Pas à pas, à l'écoute du silence - Tanguy Dohollau

Publié le par Papillon

 

« C’est en marchant que l’on trouve son chemin »

 

dohollau.jpg

 

Pierre Ubik, auteur à succès de romans de science-fiction, s'installe dans un petit village breton pour fuir l'agitation médiatique de la capitale. Il y rencontre Lucie, une jeune femme devenue aveugle à la suite d'un accident. Ils vont devenir amis en se découvrant une passion commune pour le cinéma d'Ozu et de Tarkovski. Lucie raconte à Pierre comment elle a apprivoisé l'obscurité en s'attachant à tout ce que ses sens lui apprennent du monde : bruits, odeurs et sensations. Elle vit le monde avec ses mains, sa peau et son imagination. En parallèle, elle initie Pierre à l'art du peintre chinois Chu-Ta (1626-1705), qui fut à la fois poète et calligraphe, et dut souffrir dans sa chair pour apprendrte la technique du pinceau.

 

L'album, tout en teintes de gris, attache une grande importance à la nature : arbres, mer, coquillages, oiseaux, et ce sont les plus belles pages, au graphisme très élégant. Cette histoire raconte une très jolie rencontre en forme de quête de sérénité et de vérité. Puis Lucie et Pierre reprendront chacun leur route mais leurs chemins seront tout à fait différents.

 

Un album très zen qui apporte la paix.

 

 

Des ronds dans l'O éditions, 2009. - 98 p.


Publié dans BD - Mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

T.D 02/12/2013 11:08


Bonjour,


Merci pour votre présentation.


T.D

Papillon 02/12/2013 20:52



J'espère que vous en ferez d'autres dans la même veine...



Midola 28/11/2013 11:56


La couverture donne très envie de se plonger dedans

Papillon 01/12/2013 10:54



Oui, c'est la couverture qui m'a attirée quand je flanais à la bibliothèque ;-)