Transsibérien - Dominique Fernandez

Publié le par Papillon

 

fernandez.jpg

 

En 2010, dans le cadre de L'Année France Russie, quinze écrivains français furent invités à embarquer dans le Transsibérien, train mythique s'il en est, pour parcourir les 9288 kilomètres reliant Moscou, à l'ouest, à Vladivostok, à l'est. Parmi eux, Dominique Fernandez qui rapporta de ce périple un journal de voyage.

 

C'est moins à une découverte touristique de la Russie que nous convie l'auteur, qu'à une plongée dans l'histoire tourmentée du plus grand pays du monde, de sa culture foisonnante et de son âme insaisissable. A chaque étape du train, les invités du "train des écrivains" font une halte plus ou moins longue, et sont invités à des rencontres avec des étudiants, des lecteurs, des artistes. Rencontres décevantes, trop formelles, banales, mal préparées. Dominique Fernandez se console en nous régalant d'anecdotes tirées de sa culture littéraire et musicale (qui semble inépuisable).

 

J'ai aimé ce parallèle entre le voyage littéraire et le voyage ferroviaire. Tandis que derrière la vitre se déploie un majestueux paysage rythmé par la Volga, l'Oural, la taïga sibérienne et le fleuve Amour, à l'intérieur du compartiment défilent Alexandre Dumas et Jules Verne, Tchekhov et Tolstoï, Gorki et Kessel. Jusqu'à ce que les voyages intérieur et extérieur fusionnent en un troublant vertige :

 

"Le vrai voyage ne consiste pas à attendre du nouveau, à guetter les surprises, qui sont des bornes que l'on fixe devant soi, mais à abolir toute distinction entre soi et le monde, par une dilatation de l'individu à l'infini. Telle est du moins l'expérience que permet le Transsibérien. A temps engourdi, à espace incommensurable, moi volatilisé."

 

Voilà qui me paraît terriblement tentant, et ça tombe bien puisque c'est justement dans cette aventure que je me lancerai dans quelques mois.

 

 

Grasset, 2012. - 298 p.


Publié dans Essais - Documents

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Bonjour , 


 je viens de le terminer et confirme qu'il s'agit d'un bon livre . Seul bémol, l'auteur est très distant de la population , voyageant dans des hôtels heut de gamme... pas la meilleure
solution pour parler du voyage. 


 Un livre sur les écrivains russes plus qu'une oeuvre de voyage. 
Répondre
F

En effet. J'ai noté pour ma part celui de Danièle Sallenave.
Répondre
F

Je prends enfin le temps de déposer un com sur cet article alléchant. Ma biblio l'ayant, je l'ai réservé et il me tarde de m'y plonger ! Merci pour la découverte :)
Répondre
P


Ce bouquin (conseillé par Dominique) fut une excellente surprise. D'autres auteurs participant au voyage ont écrit un récit ou un roman, mais peu me tentent.



A

C'est la faute à Jules Verne et son Michel STROGOFF 
Répondre
P


Il faut absolument que je le lise avant de partir !



A

je te souhaite une belle aventure  jj'espère que j'aurais le plaisir de la vivre aussi un jour ! 
Répondre
P


Je me rends compte que c'est un truc qui fait rever plein de gens.



P

J'ai bien aimé aussi le livre pétillant "Aventure transsibérienne". Le récit de trois jeunes dans le transsibérien, un peu à la manière de "trois hommes dans un bateau".


http://transsiberien2008.free.fr/wordpress/
Répondre
P


Je ne connais pas mais je note, merci pour le lien !



K

Une belle aventure en perspective ! Je comprends que cette lecture t'ait fait de l'oeil... Tu nous raconteras ?
Répondre
P


Sans doute



L

J'ai lu le Kerangal, et je compte bien lire un autre livre, pour un autre point de vue sur cet échange. 
Répondre
P


C'est intéressant d'avoir différents aspects du même voyage.



S

J'ai écouté plusieurs émissions de France Culture dans lesquelles les écrivains participant à ce voyage évoquaient leur expérience et le livre qu'ils avaient écrit par la suite. Très intéressant.
J'adore le train, je pense que ce type de voyage me conviendrait... Un jour ?
Répondre
P


Je vais essayer de lire d'autres recits du voyage. Oui, le train, c'est une forme de lenteur bien appéciable de nos jours...



A

J'attends avec impatience le récit de ton périple qui m'a toujours fait rêver !
Répondre
P


J'espère que le voyage sera à la hauteur de mes attentes parce que j'en reve aussi depuis des années.