Un dernier verre avant la guerre - Dennis Lehane

Publié le par Papillon

« Il y a des gens, soit tu les tues, soit tu laisses tomber, parce que tu ne les feras jamais changer d’avis. »

  lehane2-copie-1

Patrick Kenzie, détective privé à Boston, est recruté par le sénateur Mulkern pour retrouver des documents importants, liés à un projet de loi en cours, et dérobés dans son bureau du Sénat par la femme de ménage noire. Patrick, aidé de sa fidèle complice, associée et meilleure amie Angela Gennaro, ne tarde pas à retrouver la trace de Jenna Angeline, la femme de ménage en question, et à découvrir par la même occasion que les documents volés sont en réalité des photographies très compromettantes pour une homme politique en vue.

Patrick, qui partage avec Jenna le douteux privilège d'avoir grandi dans le quartier populaire de Dorchester et qui en a hérité une tendresse particulière pour les faibles et les opprimés, va essayer de faire d'une pierre deux coups : rendre justice à Jenna, tout en donnant satisfaction à son client. Mais les photos sont si compromettantes pour tous ceux qui y figurent que leur seule existence va déclencher une guerre des gangs. Patrick va devenir l'homme à abattre. Heureusement il a autour de lui quelques amis prêts à l'aider : de Bubba, le garde du corps un tantinet psychopathe, à Richie Colgan, le journaliste en mal de scoop, en passant par Devin Amronklin, le flic toujours prêt à échanger les bons tuyaux.

Dans ce thriller impeccable, Dennis Lehanne met en scène la ville de Boston comme on ne l'a jamais vue : quartiers à l'abandon, règlements de compte entre gangsters, hommes politiques corrompus. Si l'enfance maltraitée sert de fil rouge à l'histoire, le vrai sujet du roman est le racisme envers les Noirs, un sujet hautement politique que Lehanne aborde sans langue de bois ni angélisme, montrant qu'il est en quelle sorte inscrit dans le code génétique de l'Amérique. On peut comprendre dès lors qu'une population toujours discriminée, humiliée et stigmatisée, à force d'accumuler frustration et colère, puisse choisir la violence comme seule forme d'expression.

Le roman, superbement écrit, est construit à la perfection, mêlant l'humour le plus caustique à la noirceur la plus totale, et le duo Kenzie-Gennaro est une réussite du genre, mélange de complicité désespérée, d'amitié amoureuse et de tension érotique. Le meilleur polar que j'ai lu depuis longtemps.

Traduit de l'américain par Mona de Pracontal.

Rivages/Noir, 2001 (1e éd. 1994). - 344 p.

 

Publié dans Polars & Co

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Hélène 04/10/2013 09:06


U de mes auteurs fétiches dans le genre policier je trouve qu'il a tout ! Impeccable comme tu dis !

anjelica_blog@yahoo.fr 18/09/2013 22:40


je note !!!! 

Papillon 20/09/2013 18:55



Si tu aimes les polars noirs et serrés, ti vas te régaler !



Brize 16/09/2013 12:51


Les suivants sont encore meilleurs (mais je ne les ai pas enchaînés : besoin de pause après des lectures aussi sombres).

ingannmic 06/09/2017 11:45

Tu m'enlèves les mots de la bouche (ou du clavier, en l'occurence...) ! Ce titre est certes très bon, mais Lehanne a fait encore mieux, notamment avec Ténèbres prenez-moi la main (mon préféré, sans doute), Gone, baby gone et sin on sort de la série Kenzie/Gennaro, Un pays à l'aube, à lire absolument !! Déçue par ses derniers titres, je regrette vraiment les romans de ses débuts...

Papillon 20/09/2013 18:53



J'ai lu les deux suivants et, en effet, ils sont tous très bons ! Et très noirs.



petitepom 12/09/2013 08:36


"Gone, baby gone" reste mon préféré

Papillon 12/09/2013 19:51



C'est le prochain sur ma liste, mais le sujet me fait un peu peur...



Bonheur du Jour 11/09/2013 05:52


Je l'ai lu l'an dernier et j'ai beaucoup aimé, comme tous les romans de Dennis Lehane, d'ailleurs.

Papillon 12/09/2013 19:48



Je suis en train de lire toute la série avec Kenzie et gennaro et c'est vraiment très bon.



clara 09/09/2013 08:16


Oh je l'ai offert à Monsieur ! 

Papillon 09/09/2013 20:17



J'espère qu'il te le prêtera parce que c'est un super polar.