Le bruit des autres - Amy Grace Loyd

Publié le par Papillon

 

« Elle ne respectait pas les murs, elle les avait rendus escamotables, à demi liquides et presque inexistants, si bien que j’étais obligée de voir en elle des choses qu’il vaut mieux ne pas voir… qui mettent en péril l’intimité indispensable. »

 

loyd.jpg

 

Depuis la mort de son mari quatre ans plus tôt, Celia a, en quelque sorte, renoncé au monde. Elle a acquis un petit immeuble dans le quartier de Brooklyn et loue des appartements à des locataires soigneusement sélectionnés pour leur discrétion : un vieux monsieur, autrefois capitaine de ferry, un couple sans enfant et un homosexuel esseulé. Mais celui-ci lui annonce soudain qu'il part quelques mois en Europe et souhaite sous-louer son appartement. Avec quelques réticences, Celia accepte d'accueillir Hope, une femme d'une quarantaine d'années qui vit un divorce difficile. Mais avec Hope c'est la vie qui fait soudain irruption avec fracas dans le petit immeuble bien tranquille de Celia : des amis bruyants, un amant brutal, des cris et des claquements de portes. Puis c'est le vieux monsieur qui disparaît du jour au lendemain et toute la vie bien réglée de Célia est bouleversée.

 

Dans ce roman magnifique à la plume superbe, Amy Grace Loyd met en scène une femme qui ne peut se résoudre au deuil. Celia refuse d'abandonner celui qu'elle n'appelle que "mon mari" mais qui fut son amour, son amant, son compagnon, trop tôt parti dans des conditions douloureuses. Hope n'est pas si différente de Celia, elle accepte mal d'être rejetée par un mari qu'elle aime et remplacée par une femme plus jeune. Dans une écriture très sensitive et évocatrice, Amy Grace Loyd nous fait entendre le bruit des voisins, certes, mais aussi les bruits de la ville, les odeurs et les parfums, la palpitation du soleil, l'arrivée du printemps, le goût du whisky et le frôlement d'une main sur une peau nue. Avec Hope, c'est le désir qui surgit avec violence dans la vie de Celia.

 

Un roman émouvant, sensuel et plein d'espoir.

 

Clara a aimé, Theoma et Keisha aussi.


Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Jean Esch.

Stock, coll. La Cosmopolite, 2014. - 272 p.


Commenter cet article

Nadine 05/06/2014 21:36



Liliba 31/05/2014 18:56


Décidément, vous êtes tous et toutes aussi convaincants avec ce bouquin !!! IL est sur-noté !!!

Papillon 02/06/2014 21:05



A découvrir, vraiment !



Kathel 31/05/2014 08:29


J'attends un avis un peu moins positif ou je me décide à le lire ???

Papillon 31/05/2014 08:52



Je n'ai pas encore vu un seul avis moins positif 


Et elle parle tellement bien de Brooklyn que l'on s'y croirait : tu vas aimer !



keisha 30/05/2014 17:21


Un auteur à suivre, non?

Papillon 30/05/2014 20:09



Absolument ! J'ai eu un vrai coup de coeur !