Rentrée littéraire 2012

Publié le par Papillon

 

Il y a des signes qui ne trompent pas : Paris-Plages a pliéé ses parasols, le Président est de retrour au bureau et les feuilles commencent à jaunir : ça sent la rentrée ; ou plutôt les rentrées, qui vont émailler cette fin d'été : ministérielle, scolaire, théâtrale et, première de toute, notre bien-aimée (ou pas) rentrée littéraire, qui pendant deux mois va voir déferler des centaines de nouveautés sur les tables de nos libraires préférés (et bientôt épuisés).


rentree-litteraire-2012.jpg

 

 

Il y a longtemps que j'ai cessé de me demander si je serai capable de résister à cette vague toujours renouvelée de tentations irrésistibles (ma PAL peut en témoigner, où s'accumulent les épaves échouées des dix dernières rentrées littéraires). Cette année, je vais juste essayer de ne pas trop me précipiter, pour éviter les chefs d'oeuvre annoncés mais décevants, les pièges marketing et les lectures soi-disant incontournables. En attendant, j'ai préparé une petite sélection, aussi subjective que personnelle.

 

Dans la catégorie des "chouchous historiques" :

- Jim Harrison : Grand maître (Flammarion, le 05/09)

- Richard Powers : Gain (Le Cherche-Misi, 23/08)

- Ron Rash : Le monde à l'endroit (Seuil, 23/08)

- Fabrice Humbert : Avant la chute (Le Passage, 23/08)

- Jérôme Ferrari : Le serment sur la chute de Rome (Actes-Sud, 22/08)

- Patrick Modiano : L'herbe des nuits (Gallimard, 31/10)

- Amin Maalouf : Les désorientés (Grasset, 05/09)

 

Dans la catégorie "auteurs à suivre" :

- Jean-Michel Guenassia : La vie rêvée d'Ernesto G. (Albin Michel, 22/08)

- Fabienne Juhel : Les oubliés de la lande (Editions du Rouergue, 22/08)

- Agnès Desarthe : Une partie de chasse (L'Olivier, 23/08)

- Jean-Pierre Ohl : Redrum (L'arbre vengeur, 31/08)

- Audur Ava Olafsdottir : L'Embellie (Zukma, 23/08)

- Aravind Adiga : Le dernier homme de la tour (Buchet-Chastel, 13/09)

 

Dans la catégorie "Pourquoi pas ?"

- Catherine Mavrimakis : Les derniers jours de Smokey Nelson (Sabine Wiespeisser, 13/09)

- Mathias Enard ; Rue des voleurs (Actes Sud, 22/08)

- Philippe Djian : Oh (Gallimard, 23/08)

- Gonçalo M. Tavares : Un voyage en Inde (Viviane Hamy, 13/09)

- Tarun Tejpal : La vallée des masques, Albin Michel, 22/08)

- Ron Carlson : Cinq ciels (Gallmeister, 30/08)

- Toni Morrison : Home (Christian Bourgois, 23/08)

 

Dans la catégorie "recommandés par des lecteurs dignes de confiance" :

- Carin Clevidence : La maison de Salt Hay Road (Quai Voltaire, 30/08)

- Jonathan Dee : La fabrique des illusions (Plon, 23/08)

- Stephen Orr : Le temps n'efface rien (Presses de la Cité, 23/08)

- Marc Durin-Valois : La dernière nuit de Claude Eatherly (Plon, 16/08)

- Serge Joncour : L'amour sans le faire (Flammarion, 22/08)

- Metin Arditi : Prince d'orchestre (Actes Sud, 22/08)

 

Dans la catégorie "dispensables" :

Olivier Adam, Christine Angot, Laurent Mauvignier, Amélie Nothomb, Colombe Schneck, Florian Zeller...


Publié dans Ma vie de lectrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E

Plein de goûts en commun. Une très belle liste en perspective. Que du bonheur! Du coup, je viens de m'abonner à votre blog.


 


Au plaisir de nos mots,


Emmanuelle
Répondre
P


Bienvenue ! En fait, je n'ai pas encore lu tout ce que j'avais prévu de lire...



