Chaïm Potok - L'élu

Publié le par Papillon

New York, juin 1944. C’est au cours d’une partie de base-ball très disputée que Reuven et Danny vont se rencontrer. Ce sont deux adolescents très semblables : tous deux juifs, vivant dans le même quartier de Brooklyn. Et pourtant, ils sont très différents. Le père de Reuven est un érudit juif traditionaliste, celui de Danny est un tzaddik, le chef d’un communauté juive très orthodoxe, venue de Pologne, les hassidim. Les hassidim ne se mélangent pas aux autres normalement. Et pourtant les deux garçons vont devenir amis…

J’ai adoré cette histoire qui commence par un coup de foudre entre deux adolescents. En fait, ça commence par une balle dans l’œil, ce qui n’est pas très agréable pour celui qui la reçoit mais constitue un élément fondateur. Cette balle c’est un pont entre deux garçons si proches et si différents. Malgré leurs différences de culture et d’éducation, ces deux jeunes garçons vont nouer des liens très forts. Mais ce roman n’est pas qu’une histoire d’amitié ou une belle leçon de tolérance. C’est une philosophie de vie, où l’étude (notamment l’étude du Talmud) joue un rôle primordial. L’étude du Talmud stimule la curiosité et attise l’esprit critique. C’est une ouverture sur le monde de la connaissance d’abord, puis sur le monde tout court. L’auteur nous montre à quel point la culture fait de nous de vrais humains.

Mais il y a aussi dans ce livre deux belles figures paternelles. Le père de Reuven élève son fils seul. Il est proche, attentif et attentionné. C’est un guide spirituel autant qu’un protecteur. Le père de Danny est très différent, beaucoup plus froid à priori. Mais la fin dévoile au lecteur la profonde humanité de cet homme. Les dernières pages sont magnifiques, à pleurer.


Traduit de l'américain par Jean Bloch-Michel.
10/18, 2004. - 382 p.


L'avis de Chimère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jo Ann 23/09/2006 16:07

Je l'ai lu pendant les vacances. Vraiment un petit bijou!

Papillon 23/09/2006 19:14

Ca y est ! Tu es revenue ? Bon retour :-))

julie 09/09/2006 14:22

oh là là j'avais adoré ce bouquin... je ne m'en souvenais plus dis donc... merci de me le rapeller!