Far fom the madding crowd - Le film

Publié le par Papillon

Après avoir tergiversé pendant de jours et des jours, qui ont fini par devenir des semaines, j'ai finalement cédé à la tentation de la bande annonce (que celui ou celle qui résiste à cette chanson me jette la première pierre) et suis allée voir l'adaptation ciné du roman de Thomas Hardy.

 

 

Le Synopsis d'Allociné : "A l'époque victorienne, dans la campagne anglaise, la jeune héritière Bathsheba Everdene se fait courtiser par trois hommes de conditions sociales différentes."

C'est très bref, mais cela résume assez bien (hélas ?) le film.

 

J'ai aimé :

- La beauté des images, et notamment les scènes en extérieur qui subliment complètement la campagne anglaise : Bathsheba galopant à travers champs, les moutons blancs éparpillés dans la verte prairie, de champêtres scènes de fenaison.

- Bathsheba (Carey Mulligan) et Gabriel (Matthias Schoenaerts) sont tous les deux magnifiques, lui est presque trop beau par rapport au souvenir que le roman m'avait laissé. Elle, est plus sympathique que dans le roman, plus chaleureuse, plus souriante.

- Quelques très beaux moments : un émouvant duo chanté avec le voisin Boldwood, des regards troubles et troublants, échangés entre Gabriel et sa maîtresse au cours d'un dîner à la ferme.

- Sa façon à elle de prononcer son prénom à lui : Guébrieul

 

J'ai moins aimé : tous les petits arrangements avec le texte original (attention SPOILERS)

- Dès le début, l'accent est vraiment mis sur le côté indépendant de Bathsheba, plus que sur son allure volontaire et impétueuse.

- Dans le roman elle apparaît vraiment comme une très jeune femme qui a tout apprendre et apprend sur le tas, dans le film elle est déjà une femme qui sait parfaitement ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas.

- Du coup, on a du mal à comprendre comment une telle femme peut s'éprendre si rapidement d'un être aussi falot que le sergent Troy.

- Dès le début, on nous dévoile la fin, c'est-à-dire l'amour entre Gabriel et Bathsheba, alors que dans le livre on doute jusqu'au dernier moment.

- Donc, j'ai souffert le martyre pour Gabriel du début à la fin, tellement je trouve qu'on le traite mal : Boldwood qui lui confie ses sentiments, ses projets, lui montre la bague de mariage et l'incite a danser avec Bathsheba. Quelle cruauté. 

- Tous les personnages secondaires sont inexistants sauf la servante Liddy, qui gagne joliment en impertinence.

 

Le roman m'avait mise en transes, ce ne fut pas le cas du film qui manque quand même un peu de chair, et beaucoup de passion. Je n'ai pas passé un mauvais moment, mais je n'en ai pas gardé non plus un souvenir qui soit de nature à effacer mon plaisir de lecture. Et c'est tant mieux.

 

 

L'avis plus enthousiaste de YueYin.

 

 

Un film de Thomas Vinterberg,

avec Carey Mulligan, Matthias Schoenaerts, Michael Sheen et Tom Sturridge.

 

 

Dernier billet (publié in extremis) du Mois anglais de LouTitine et Cryssilda.

 

 

Petite participation cette année : seulement quatre billets, mais j'ai mis entre parenthèses Les hauts de Hurle-Vent, n'ai pas réussi à finir à temps la biographie de Daphné du Maurier, ai toujours en attente un Agatha Christie in english. Le mois anglais va durer encore un peu…

 

 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

A_girl_from_earth 04/07/2015 15:27

Mais oui, trop d'accord. Quand on a lu le livre, le film ne semble pas à la hauteur du tout malgré quelques bons éléments. On pourrait dire ça de toutes les adaptations mais la, j'attendais mieux de Vinteberg quand même.

Papillon 07/07/2015 22:25

Oui, c'est fade quand même.

Titine 02/07/2015 15:26

Je te rejoins sur le fait que le livre est bien meilleur, le film est forcément plus concis, plus rapide. Mais je l'ai trouvé tout à fait honnête et j'ai vraiment passé un bon moment. Il est vrai aussi que je ne sors pas de ma lecture contrairement à toi, cela rend certainement plus fort les défauts du film.

Papillon 02/07/2015 22:56

C'est d'ailleurs pour cette rasion que j'avais hésité à y aller : parce que je venais de lire le roman. C'est sûr que les différences m'ont sauté aux yeux. Mais j'ai quand même passé un bon moment.

clara 01/07/2015 07:54

n'ayant pas lu le livre, je note le film:)

Papillon 02/07/2015 22:53

En effet, tu ne seras pas perturbée par les petits arrangements avecl'histoire ;-)

yueyin 30/06/2015 23:08

Il est vrai que je n'ai pas lu le livre et que je cède facilement aux sirènes des belles images :-)

Papillon 02/07/2015 22:53

Les images sont magnifiques, en effet, et tu devrais aimer le livre !