S

J'ai les premières pages du Djian dans le supplément des Inrocks et j'avais très envie de la suite quand ça s'est arrêté, ce qui est très bon signe. Je pense que je vais me laisser tenter :)
Répondre
P


Tout pareil que moi  Mais je vais quand même attendre que la biblio l'achète...



P

Bonjour,


Si vous voulez lire un livre pas décevant, voici le premier roman d'Hélène Py:


"Joif ou Avanie à La Havane"


Vous pouvez aller lire les 31 premières pages sur le site de Pyrène ou sur son blog :


http://wizzz.telerama.fr/azurwizzz


Bien à vous


Cordialement


Pyrène
Répondre
E

En effet, c'est une possibilité. Je me suis d'ailleurs fait offrir une liseuse, il y a 3 ou 4 ans. J'en suis contente mais, au départ, il y avait peu de nouveautés en français... comparé à
l'offre en anglais. Ce problème semble plus ou moins réglé aujourd'hui mais j'aime toujours fouiner dans ma librairie préférée... si bien que je craque à chaque fois !!!
Répondre
P


Moi aussi, j'aime fouiner, c'est pour ça que je préfère les livres papier que l'on peut feuilleter à loisir.



E

Bonjour,


Pour ma part, j'arrive encore à résister à l'attrait de la nouveauté et aux sirènes de la rentrée littéraire. Il fait dire aussi que j'ai un budget limité et que j'attends généralement les
sorties en poche. A la bibliothèques, les listes d'attente sont longues pour les nouveautés et cela est devenu un principe: les éditeurs sont techniquement capable de produire des romans
financièrement abordables... alors pourquoi fruster la majorité des lecteurs, si ce n'est pour des raisons commerciales obscures ?
Répondre
P


Il reste la version numérique, qui est moins chère mais encore trop chère à mon goût pour que j'investisse dans une liseuse.



Y

Nous n'avons globalement pas les mêmes envies, mais j'ai lu le Tejpal et il est excellent, le meilleur livre de la rentrée que j'ai lu jusqu'à présent.
Répondre
P


Il va peut-être remonter dans ma liste d'envie, alors...



E

Je ne peux pas vraiment t'aider alors parce que je n'ai jamais lu 37,2° le matin. Mais c'est prévu, un jour ! :-)
Répondre
P


J'espère bien que tu liras ! C'est un roman qui a marqué toute une génération.



E

Je ne sais pas si je peux faire partie des lecteurs dignes de confiance ;-) mais je pense que tu peux décaler le Mathias Enard de "pourquoi pas" à "recommandé" !! ;-)


Sinon j'ai beaucoup aimé le Maalouf, j'ai bien aimé le Djian mais ça reste du Djian faut aimer hein, enfin ceci dit là il y va fort quand même, ça peut choquer et ça va choquer c'est certain ! Le
Ron Rash est pas mal aussi. Malheureusement j'ai abandonné le Ferrarri que j'aurai pu, moi aussi, classer dans la catégorie "chouchou"...


J'espère que tu trouveras des vrais coup de coeur dans toute cette rafale !
Répondre
P


Pour Mathias Enard, je ne suis pas surprise


Pour Djian, je l'ai mis en "Pourquoi pas ?" parce que c'est un auteur que j'ai passionément aimé à ses débuts, mais que j'ai arrété de lire... Cete fois-ci les critiques sont dithyrambiques mais
je me méfie, quand je lis du Djian, je pense toujours à "37°2 le matin", et je m'emmerde !



I

Ah, j'adore qu'on débroussaille un peu avant que je passe
J'ai déjà repéré plusieurs titres qui me font envie dans ta sélection. Juste un truc : c'est quoi ça, Mauvignier dans les "dispensables" ???!!! Pour moi, il sera (encore cette année)
incontournable.
Répondre
P


Mauvignier m'ennuie, je suis désolée de te faire de la peine, mais j'ai décidé de renoncer. Et comme ça on ne lira pas tous les mêmes livres



V

Nous n'avons pas les mêmes envies et la diversité, c'est bien. La vallée des masques est un coup de coeur pour moi.
Répondre
P


De toute façon, avec six cents et quelques titres, il y en a effectivement pour tous les goûts.