Que reste-t-il de 2011 ?

Publié le par Papillon

Mon année 2011 fut un peu chaotique, à moult points de vue. Commencée par une longue pause bloguesque due à une incapacité à écrire trois lignes, elle s'achève sur une panne de lecture qui n'en finit plus de durer. Ce qui explique que je n'aie lu qu'une petite cinquantaine de livres cette année, et publié à peine plus de billets sur ce blog. Petite consolation, je suis beaucoup partie cette année et chacune de mes escapades a été parfaitement réussie.

Je vous invite donc à feuilleter l'éphéméride de mon année :

En janvier, je passe un week-end à Londres, l'occasion de tomber amoureuse  du British Museum et de faire provision de livres en VO.

Janvier_british.jpg

Mon année livresque démarre avec deux coups de cœur :

   - La couleur des sentiments de Kathryn Stockett,

   - Purge de Sofi Oksanen.

Fevrier_canaries.jpg

En février, je pars sur une île (presque) déserte et j'en profite pour dévorer de gros pavés. Je me délecte avec Nord et Sud d'Elizabeth Gaskell et  La foire aux vanités de William Makepeace Thackeray.

En mars, je découvre la méditation, le début d'une nouvelle aventure, et je savoure le dernier roman de Richard Powers, Générosité.

En avril, je fais un petit tour en Italie, et tombe en amour pour Neil Gaiman et son  Neverwhere.

avril_toscane.jpg

En mai, rien ne me plaît.

En juin, je rends visite à une drôle de bestiole qui a investi le Grand Palais à Paris, et retrouve avec plaisir l'un des auteurs chéris de ma jeunesse, Bohumil Hrabal.

juin.jpg

En juillet, je me balade en Bretagne, bois une coupe de nostalgie dans le cloître de Moissac et suis séduite par L'homme qui aimait les chiens de Leonardo Padura.

juillet_moissac.jpg

En août, je fais une croisière sur le canal de l'Ourcq et suis emballée par le premier roman de Silvia Avallone,  D'acier.

aout_canal.jpg

En septembre, je traverse l'Asie centrale en compagnie d'Ella Maillart, et je retourne à Londres, sous un soleil tropical, histoire de constater que les péniches anglaises sont beaucoup plus petites que les nôtres.

sept_london.jpg

En octobre, je ne lis plus. A la place, je médite et réalise que mon goût compulsif pour la lecture a été très lié à un désir de fuir le monde. Je m'évade pour de bon grâce à une très chouette randonnée dans la magnifique région de Cappadoce en Turquie, truffée d'églises troglodytes couvertes de fresques.

oct_turquie.jpg

En novembre, je suspends ma participation à ma chorale pour cause de stress, de lassitude et de désaccord artistique.

En décembre, je commence à reprendre goût à la lecture grâce à La délicatesse de David Foenkinos, un roman aussi subtil et éphémère qu'une bonne tasse de thé. Et je termine l'année en réunissant, pour mon plus grand bonheur, toute ma famille autour de moi.

Maintenant que j'ai réglé son compte à 2011, j'attends de pied ferme l'arrivée de 2012, que j’espère aussi variée, mais moins contrariante !

houx.gif

 

Publié dans Ma vie de lectrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P

Chére madame,


Votre emploi du temps me subjugue.


Après vos futures méditations, vous devriez changer de destination et partir pour un nouveau pays...la Gréce peut être


 
Répondre
J

J'adore ton bilan ... il est riche en balades de toutes sortes et si tu as eu quelques pannes, tu as réussi à trouver d'autres choses à faire ;)
Répondre
C

Je n'ai lu qu'une cinquantaine de livres aussi cette année, mais de mon côté c'est un voyage au coeur de la maternité qui a ralenti mon rythme effréné ! En tous cas quelques coups de coeur et de
beaux voyages, l'on peut dire que c'est une belle année !
Répondre
P


Au fond, la quantité importe peu, c'est la qualité qui compte !



M

Je te souhaite que le goût de la lecture dure en toi alors! Et puis, 50 livres, dans l'absolu, c'est beaucoup! ;)
Répondre
P


Tu as parfaitement raison : c'est déjà pas mal !



L

j'aime énormément ta rétrospective et me retrouve quand tu dis que tu lis pour fuir...pas tentée encore la méditation, pourquoi pas ?!
Répondre
P


En ce qui me concerne, la méditation a été une rencontre imprévue et surprenante...



A

Tout çà ressemble à une belle année, tout de même ! Et 50 livres ce n'est pas mal non plus. Le "plus envie" me frappe parfois aussi, souvent lié au fait d'avoir voulu en faire trop.J'essaie à
présent de faire (lire etc...) à mon rythme... c'est à dire lentement et je me sens mieux.


Très bonne année 2012
Répondre
P


Bonne année à toi !



K

Dis donc, c'est finalement toi, la voyageuse...


Et tu as lu de bons livres aussi.


Allez, continue! A nous tenter, nous étonner...
Répondre
F

Bravp pour votre blog de livres fort interessant et j 'apprécie beaucoup vos choix littéraires...pas facile de tenir un blog j ai essayé aussi mais c est souvent " vox clamavit in deserto"...


Bonne et heureuse année 2012
Répondre
P


Merci et tous mes voeux pour l'année 2012.



K

Un beau bilan tout de même, surtout au point de vue voyages ! Tiens, je suis en pause aussi de ma chorale homonyme de la tienne... si c'est une source de stress, mieux vaut faire autre chose !
Répondre
P


Oui, cette année j'ai décidé de lever le pied sur plein de choses...



I

De bien jolies lectures malgré ce manque d'envie... Je te souhaite une très bonne année 2012 avec de nouvelles découvertes, des projets, des rencontres et des jolies choses à venir ! 
Répondre
P


merci et la même chose pour toi !