Les habits neufs de Margaret - Alice Thomas Ellis

Publié le par Papillon


tthomasellis.jpgMargaret est sur le point de se marier et sa mère s’active à la préparation de ce mariage. Mais Margaret n’a plus aucune envie de se marier. Elle se rend compte qu’elle n’a pour son fiancé ni estime, ni affection, ni admiration et envisage la vie avec lui comme une petite mort. Margaret semble souffrir d’une blessure secrète et s’est retrouvée fiancée par une sorte de malentendu et une incapacité à dire non. Heureusement, débarque dans la maison la meilleure amie de sa mère, Lili, une femme fantasque et extravertie qui va chambouler le quotidien de Margaret.

Ce qui caractérise le mieux ce roman, c’est l’ennui. Je me suis ennuyée à le lire et les personnages eux-mêmes semblent s’y ennuyer… Comment ne pas être agacé par cette jeune femme apathique qui se laisse conduire au mariage comme une vache à l’abattoir, comment ne pas être choqué par cette mère possessive qui impose à sa fille de se marier dans sa propre robe de mariage, comment trouver le moindre charme à ce fiancé séducteur et vieillissant ? La quatrième de couverture annonçait un roman « limpide, drôle et féroce », je n’y ai personnellement rien trouvé de tout ça, même si l’auteur témoigne d’une réelle compréhension des rapports sociaux, et je ne crois pas que je me lancerai dans les deux autres tomes de la trilogie, d’autant qu’ils présentent chacun la même histoire vécue par un autre personnage.


Chimère a aimé, Clarabel aussi.

Traduit de l’anglais par Agnès Desarthe.
Points Seuil, 1998. – 209 p.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

FondantGrignote 01/03/2016 17:30

Je viens de le finir... Pas convaincue du tout, moi non plus :-)

Naniela 14/11/2007 11:40

Donc à lire, si on le trouve à la Bibli!

Joelle 13/11/2007 09:33

J'hésite à noter ... je crois que je vais réfléchir encore un peu !

katell 07/11/2007 19:49

Malgré tout, si cette trilogie croise mon chemin de lectrice, elle trouvera des yeux bien curieux pour la lire ;-)

Papillon 08/11/2007 21:30

@Tamara : justement on pourrait croire que ça se passe au XIXe siècle alors que ça se passe de nos jours, du coup le postulat de départ ne m'a pas paru très crédible.Mais à lire la très jolie critique de Clarabel je me dis que je suis peut-être passée à côté de quelque chose..Conclusion ? A vous de voir ! :-))

Emeraude 06/11/2007 22:03

A lire le résumé, je ne l'aurai pas lu. A lire ta critique, c'est sûr que non ! Heureusement qu'on a tout plein d'autres livres à lire! :-)

Papillon 08/11/2007 21:27

Comme tu dis !

caro 06/11/2007 11:09

je suis écrivain-amateur et je le resterai tant que je ne saurais pas ce que je vaux, et que je ne serais pas éditée.Merci de me lire et de me faire tous les commentaires imaginables, des plus critiques aux plus sympathiques.Cordialement

Gachucha 05/11/2007 22:52

Comme Cathulu et Fashion, j'ai beaucoup aimé cette trilogie. Et chaque titre éclaire l'histoire, on découvre de nouvelles choses au fur et à mesure du récit de ces trois femmes. Par contre, comme Anne,  je n'ai pas accroché du tout à "Un rire inexplicable"

cathe 05/11/2007 19:52

Ca fait longtemps que je veux les lire, ces trois-là... Mais je crois que ça attendra encore un peu ;-)))

zazimuth 05/11/2007 18:05

A l'époque j'avais lu ce roman sans dégoût... mais je ne m'en rappelle pas vraiment, alors...

Tamara 05/11/2007 15:47

Dans le doute, je ne vais pas le noter tout de suite... Mais tu me fais bien rire dans ton billet ! Au fait, l'histoire se déroule-t-elle de nos jours ou au XIXe s ?