur nuit de Marisha Pessl.

 

Comment classes-tu tes livres ?

Les romans sont classés par ordre alphabétique d'auteurs ; je mélange éditeurs et collections. Les livres de "non fiction" sont classés par thèmes. Et la PAL est en vrac.

Ce classement est rendu d'autant plus facile que je ne garde plus tous mes livres, seulement ceux avec lesquels j'ai une relation particulière. Je ne veux plus que ma bibliothèque soit juste un amas de livres comme par le passé, je veux qu'elle reflète le plus possible mes goûts de lectrice. Tous les livres que je ne garde pas, je les donne à une ONG : Bibliothèques sans frontières, qui dispose des boites à livres dans la plupart des mairies parisiennes.

 

Quels sont tes blogs de lecture préférés ?

Ils sont listés sur la page "Blogothèque" de ce blog ; je suis environ une cinquantaine de blogs littéraires dans mon agrégateur de flux. Là aussi, j'ai fait du tri récemment, parce que je manque de temps pour tout lire.

 

Des petites habitudes inavouables quand tu lis ?

Ce n'est pas inavouable, mais je prends toujours beaucoup de notes quand je lis. Et, en plus, je colle des post-it de toutes les couleurs dans mes livres, pour marquer tous les passages qui me plaisent, ce qui suscite parfois des réactions inattendues quand je me livre à cette petite manie dans les transports en commun.

 

 

Un auteur contemporain que tu aimerais rencontrer et pourquoi ?

J'avais évidemment très envie de rencontrer Éric Reinhardt et Antoine Bello (pour les raisons que j'ai expliquées ), et il se trouve que j'ai eu le plaisir de les rencontrer tous les deux en 2015, et que je suis donc une lectrice comblée :-)

D'une manière générale, j'aime beaucoup entendre des écrivains parler de leur travail en dehors de toute promo. Je ne regarde jamais La grande librairie, mais j'adore aller dans des festivals comme Les étonnants voyageurs à Saint-Malo ou le Festival America à Vincennes, où les écrivains ont vraiment l'occasion de s'exprimer et de dialoguer entre eux. 

 

Où achètes-tu tes livres (neufs et occasion) ?

Je n'achète quasiment jamais de livres d'occasion parce que je fréquente beaucoup les bibliothèques municipales de Paris. Et j'achète tous mes livres dans des librairies indépendantes. Celle où je traîne le plus volontiers est la Librairie de Paris, place de Clichy, mais j'aime aussi beaucoup La Manoeuvre, rue de la Roquette, et la librairie du parc de la Villette. Et quand je cherche un livre précis, j'utilise le site Paris Librairies, qui m'indique dans quelles librairies de Paris je vais le trouver. Il m'arrive donc régulièrement de traverser la ville pour trouver LE livre que je veux. C'est l'occasion de découvrir de nouvelles librairies et parfois de faire des rencontres étonnantes (un passionné de Borges à la librairie Gallimard du boulevard Raspail, par exemple).

 

En ce moment, quel genre de littérature lis-tu le plus ?

Je lis surtout de la littérature française contemporaine, pour des raisons universitaires, et les lecteurs attentifs de ce blog auront peut-être remarqué que j'essaie de suivre une thématique particulière, très présente dans le littérature actuelle et liée à mon sujet de mémoire.

 

Un livre à la fois ou plusieurs ?

Un seul, en règle générale, parce que j'aime être complètement immergée dans un univers romanesque. Mais, en ce moment, je lis des ouvrages de théorie littéraire en parallèle des livres de fiction.

 

Quelle est ta lecture en cours ?

Je viens de terminer Anima de Wajdi Mouawad (en parallèle avec L'animal singulier de Dominique Lestel), et comme c'était une lecture intense (dont je dois tirer un devoir de quinze pages), je m'accorde une respiration avant de commencer le roman suivant : Orfex de Patrick Laurent.

 

Sur quel site communautaire en rapport avec la lecture aimes-tu aller ?

Aucun. Je suis inscrite sur Babelio et sur Libfly, mais je n'y vais jamais. Ma communauté préférée, c'est la blogosphère.

 

Livre papier ou numérique ?

Les deux.

J'aime toujours autant l'objet-livre, d'autant que certains éditeurs font vraiment beaucoup d'efforts pour créer de beaux objets (Gallmeister, Sabine Wespieser, Zulma, Monsieur Toussaint Louverture...), et je ne pourrais pas vivre sans une vraie bibliothèque chez moi. Mais j'adore lire en numérique, je trouve que c'est confortable quand on a une mauvaise vue, et plus pratique quand on se déplace beaucoup en transports ou quand on est en voyage. J'adore l'idée d'avoir ma petite bibliothèque portative dans mon sac à mains (ou mon sac à dos), avec tous mes chouchous à l'intérieur.

