Les vies privées de Pippa Lee - Rebecca Miller

Publié le par Papillon


"I am awake"

Pippa Lee (Robin Wright Penn) est une femme de cinquante ans, mariée depuis des années à un éditeur beaucoup plus âgé qu'elle (Allan Arkin). Elle est l'image de l'épouse modèle : belle, élégante, souriante, intelligente et bonne avec tout le monde. Attentionnée avec un mari vieillissant, patiente avec ses enfants adultes (même avec sa fille Grace qui ne lui adresse jamais la parole), à l'écoute des amis plus ou moins névrosés de son mari, des voisins et même du fils du voisin (Keenu Reeves), Pippa Lee est disponible pour tout lemonde, à tout moment, sauf pour elle-même.

Mais son emménagement dans une résidence pour retraités va fendiller sa belle armure de femme parfaite. Dans cette antichambre de la mort, Pippa Lee va se regarder dans la glace et se demander : "Qu'as-tu fait de ta vie ?". Alors que son quotidien commence à se dérégler, elle se plonge dans son passé. Pippa Lee n'a cessé de fuir : une mère hystérique, une tante lesbienne, puis les excès d'une folle jeunesse (un rien désespérée) dans les seventies, pour finalement se réfugier dans les bras d'un homme protecteur. Et c'est pour échapper à la culpabilité qu'elle s'est construit ce personnage de femme idéale.

Rebecca Miller (fille d'Arthur) adapte ici son propre roman et dessine un très beau portrait de femme mûre qui se remet en question avant qu'il ne soit trop tard. Difficile de ne pas penser à Woody Allen devant ce milieu d'intellectuels et surtout face à ce mélange aigre-doux de tragique et de burlesque. J'ai beaucoup aimé comment la réalisatrice glisse sans à-coups du présent au passé, entremêlant deux époques radicalement différentes et révélant une femme aux multiples visages. J'ai été particulièrement  impressionnée par la prestation de Robin Wright Penn qui fut il y a vingt-cinq ans l'héroïne d'une série télé de troizième zone, tout comme par les autres rôles féminins, tous parfaits. Un très joli film, à la fois drôle et émouvant, qui ontre qu'il n'est jamais trop tard pour vivre sa vie.

L'avis d'Aifelle.

Film américain (2008) de Rebecca Miller,
avec Robin Wright Penn, Keenu Reeves, Julianne Moore, Wynona Ryder.
Genre : comédie dramatique ; durée : 1h33.


Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Nymphette 17/11/2009 22:53


C'est marrant, moi j'ai trouvé ça moyen en fait! J'aurais plutôt qualifié la mère de maniaco dépressive...


chiffonnette 16/11/2009 08:39


Un de plus à aller voir! Je condense dans la semaine un petit paquet de films mine de rien, mais qu'est-ce que ça fait du bien d'aller au cinéma! :-) J'aime bien le scénario dans ce cas, ce
personnage original et le cadre aussi!


Papillon 17/11/2009 12:27


Un fil très sympa (moi aussi je cumule en ce miment !!!)


Aifelle 15/11/2009 20:05



Je n'ai pas pensé à Woody Allen en voyant le film, mais maintenant que tu le dis, c'est en effet le même milieu. En tout cas un bon film. 



Papillon 15/11/2009 20:54


Le même milieu et la même dérision mais sans le côté psy


Choupynette 15/11/2009 11:43


ah oui, quand elle s'est fait connaître en tant que Kelly dans Santa Barbara.... ça remonte à loin ça...! :) J'aime beaucoup cette actrice. Je note le film!


Papillon 15/11/2009 20:52


Elle est bien meilleure que dans Santa barbara ! Méconnaissable, en fait !