The Lambs of London - Peter Ackroyd

Publié le par Papillon

 

ackroyd.jpgPeter Ackroyd est très connu pour ses biographies, notamment celle de Charles Dickens, mais il a aussi écrit des œuvres de fiction. Et dans The Lambs of London, il mélange les genres puisque l’histoire tourne autour de la personnalité de Charles Lamb, essayiste du XIXe siècle.

 

La vie n’est pas très gaie chez les Lamb. La mère est suspicieuse et acrimonieuse, et le père sombre lentement mais sûrement dans la sénilité. Charles, qui aspire à devenir écrivain, passe ses journées dans un bureau poussiéreux, et ses soirées au pub, pendant que sa sœur Mary étouffe de se voir confinée aux travaux ménagers, d’autant qu’une attaque de petite vérole l’a laissée en partie défigurée et qu’elle répugne à sortir. Heureusement, le frère et la sœur partage une passion commune : pour la littérature en général, et pour les classiques anglais en particulier. Un jour, Charles achète chez un libraire du voisinage un livre ayant appartenu à William Shakespeare qui réjouit sa sœur. Les deux gens vont très vite devenir amis avec le jeune fils du libraire, William Ireland, qui est littéralement habitée par sa passion pour Shakespeare. Et William va avoir la chance de faire une incroyable découverte…

 

Ce roman historique confirme ce que savaient déjà les lecteurs de classiques anglais : la vie dans l’Angleterre du XIXe siècle n’était pas facile pour les jeunes gens. Les jeunes héros de ce roman sont tous les trois en butte à la tyrannie de leurs parents, et chacun essaie de fuir à sa manière : dans l’alcool, dans la folie ou dans l’imagination. On comprend dès lors leur amour quelque peu démesuré pour ce fou génial qu’était Shakespeare, qui a dans toute son œuvre fait la part belle à la jeunesse, à la folie et à la liberté. Ce roman est un hymne d’amour à la littérature, comme voie de rêve pour échapper au réel. Mais attention aux effets secondaires : le remède n’est pas sans danger…

 

Et en plus d’une visite guidée dans l’œuvre et la vie du grand Will, Peter Ackroyd nous offre une très chouette et très réaliste ballade dans la Londres du XIXe, ses trottoirs visqueux, ses pubs enfumés et sa Tamise que l’on traversait à la rame. Ai-je besoin de préciser que je me suis régalée de lire ce roman en anglais ?

 

challenge_lire-en-vo.jpg

 

Vintage, 2005. – 216 p.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y


Finalement je suis tombée dessus au détour d'un trayonnage de bilbiothèque et je me suis régalée :-))))



Répondre
P


Un excellent roman à partir d'une histoire vraie, avec plein de William à l'intérieur !



K


comme Yueyin... il est pour moi aussi!  L'Angleterre, cette époque, ce milieu.. il me le faut!



Répondre
P


Et Shakespeare, do not forget Shakespeare !



I

Je ne connais pas mais il me tente bien, merci pour la découverte


Répondre
P


Un très joli roman !



Y


en français ou en anglais parce que bon sinon c'est clair il est pour moi celui-là ;-)



Répondre
P


Je crois aussi qu'il est fait pour toi !



G


Magnifique votre blog,  je
reviendrai le visiter.


Que mon amitié soit avec vous.



Répondre
A


Et on peut le trouver en Français ?



Répondre
P


Oui, le titre français est "William et cie".



K


Bio que j'ai lue aussi et que je te recommande chaudement (allez, 1200 pages, qu'est-ce?)


j'ai aussi découvert qu'il a écrit un roman se déroulant au Moyen age, et même un autre que l'on pourrait qualifier de SF philo.


Très fort, cet auteur!



Répondre
P


Sa bio de Shakespeare et son histoire de Londres me tentent beaucoup plus dans l'immédiat.



J


Voilà qui m'a l'air tout à fait intéressant ! Histoire et littérature sont deux thèmes qui me plaisent bien ;) Et cela me fait vaguement penser à "L'innocence" de Tracy Chevalier !



Répondre
P


En plus il y a toute une énigme autour d'un texte de Shakespeare et c'est vraiment très intéressant.