Qui comme Ulysse - Georges Flipo

Publié le par Papillon



  Rentrée littéraire 2008

 

« Ne demande pas ton chemin à quelqu’un qui le connaît, tu risquerais de ne pas te perdre. »

Rabbi Nachman de Breslau


Cette citation qui figure en exergue du dernier recueil de nouvelles de Georges Flipo me paraît illustrer parfaitement ces textes consacrés au voyage, car dans ces « nouvelles en partance », il est moins question, finalement, de partir que de 6se perdre pour trouver ou retrouver. L’un se perd dans les dunes pour trouver un destin (La marche dans le désert) pendant que l’autre se perd dans la neige pour retrouver un frère inconnu (Le voyage vers le frère). Ulises perd l’inspiration et trouve une vocation (Qui comme Ulysse), Dominga retrouve ses souvenirs d’enfance perdus (Les sources froides) et Zlatko perd une partie d’échecs mystique (La partie des petits saints). On peut plus simplement se perdre dans des mensonges (Confiterra Ideal), perdre la tête (Une incartade), ou même se perdre dans la contemplation pour tenter d’arrêter le temps (L’île Sainte-Absence) :

« Comme si on pouvait s’intéresser à des bateaux qui s’enfuient, quand il y a une île qui reste, immobile. »

 

A part deux textes consacrés au tourisme (Nocturne, sur le tourisme de masse qui détruit la culture traditionnelle, et Un éléphant à Pattaya, sur le tourisme sexuel) qui m’ont paru artificiels et convenus, la plume de Georges Flipo m’a enchantée par son inventivité et son acidité. Il croque avec ironie tous les petits travers humains, c’est drôle, piquant, souvent féroce (Et à l’heure de notre mort), parfois cynique (L’indifférent). On rit, on frissonne et on pleure. C’est la vie, quoi ! Avec ou sans bagages.

 

Merci à  l'auteur pour l'envoi.

Elles l'ont lu : Laure - Cuné

A ne pas manquer : sur  Mot compte double, Cuné lit L'île Sainte-Absence


Editions Anne Carrière, 2008. – 253 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Thaïs 04/09/2008 14:29

je l'ai trouvé vraiment sympa ce livre ! ce sont des voyages peu ordinaires...un régal et c'est vrai que la citation est bien aussi !

Agnès 04/09/2008 10:05

J'aime beaucoup la citation introduction.

Laetitia la liseuse 03/09/2008 14:17

Ce week-end, je vais demander une dédicace au papa d'Ulysse au salon du livre de Fuveau. Je suis contente de lire autant d'avis positifs sur ce livre que je n'ai toujours ni lu ni acheté. J'attends dimanche.

Papillon 03/09/2008 21:05


Veinarde ! Il a l'air très sympa !


vanillabricot 03/09/2008 11:41

J'adore le thème des voyages et les nouvelles. Tout à fait mon style. J'ajoute à ma PAL! Merci pour le conseil

Papillon 03/09/2008 21:04


Il est vraiment fait pour toi, alors !


liliba 03/09/2008 08:18

je vais le lire dès que possible, ça a l'air très sympa, et j'aime beaucoup les nouvelles

Papillon 03/09/2008 21:04


Très agréable, en effet.


Tamara 03/09/2008 07:52

Tu me tentes bien ! (moi, la vie, je la préfère avec des bagages, sait-on jamais ! ;-)

Papillon 03/09/2008 21:03


Haha moi aussi ! Mais même les allergiques aux voyages trouveront leur bonheur dans ce recueil !