La dernière conquête du Major Pettigrew - Helen Simonson

Publié le par Papillon

 

« Comprenez-vous réellement ce que cela signifie d’être amoureux d’une femme peu recommandable ?

— Mon cher garçon, fit le major. En existe-t-il d’autres ? »

 

simonson.jpg


Veuf depuis plusieurs années, le major Pettigrew pensait vraiment pouvoir finir tranquillement ses jours dans son charmant village d"Edgecombe Saint Mary, entre une partie de golf et une partie de chasse. C'était sans compter sans les bonnes âmes du village qui aimeraient le voir épouser l'une de ses voisines célibataires. Mais un concours de circonstances, lié à la mort brutale de son frère, va donner au major l'occasion de faire plus ample connaissance avec Madame Ali, qui tient la boutique du village. Cette amitié, basée sur une passion commune pour le bon thè et les bons livres, va faire beaucoup jaser et entraîner le major dans une suite d'aventures invraisemblables. Car Madame Ali est d'originie pakistanaise et de confession musulmane. Bien que veuve, elle est dôtée d'un neveu ombrageux et très religieux et d'une famille peu portée au mariage mixte. Dans cette histoire, il sera aussi question de fusils de collection à apparier, d'un bal à organiser, de jeunes gens à marier. Ou pas.

 

Tout le charme de ce roman so british repose bien sûr sur la personnalité du major et son humour à toute épreuve. A priori, on le prend pour un vieux type un peu coincé et bourré de principes. Mais on découvre vite que cette carapace cache un homme de coeur qui met l'honneur et le respect au dessus de tout. Doté pour toute famille d'un fils obnubilé par sa réussite professionnelle, d'une belle-soeur un peu sotte et d'une nièce avide, et bien que ne craignant pas spécialement la solitude, le major va trouver une sorte d'exutoire dans sa relation avec Madame Ali, qui bien que d'une autre culture, partage ses valeurs. Du coup, le lecteur souhaite de tout son coeur que le couple de tourtereaux parvienne à vaincre tous les obstacles que la famille et la société vont dresser sur leur route.

 

Un charmant roman, très drôle, qui démonte joliment tous les préjugés que nous pouvons avoir sur ces cultures que nous cotoyons sans les connaître.

 


Traduit de l'anglais par Johan-Frédérik Hel-Guedj.

Nil éditions, 2012. - 494 p.


Commenter cet article

Karine:) 31/05/2012 23:28


Il me tente depuis sa sortie en VF, celui-là.  Un personnage comme ça, ça m'attire à tous les coups. 

Papillon 02/06/2012 16:42



Délicieux bouquin, en effet, et délicieux major !



Flo 08/05/2012 12:54


Il figure sur ma LAL en VO depuis sa sortie (et je découvre le com' de Keisha ce qui m'évitera de lui dire : "et alors ?!" ;) ). J'avais déjà lu le billet de Dominique. Ce n'est pas mon
style de livre habituel mais, justement, n'ayant pas spécialement de livres légers dans ma PAL, je pense que cela ne me ferait pas de mal d'en avoir un ou deux en réserve pour éviter les gros
moments de solitude quand le cerveau a besoin de souffler.

Papillon 08/05/2012 13:50



Oh oui, c'est exactement ce dont j'avais besoin quand j'ai mis la main dessus ! Je suis dans un gros roman japonais assez sombre, j'avais besoin d'une halte légère. C'est comme en rando, une
petite pause dans la montée et une grande gorgée d'eau fraîche, qu'est-ce que c'est bon !



keisha 07/05/2012 13:08


je l'ai lu en vacances et en VO(!) et me suis régalée...

Papillon 07/05/2012 23:11



En VO : c'était une bonne idée. Pourquoi donc n'y ai-je pas pensé ? Je n'ai pas encore le réflexe



lucie 07/05/2012 12:40


merci ton billet donne envie je note !

Papillon 07/05/2012 23:08



Un roman frais, léger et drôle !



Dominique 07/05/2012 10:42


je me suis bien amusée et j'ai beaucoup aimé ce livre drôle et tendre, une détente de bon aloi 

Papillon 07/05/2012 23:08



Et comme tu dis dans ton billet : un peu de légèreté de temps en temps, c'est bien agréable !



Mango 07/05/2012 07:06


Déjà noté car bien envie de le lire aussi. 

Papillon 07/05/2012 09:54



Si tu as aimé "Le cecle littéraire des amateurs de pataes" tu aimeras celui_ci car c'est un peu le même esprit.



Aifelle 06/05/2012 18:30


J'espère qu'il sera à la bibliothèque, sinon j'attendrai aussi le poche

Papillon 07/05/2012 09:52



Je pense qu'il sera vite à la biblio : il est en tête des ventes partout.



esperluette 06/05/2012 15:14


Je l'ai inscris dans ma liste à lire mais je me demande si je ne vais pas attendre qu'il sorte en poche.

Papillon 07/05/2012 09:51



Pas une mauvaise idée non plus



michel 06/05/2012 13:03


Why not ? je le lallise ton commentaire m'a séduit ;-)

Papillon 07/05/2012 09:50



Un petit roman frais et sympa dans la lignée du "Cercle littéraire des amateurs....de pommes de terre "