Pickpocket - Nakamura Fuminori

Publié le par Papillon

 

nakamura.jpg

 

Il n'est rien, il n'a rien, c'est un loup solitaire qui hante les rues de Tockyo à la recherche d'une proie. C'est un pickpocket. Il s'attaque plus volontiers aux riches, et traîne dans les lieux chics : grands magasins et salles de spectacles. Ce n'est pourtant pas tant l'argent qui l'intéresse que la beauté du geste. Il vit dans une chambre modeste, n'a pas de famille, ni d'amis.

 

« En fourrant mes doigts dans les poches d’autrui, j’ai tourné le dos à tout, j’ai rejeté la collectivité, j’ai rejeté ce qui est sain et lumineux. J’ai érigé des murs autour de moi et vécu comme tapi dans les interstices de la vie. »

 

Pourtant, il va se prendre d'affection pour un gamin qu'il a surpris chapardant dans un supermarché, et tomber sous la coupe d'un yakuza.

 

Voilà un polar aussi étrange que fascinant. La narration en est froide et pourtant d'une grande précision. L'auteur nous décrit le quotidien d'un homme que l'on devrait mépriser ou rejeter, et qui se révèle, en fait, bizarrement attachant ; un homme que l'on finit même par admirer. Le gamin qu'il croise et dans lequel il se reconnaît va donner un virage inattendu à une vie pourtant soigneusement balisée.

 

Un roman qui élève le vol à la tire au rang d'oeuvre d'art


 

Traduit du japonais par Myriam Dartois-Ako.

Philippe Picquier, 2013. - 190 p.


Publié dans Polars & Co

Commenter cet article

Choco 09/01/2014 23:38


Me voilà tentée ! ça me rappelle certains films asiatiques où le méchant gros dur finit par révéler une belle humanité cachée.

Papillon 10/01/2014 20:18



Sauf que là, il n'est pas si méchant...



cathulu 07/01/2014 17:41


ça semble minimaliste mais puissant, je note !

Papillon 08/01/2014 20:07



C'est exactement ça !