Tokyo - Mo Hayder

Publié le par Papillon

 

hayder.jpg

 

En 1937, les Japonais envahissent la Chine. Après avoir conquis Shangaï, ils marchent vers la capitale, Nankin. Abandonnée par ses dirigeants, la ville tombe en quelques jours et ses habitants sont massacrés. Cinquante ans plus tard, une jeune anglaise débarque à Tokyo pour y interroger un survivant, un vieux chinois professeur de sociologie, dont elle pense qu'il possède un film sur les évènements de Nankin.

 

De cette jeune fille, nous ne savons pas grand chose, on la surnomme Grey, elle a fait un long séjour dans un hôpital psychiatrique et elle a consacré ses études universitaires et tous ses loisirs à l'étude du massacre de Nankin. On la devine fragile et dissimulant un secret. Devant le refus de Shi Chongming de lui parler, elle ne se décourage pas une seconde. Grâce à Jacob, rencontré dans un parc, elle trouve assez vite un toit et même un job très lucratif dans un bar à hôtesses. Chaque semaine elle retourne chez Shi Chongming, chaque semaine elle se heurte au même refus. Jusqu'au jour où le vieil homme lui propose un marché. Lui aussi est en quête de quelque chose.

 

Deux fils narratifs se croisent dans le roman : la voix de Grey dans le Tokyo de 1990, et celle de Shi Chongming dans son journal de 1937, à Nankin. Ces deux fils finiront par se rejoindre de façon dramatique. Si le roman peine un peu à démarrer, à cause de ces deux histoires dont la tension dramatique croît au même rythme, il connaît assez vite un crescendo qui le transforme en poursuite haletante. Grey se frotte au monde interlope des yakuzas, entretient une relation des plus étranges avec Jacob et mène une quête éperdue, pendant que le Shi Chongming de 1937 doit faire face au froid, à la faim et à la peur.

 

Un thriller super efficace qui a le mérite de mettre en avant un évènement historique que les japonais ont occulté pendant des décennies, et qui peut expliquer l'animosité toujours vivace entre Chinois et Japonais.

 


Traduit de l'anglais par Hubert Tézénas.

Pocket, 2007. - 473 p.

Publié dans Polars & Co

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

anjelica 25/10/2012 22:44


j'avais beaucoup aimé ce thriller qui laisse des traces ! 

Papillon 29/10/2012 20:43



Je crois bien que c'était un premier roman esn plus, très réussi, en effet.



Emereaude 18/10/2012 17:27


c'est grâce à ce roman, que j'ai lu il y a plusieurs années, que j'ai appris cette partie noire de l'histoire... Ca avait été bien occulté !


En tout cas, je suis d'accord, un excellent thriller mais il faut quand même avoir le coeur accroché !

Papillon 18/10/2012 21:49



La fin est un peu trash, en effet, mais c'est drôlement bien construit !



Petite Fleur 15/10/2012 21:44


Je n'avais pas apprécié ce roman, et notamment le personnage de Grey. Alors que par contre, j'ai beaucoup aimé découvrir totalement cette période sombre de l'Histoire de Nankin que je ne
connaissais pas.

Papillon 18/10/2012 21:53



Au début, le personnage de Grey m'a mise très mal à l'aise, c'est vrai, mais je m'y suis attachée au fil des pages.