Mai 2016 : moi après mois

Publié le par Papillon

A mind is like a parachute. It doesn't work if it isn't open.
(Frank Zappa)

Quai de la Loire - Paris 19
 
Du muguet et un lumbago / (Fausses) vacances / Plus que deux semaines pour finir mes devoirs / Hyperconcentrée et enchaînée à mon ordi / Littérature le matin, linguistique l'après-midi / Un long devoir qui commence enfin à ressembler à quelque chose / De la joie et de l'enthousiasme / Un mardi au soleil : je bosse, je bosse, je bosse / Contente de voir ce que j'ai réussi à extraire de ce roman / Une glace au parc en guise de récompense / Une proposition hallucinante, et donc refusée / Et un RDV raté ; rien ne sert d'envisager le réel à l'avance, il nous surprend toujours, pour le meilleur ou pour le pire / Petit intermède au bureau (parfois, je me demande si ma conscience professionnelle ne frise pas la bétise) / Et un devoir expédié, un ! / Un mardi sous la pluie : je bosse, je bosse, je bosse / Le parc de la Villette pour moi toute seule : le luxe de vivre à contretemps / Deux journées en une / Dernier devoir expédié avec 24 heures d'avance sur le programme : contente, contente, contente (et petite crise de folie) / "Je ne perds jamais : soit je gagne, soit j'apprends" (Mandela) / Dormir, enfin, et flâner un peu : un grand sentiment de liberté / Cinéma : Woody Allen m'ennuie et Bruno Dumont me fait rire ; c'est le monde à l'envers / "La vie est une comédie écrite par un auteur sadique" (Woody Allen) / "We know what to do, but we do not do" (Bruno Dumont) / Premières notes : super contente ! / (Vraies) vacances : en route pour Saint-Malo / Soleil, mer et littérature (et glaces au caramel) / Des écrivains comme s'il en pleuvait, et quelques bavardages bloguesques / Rentrer de vacances et trouver mon bureau complètement en vrac, #mauvaisehumeur / Je bosse, je bosse, je bosse / J'envoie des lettres et reçois de réponses qui m'enchantent / De la joie, de la joie, de la joie / Parfois, je me dis que la vie est quand même fantastique / Trop d'imagination nuit gravement au sommeil / Chasse aux pigeons sur le balcon / Une pile de livres à lire et un gros rhume / Plein d'idées qui jaillisent / La pluie a ruiné tous mes efforts / "Faire et défaire, c'est toujours travailler" (ma mère) / Envie d'étrangler un informaticien / Voilà qui ne va pas arranger ma réputation d'emmerdeuse / J'adore mon nouveau bureau / Lundi : tout le monde déteste le gouvernement et râle contre le 49-3 ; jeudi : tout le monde déteste la CGT et veut un bidon d'essence ; joli tour de passe-passe / "Le monde est le lieu où s'affrontent les histoires" (Bello) / Des billets de théâtre (il y avait longtemps) et des billets de train / Certains jours il est compliqué d'aller travailler, heureusement que j'aime marcher et qu'il fait beau / Les papotages du jeudi sont de retour / Deux heures du mat' en robe de chambre chez les voisins, tout ce que j'aime, #jehaislesvoisins / Ramer en dormant debout, c'est possible mais pas très efficace / S'endormir à la BU / Réécrire n'est pas ce que je préfère / Lectrice en mode ronchon : n'aime rien, râle sur tout / Un peu de philosophie #IloveSpinoza / Grosse flemme et tarte au thon / Relire ses classiques / Où l'on constate que la vie n'est pas fantastique pour tout le monde / Déprime à la machine à café, #LoiTravail / Une réponse positive et ultrarapide (petite danse de la joie) / Des voyages en préparation / Un au revoir qui sonne comme un adieu / Novembre en mai = potage, polaire et tisane / Submergée : de travail, de projets, d'informations, de livres, d'émotions et de souvenirs, #overdose / Envie de vide et de silence.
Un mois de mai au pas de course.
 
 
 
 

Sur une idée de Moka

 
 

Publié dans Inventaires

Commenter cet article

cathulu 02/06/2016 08:10

Grâce à toi , je suis plongée dans Anima ! :)

Papillon 02/06/2016 09:45

J'espère que tu l'aimeras autant que moi. J'ai énormément pensé à toi en faisant ma dissert' sur roman parce que j'ai du lire un tas de bouquins qui t'auraient bien plu : "L'animal singulier", "Monde humain, monde animal", "Qui sont les animaux ?" 'Le versant animal', etc etc

Aifelle 01/06/2016 18:42

Ouf, il est fini ce mois de mai ; mais il m'a l'air de ne pas avoir été si mal que ça ... des phrases énigmatiques, on s'amuse à deviner ce qu'il y a derrière, c'est le jeu !

Papillon 02/06/2016 09:43

C'était un beau mois de mai, en fait, très chargé, avec quelques éclairs de folie ;-)

ex-ICB 01/06/2016 09:21

Quel beau et riche mois de mai tu t'es concocté. Je ne suis rien de moins qu'admiratif, sincèrement.

Papillon 02/06/2016 09:42

C'est l'effet que ça donne ? Hummm... moi, je suis surtout épuisée !!!

Delphine-Olympe 01/06/2016 07:57

Waouh, quel mois !
J'adore la citation de Mandela : elle me convient tout particulièrement, aujourd'hui !
Allez, courage Papillon, tu arrives au bout ! Bravo pour ce beau travail !

Delphine-Olympe 04/06/2016 17:29

Ah ! Si tu en redemandes, alors... ;-)

Papillon 02/06/2016 09:40

Merci de ton soutien, Delphine ;-) Mais je suis encore loin d'avoir terminé : je viens de demander une dérogation pour me réinscrire l'année prochaine...