 

 

Quel est ton endroit préféré pour lire ?

Je peux lire partout (sauf dans mon bain) : dans un parc ou dans un bistrot, au théâtre avant que le rideau ne se lève ou chez le dentiste en attendant mon tour, au bureau pendant ma pause déjeuner, sur la plage et dans l'autobus... J'ai toujours un livre sur moi. Mais l'endroit que je préfère reste mon coin de canapé, avec mon dico à portée de mains, mon carnet de notes, mes post-it, mon thé... et mon téléphone en mode "avion".

 

Invite cinq amis à y répondre :

Et je nomme à mon tour (sans aucune obligation) : Hélène - Jérôme - Martine - Noukette  et Yue Yin.

 

Publié dans Ma vie de lectrice

Commenter cet article

Céline 19/04/2016 19:46

J'aime beaucoup les petits objets semés dans ta bibliothèque :-)

Noukette 11/04/2016 18:32

J'adore ces portraits de lecteurs ! Promis, j'essaye de m'y coller un de ces quatre ;-)

Papillon 12/04/2016 13:45

J'espère bien avoir le plaisir de lire tes réponses un de ces jours ;-)

Kathel 09/04/2016 13:28

Je n'ai pas encore répondu à ce tag, mais c'est pour bientôt ! Je pourrais citer les mêmes maisons d'éditions que toi, qui donnent envie de rester au livre papier... mais pour des polars ou d'autres éditeurs, le numérique me sied bien aussi.

Papillon 10/04/2016 17:01

J'ai racheté certains romans parce que je les voulais "physiquement" dans ma bibliothèque. Il y a quelque chose quand mêm avec le livre papier que l'on a pas avec le numérique.

Aifelle 09/04/2016 07:00

Il faut que je regarde si j'ai une antenne BSF chez moi. J'aurais pu répondre comme toi à la majorité des questions, sauf sur le numérique où je ne me retrouve pas. Je connais les post-it également !

Papillon 10/04/2016 16:59

Ah ! Mais nous allons pouvoir fair un "Club des post-it" alors ! J'ai l'impression que toutes les blogueuses ont le même tic :-)

keisha 08/04/2016 19:07

Oh je me retrouve pas mal! Les feuilletons BBC très longs, les post it pour les passages, les livres qu'on donne assez vite, ne gardant que peu (et bon), le festival America, mais pas de liseuse, pas un réseau de librairie ou médiathèques aussi grand, et euh, mon téléphone est quasi toujours en mode éteint (je pense qu'il n'a même pas de mode avion)

Papillon 10/04/2016 16:58

Je dois dire que Paris a quand même de gros avantages question bouquins :-) Quant au mode avion, c'est une option des smartphones, et je ne sais plus si le mien est mon meilleur ami (je lui confie tous mes secrets) ou mon pire ennemi (avoir internet sous la main tout le temps peut se révéler très chronophage...)

Nicole Grundlinger 08/04/2016 15:28

Les adaptations de la BBC c'est vrai sont toujours très réussies... Je garde de bons souvenirs de leurs films d'après les romans de Jane Austen.

Papillon 08/04/2016 18:50

J'ai beaucoup aimé aussi l'adaptation de Nord et Sud d'Elizabeth Gaskell. Je trouve que ces adaptations sont généralement très fidèles.

clara 08/04/2016 12:07

Je suis une adepte des post-it également :)

Papillon 08/04/2016 18:49

Nous sommes nombreuses alors ! Chouette !

Titine 08/04/2016 09:51

Je vais regarder tout de suite les lieux où l'on peut déposer les livres pour Bibliothèques sans frontières, merci pour l'info ! Je cherche aussi à me débarrasser de mes livres en trop, je vais parfois dans un troc livres du 18ème mais qui bien loin de chez moi. Ta solution me plaît beaucoup. Et j'essaie de répondre rapidement !

Papillon 08/04/2016 18:48

Oh oui BSF c'est vraiment une solution géniale, les livres partent dans des endroits où la culture est sinistrée, comme Haïti. Les livres ont une seconde vie et on fait une BA.

Electra 08/04/2016 09:45

Très joli portrait ! j'ai oublié de parler des post-it ! Pareil que toi - mais moins nombreux ! de toutes les couleurs également ;-)

Papillon 08/04/2016 18:46

Je crois que nous sommes nombreuses à avoir cette petite manie !

Mior 08/04/2016 09:00

...eh ben moi...je lis même dans mon bain ! :-)

Papillon 08/04/2016 18:45

Tu n'es pas la première à me le dire, mais je ne sais pas comment voys faîtes !