Le dernier frère - Nathacha Appanah

Publié le par Papillon


appanah.jpgArrivé au soir de sa vie, Raj rêve de son ami David, mort depuis soixante ans. A la suite de ce rêve tous les souvenirs affluent…

Raj a grandi dans un bidonville au Nord de l’île Maurice entre un père alcoolique et brutal et une mère tendre et aimante. Le petit garçon adore ses deux frères avec lesquels il court les bois et les champs, jusqu’au jour où un torrent de boue les emporte. La famille déménage et le père devient gardien de prison. C’est comme ça que Raj fait la connaissance de David. Qui est David ? D’où vient-il ?


J’ai aimé le style descriptif et réaliste de Nathacha Appanah et pourtant ce roman m’a laissée sur ma faim. L’intrigue en est finalement assez légère. L’auteur y révèle un événement peu connu de l’histoire mauricienne : la déportation sur l’île Maurice d’une centaine de juifs refoulés de la Palestine en 1945, mais le fin mot de l’histoire n’est révélé qu’à la fin du roman. Et, entre-temps le lecteur aura du subir une série de catastrophes car cette histoire est dès le début marquée du sceau de la tragédie. Tout y est noir et sans espoir. Même la nature sauvage et rude semble complice des évènements qui vont entraîner deux enfants dans un périple sans issue. J’ai trouvé que c’était trop, cette accumulation de malheurs et cette atmosphère délétère.




Editions de l’Olivier, 2007. – 211 p.

Commenter cet article

fbmarin 27/01/2008 15:09

L’ile Maurice coté vraie vie, pas coté plage à touristes, un vrai voyage, dans le temps (pas si lointain, l’après guerre), une belle histoire d’amour d’enfants, une écriture nostalgique : pas le meilleur, mais beaucoup de bon, d’émotion, de sensibilité, un truc spécial sur la pensée magique de l’enfance, les vertus de l’amour. Finalement bien mieux que les classiques comme Modiano ou Nothomb, auxquels on pardonne parce qu’il y a une œuvre, parce qu’ils peuvent ou se sont déjà rattrapés Posté sur http://lesbouquinsdemaman.free.fr

Papillon 27/01/2008 20:12

C'est vrai que c'est une autre vision de l'île Maurice, mais ça ne m'a quand même pas complètement emballée...

Choupynette 18/12/2007 11:39

OUh la la! je voulais le lire, mais ton commentaire sur une intrigue plutôt légère me refroidit. pour moi ce genre de défaut dans un livre me semble rédibitoire! alors du coup je passe mon tour!

Joelle 13/12/2007 13:17

Je l'avais noté surtout pour découvrir cet épisode de l'histoire mauricienne mais je vais rajouter "attention, livre noir et accumulation de malheurs" pour être sûre de le lire au bon moment !

Gambadou 12/12/2007 21:48

Je n'ai pas eu cette impression de noirceur. J'ai bien aimé l'amitié, les sentiments de cette enfant et de cet homme adulte

Anne 12/12/2007 10:20

J'ai dans ma PAL "Les rochers de poudre d'or" en folio. Je le lirais d'abord pour me faire une idée de son style d'écriture.

sylire 11/12/2007 19:34

Pour moi ce livre a été un coup de coeur. J'ai trouvé qu'il avait de l'espoir dans ce livre car Raj parvient à devenir un  bon père de famille malgré la brutalité de son propre père, il arrive aussi à donner à sa mère quelques années de bonheur. Il n'y a pas de fatalité.Je pense que ce qui est écrit est plausible. L'enchainement des malheurs est hélàs fréquent. Mais bien-entendu je respecte ton point de vue !

Papillon 11/12/2007 21:57

Dès le début du roman on sait que David va mourir et toute l'histoire en est plombée... Tout ce qui se passe est en effet plausible, mais je crois que c'était trop pour moi :-(

la nymphette 11/12/2007 15:51

Le fait que ca aille à l'encontre de l'image idyllique de la nature faite d'habitude concernant les îles peut être intéressant je l'avais déjà noté... je garde

Papillon 11/12/2007 21:55

C'est tout à fait ça ! Pas question de plages paradisiaques dans ce roman, même le soleil est cruel...Ca donne une image de l'île maurice complètement différente.

Emeraude 11/12/2007 09:43

Tiens c'est la première fois que je lis un avis plutôt moins que plutôt plus sur ce roman qui a obtenu le prix du roman fnac ! Il m'intrigue depuis un bon bout de temps mais je vais peut être passer mon tour...

Papillon 11/12/2007 21:54

Je peux te le prêter si tu veux.

Cathe 11/12/2007 09:39

Moi aussi j'avais bien aimé sans pour autant que ce soit un coup de coeur

In Cold Blog 11/12/2007 09:35

Pour le coup, tu refroidis mon ardeur à découvrir ce roman et cet auteur... Je ne vais pas le biffer de ma liste de courses mais il attendra pour le moment :o)