Les chroniques de Jérusalem - Guy Delisle

Publié le par Papillon

 

 

delisle

 

 

En août 2008, le dessinateur de BD Guy Delisle s'installe à Jérusalem avec sa femme et ses deux enfants. Sa femme travaille pour Médecins sans frontières, et pendant qu'elle est au bureau, Guy s'occupe de la maison et des enfants, et tâche de trouver un peu de temps pour dessiner et découvrir ce pays dans lequel il va vivre pendant un an. Et, comme on le sait, la situation politique en Israël est particulièrement complexe. Ces chroniques sont donc un carnet de voyage en dessins. L'auteur y parle à la fois de sa vie d'expatrié au milieu d'autres expatriés, de sa condition d'homme au foyer, de sa découverte progressive d'un pays en guerre depuis sa création, avec ses traditions, sa culture, ses contradictions et ses bizarreries. Il ne s'agit d'ailleurs pas d'un, mais de deux pays : Israël et Palestine, qui revendiquent la même terre, la même histoire et les mêmes lieux saints. Ces deux pays sont maintenant séparés par un mur, un mur réel de béton, autant qu'un mur virtuel d'incompréhension, de haine et de rancoeur.

 

Un graphisme très épuré, voire naïf, des personnages joliment stylisés, très peu de couleurs, des pages dans des teintes neutres : gris, bistre, noir et blanc, tout concourt à la sobriété dans cet roman graphique aux allures de témoignage, qui aurait pu s'appeler "Candide en Palestine", tant Guy Delisle joue le rôle du béotien qui découvre la réalité du monde au jour le jour, réalité tragi-comique de la cohabitation belliqueuse et amère des israéliens et des palestiniens. Guy Delisle ne se prétend ni journaliste, ni historien, ni géopoliticien, c'est juste un observateur qui croque le monde tel qu'il le voit, sans jamais porter de jugement.

 

Une très jolie BD informative qui nous permet d'entrer dans la réalité de la vie quotidienne en Israël et d'un conflit qui n'en finit plus de durer.

 

 

Editions Delcourt, 2011. - 334 p.

 

 

Le site de l'auteur.

 


Publié dans BD - Mangas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flo 03/03/2013 21:11


Je crains que le côté "Candide" ne m'agace car, à mon sens, c'est un parti-pris faussé. Certes, de loin, nous ne savons pas exactement ce qu'il en est du quotidien, mais quand même, l'auteur ne
part pas de zéro ! La neutralité, ça va bien deux minutes, mais avoir un avis, une sensibilité et une personnalité, ça n'a jamais tué personne. Peut-être que je me méprends sur la façon qu'a
l'auteur de présenter les choses mais, à te lire, voilà ce que m'inspire le livre.

Papillon 12/03/2013 20:14



En fait, il est très candide quand il débarque. il se défend d'avoir quelque préjugé que ce soit, malgré quelques trucs qui lui sautent aux yeux dès les premiers jours. Ensuite, il essaie de
découvrir la réalité du pays de tous les points de vue : visites accompagnées par des juifs militants puis avec des palestiniens militants, cours de dessin à Tel-Aviv puis dans les territoires
occupés. Et là le lecteur peut se faire clairement une opinion : il est évident que les palestiniens sont enfermés, prisonniers, affamés, alors que les israéliens vivent une vie quasi
occidentale. J'ai aimé qu'on me laisse me faire ma propre opinion sans m'imposer un jugement, mais j'ai deviné aussi entre les lignes et les dessins où vont les sympathies de l'auteur (qui est
obsédé par le mur que les israéleins construisent soi-disant pour se protéger).



kroustik 23/02/2013 12:07


Il semble vraiment faire l'unanimité. Je le guête à la bib !

Papillon 12/03/2013 20:15



Je pense qu'il faut le lire parce qu'il apporte un éclairage nouveau sur une réalité que tout le monde croit connaître.



Grominou 23/02/2013 08:51


Pas lu encore, mais j'avais beaucoup aimé ses Chroniques birmanes.

Papillon 12/03/2013 20:16



Et moi je vais en lire d'autres, parce que j'aime ses dessins et sa façon de voir les choses.



Emereaude 20/02/2013 20:43


J'ai lu un roman graphique de Guy Deslisle il y a longtemps et ça m'avait plu mais j'avoue ne pas trop m'en souvenir... Je me dis souvent que je devrais replonger dans son univers. D'ailleurs
j'ai très envie de lire le dernier paru "le guide du mauvais père !!"

Papillon 12/03/2013 20:17



Je pense que le "guide du mauvais père" est dans un genre très différent, mais pourquoi pas ?



Geneviève (Allie) 03/02/2013 15:49


Depuis le temps que j'entends parler de Guy Delisle (qui a d'ailleurs tout pour me plaire) il faut décidément que je le lise.

cathe 28/01/2013 11:06


Les BD de Guy Delisle sont toujours agréables à lire. Je leur reproche parfois quand même un côté vraiment trop "Candide"...mais bon je les lis toutes quand même

Papillon 28/01/2013 22:57



C'était ma première expérience mais j'ai bien envie d'en lire d'autres, je trouve ça assez rafraichissant, en fait.



Kikine 27/01/2013 15:07


Il faudrait que j'essaye de l'emprunter à nouveau à la biblio. La dernière fois, quand est venu mon tour (après des semaines d'attente), j'étais à l'extérieyr de la ville et donc n'avait pas pu
récupérer le livre :(

Papillon 28/01/2013 22:54



J'espère que tu pourraus l"avoir car vraiment il le mérite ! J'ai découvert du coup que Guy Delisle est québécois !



kathel 27/01/2013 10:19


Une réussite ce roman graphique ! Le côté Candide permet de tout montrer sans prendre parti.

Papillon 28/01/2013 22:53



On découvre en même temps que l'auteur, en fait, j'ai bien aimé.



sylire 26/01/2013 20:18


Et bien nous sommes sur la même longueur d'onde aujourd'hui. Je présente un autre roman graphique sur le même thème...

Papillon 28/01/2013 22:52



J'ai vu ! D'ailleurs Delisle en parle de ces jeunes américains qui viennent faire un tour en Israël et auxquels on ne montre souvent qu'un aspect de la situation.



keisha 26/01/2013 20:13


Une bonne grosse BD (docu BD?) comme je les aime, TB pour aborder le sujet ou faire des révisions.

Papillon 28/01/2013 22:51



Oui, ça donne braiment un point de vue différent de ce que l'on entend à la radio.