Broderies - Marjane Satrapi

Publié le par Papillon

Marjane Satrapi est une auteure de bandes dessinées d’origine iranienne. Toute son œuvre est basée sur ses souvenirs de sa vie en Iran. Dans Broderies, elle se souvient que sa grand-mère recevait l’après-midi ses voisines, cousines et amies autour du samovar. C’était le grand moment de la journée : l’heure de la conversation entre femmes. Autrement dit : potins, confidences, conseils en tous genre. Sujets favoris : la virginité, le mariage, le divorce, les hommes, le sexe, l’amour, la fidélité…

La scène se passe dans l’Iran d’avant la révolution islamique, à l’époque du Shah. Toutes ces dames ne portent pas le voile, ni sur la tête, ni sur la langue. La crudité de leur langage n’a d’égale que la franchise de leurs confidences. Je doute beaucoup que nos mères à la même époque aient eu une telle liberté de langage entre elles !

A lire non seulement parce que c’est très drôle, mais parce que c’est un véritable document sociologique. Et vous saurez enfin ce que ces dames appellent une « broderie » !


Morceaux choisis :

« Parler derrière le dos des autres est le ventilateur du cœur. »

« Ce n’est pas bien de dire du mal des morts. Les défunts sont si inoffensifs ! »

« Je n’ai jamais vraiment compris comment c’était possible de se marier trois fois. Moi, un seul mariage m’a suffit pour me rendre compte que vivre avec un homme était impraticable ! »

« C’est comme ça la vie ! Des fois, tu es sur le dos du cheval et des fois, c’est le cheval qui est sur ton dos. »


L’Association – 2003 - 132 p.

Publié dans BD - Mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je suis sous le charme des petits bijoux que nous offrent Marjane. Je viens de lire Poulet aux prunes et j'ai maintenant envie de me lancer dans Broderies !
Répondre
Z
J'aime beaucoup le trait de Marjane Satrapi mais j'ai préféré "Broderies" à Persépolis...
Répondre
P
Persepolis est le plat principal et Broderies un petit dessert sucré ;-)
S
Je viens de lire "broderie", dont on parle beaucoup sur les blogs que je lis. j'ai bien aimé. C'est assez décapant, on peut même dire cru, mais cette manière de retranscrire des conversations de femmes entre femmes nous en dit long sur la société iranienne et la condition des femmes dans ce pays. L'humour est toujours accompagné d'une grande tendresse pour ces femmes que marjane satrapi nous dévoile, c'est ce qui en fait, à mon sens, une oeuvre touchante et attachante de grande qualité.
Répondre
L
Une vraie merveille cet album, une pépite ! J'ai adoré... Entre Persepolis et Broderies, mon coeur balance... Même au niveau graphique, elle innove avec Broderies, elle se permet des fantaisies dans la mise en page... Un régal !
Répondre
P
Et les discours de toutes ces dames sur leur vie amoureuse est assez incroyable dans sa liberté de ton !
H
A noter que Poulet aux prunes est à mon sens le moins bon de Satrapi. Ma préférence reste à Persepolis (je viens de faire un court article).
Satrapi est une des meilleurs auteurs de BD (à mon échelle)
Répondre
A
Bon, je vais lire, sur vos différents conseils, ce livre.
A bientôt
Répondre
C
Quel régal ce "Broderies", je crois que je l'ai même préféré à "Persépolis" !
Répondre
P
C'est plus croustillant ! ;-)
A
Je partage ton avis... Satrapi est un très bon auteur de BD : elle écrit très bien et raconte avec beaucoup d'humour des anecdotes iraniennes. J'avais également beaucoup aimé Persepolis (en 4 tomes).
Au plaisir de te relire
Répondre
P
En ce qui concerne Persepolis, je n'en ai lu que 2 : j'attends d'avoir lu toute la série pour en faire une critique.