Purge - Sofi Oksanen

Publié le par Papillon

 

oksanen2.jpg

 

1992. Après cinquante ans d’occupation soviétique, l’Estonie vient d’accéder à l’indépendance. Mais la situation est encore instable et la vieille Aliide, qui craint les voleurs et les mafieux, vit recluse dans sa ferme. Pourtant quand elle trouve une jeune femme cachée dans son jardin, elle accepte de l’héberger. Zara est effrayée, épuisée et ressemble à une bête traquée. Aliide lui offre un repas, des vêtements et un lit, sans rien perdre de sa méfiance. Les deux femmes s’observent, se jaugent, chacune cherchant à savoir qui est l’autre. Puis Zara se décide à montrer à Aliide une vieille photo jaunie, une vieille photo qui fait resurgir un passé douloureux et obscur…

 

A travers le destin de ces deux femmes, c’est tout l’histoire récente de l’Estonie que l’auteure nous raconte. Et quelle histoire ! Occupation allemande, occupation russe, tortures et déportations, dictature communiste. La vieille Aliide, à l’image de cette histoire torturée, est une femme complexe qui n’a connu que le pire. L’histoire de sa famille est intimement liée à l’histoire nationale. Aliide a grandi dans l’ombre d’une sœur belle, gaie, talentueuse et admirée. Quand cette sœur épouse l’homme qu’elle convoite en secret, c’est le début d’une descente aux enfers pour Aliide. Cinquante ans plus tard, Zara, sans le savoir, lui offre une forme de rédemption.

 

A l’heure où l’Estonie vient d’entrer dans la zone euro, j’ai trouvé passionnant de découvrir l’histoire de ce petit et discret pays. La double histoire d’Aliide et de Zara est racontée par des retours en arrière successifs et j’ai aimé ce dévoilement progressif d’une histoire de plus en plus tragique. On éprouve de la compassion pour Zara, une de ces victimes du miroir aux alouettes de l’Ouest et on ne parvient pas totalement à détester Aliide à la fois victime et bourreau du régime communiste.

 

 

Traduit du finnois par Sébastien Cagnoli.

Le Livre de poche, 2012. - 430 p.


Commenter cet article

Nico 05/04/2012 11:26


Je n'ai pas accroché à ce roman: ni au style, ni aux trop nombreuses descriptions. Je me souviens notamment d'un fabuleux chapitre de vingt pages où une fille donnait son bain à une autre fille.
Passionnant... Bref, je n'ai pas accroché. Dommage.

Jeanmi 05/03/2012 09:10


Voilà un petit pays dont on ne parle jamais, pourtant il ajoué un rôle important dans l'histoire. L'Estonie, la Lettonie sont au confluent de toutes les invasions, ils portent en eux tous
les  stigmates du passage des invasions.

Karine:) 29/02/2012 21:52


Il me tente depuis sa sortie en grand format, celui-là.  L'histoire de l'ex-URSS me tente toujours. 

Joelle 21/02/2012 14:33


Cela fait un petit moment que je l'ai noté mais il me fait peur, ce livre ! Enfin, c'est surtout les noms à rallonge et compliqués qui me font peur ... je crains de me mélanger les pinceaux !

lucie 18/02/2012 22:54


il est dans ma pal... il ne me dit rien.. je vais le tenter alors.

Hélène 16/02/2012 10:06


Un roman puissant qui reste en mémoire !

Djemaa 15/02/2012 20:02


Bonne semaine et merci de nous faire un peu rêver... Pascal.

krol 14/02/2012 22:14


J'avais beaucoup aimé aussi !

Annie 12/02/2012 16:47


J'ai toujours été intriguée par les pays baltes. Bon moyen donc pour moi de découvrir l'un d'entre eux !

michel 11/02/2012 21:42


Un très beau roman avec un carde historique passionnat , pour le second le thème ne m'a pas convaincu !