L'île joyeuse - Dawn Powell

Publié le par Papillon

 

powell-copie-1.jpg

 

Dix ans après avoir quitté son Ohio natal, Prudence Bly est parvenue là où elle le voulait : en haut de l'affiche. Dans le New York des années trente, se presse autour de la jeune chanteuse à la mode une clique d'artistes plus ou moins célèbres et de demi-ratés aux prétentions artistiques avortées. Alors que la crise économique asphyxie l'Amérique, et que le guerre se prépare en Europe, ce petit monde vain et futile s'étourdit nuit après nuit dans des fêtes arrosées de champagne où chacun s'emploie à médire de son voisin, pour cacher ses propres fêlures.

 

Ce petit microcosme, qui ne tient debout que par les masques qu'il porte, va étre déstabilisé par l'arrivée d'une jeune dramaturge. Jeff Abbott, qui fut le premier amour de Prudence dans l'Ohio, est aussi talentueux qu'intègre et refuse de jouer le jeu des mondanités et de la célébrité. Il va ironiser sur la vacuité et l'hypocrisie de cette société de pacotille, s'écriant comme l'enfant du conte d'Andersen : "Le Roi est nu !"

 

Dawn Powell, écrivaine américaine des années trente et quarante, très méconnue en France (et quel dommage !), est un mélange de Truman Capote et de Dorothy Parker. Elle trempe sa plume dans l'acide pour dénoncer un monde d'artifices et de faux semblants où le mensonge est roi, la gaieté factice et la douleur muette, et nous offre un récit drôle et méchant, spirituel et caustique. Ce roman, publié en 1938, est d'une étonnante modernité avec son jeu social qui impose la tyrannie du bonheur, l'exaltation du narcissisme et l'obsession de la célébrité.

 


Traduit de l'américain par Anouk Neuhoff.

Quai Voltaire, 2012. - 312 p.


Commenter cet article

Annie 18/04/2012 16:31


J'ai l'impression que, depuis les années trente, rien n'a beaucoup changé...

Papillon 18/04/2012 21:07



C'est un des éléments qui m'a plu dans ce livre...



Manu 17/04/2012 19:56


J'ai deux de ses romans dans ma PAL. Mais pourquoi est-ce que je ne lis pas plus vite ??? 

Papillon 18/04/2012 21:06



S'ils sont déjà dans ta PAL, la moitié du chemin est fait



clara 17/04/2012 07:58


Noté et surligné !

Papillon 18/04/2012 21:05



Super ! (J'ai envie de la faire connaître à tout le monde !)



keisha 17/04/2012 07:49


En 10/18? Mais ce sont mes amis (les poches!) Je mets de côté ta proposition, mais là j'ai vraiment beaucoup à lire, je pars en vacances sous peu et emmène des bouquins qui m'appartiennet, de
petite taille (pb de poids, toujours)

Papillon 18/04/2012 21:05



Pour moi aussi, ce sont des amis, les poches ! Surtout quand ma super biblio ignore Dawn Powell



Theoma 16/04/2012 18:01


mais j'aime Dorothy Parker ! noté !

Papillon 16/04/2012 21:50



Alors, tu vas adorer Dawn Powell !!!



keisha 16/04/2012 06:34


Incroyable! Le "raccord " total! Non que je l'aie lu mais ai envie de découvrir cet auteur, suite à la rencontre d'un auteur au salon du livre de Chateauroux avec qui j'ai largement papoté sur
nos amours communes en matière de littérature anglaise (Dickens, etc ...) et elle m'a donc conseillé de lire ...Dawn Powell! 


ce que tu en dis confirme totalement qu'il me faut vite découvrir cette dame!


Bonne semaine!

Papillon 16/04/2012 21:50



Moi aussi, je veux tout lire de cette dame dont j'adore la plume. Et puis New York, quoi ! Je viens de découvrir qu'une bonne partie de son oeuvre est dispo en 10/18, mais pas celui-ci, qui vient
juste d'être traduit, semble-t-il. Si tu veux que je te l'envoie, fais-moi signe !