L'île du Point Nemo - Jean-Marie Blas de Roblès

Publié le par Papillon

Rentrée littéraire 2014    

 

blas de robles

 

Le jour où le fabuleux diamant Ananké de Lady MacRae disparaît dans son château ecossais, elle charge John Shylock Holmes, enquêteur de la compagnie d'assurances, de le retrouver. Holmes fait appel à son vieil ami Canterel, dandy opiomane et expert en cryptographie.  Seuls indices : trois pieds droits chaussés de baskets éparpillés dans la campagne. Les deux hommes se lancent dans une enquête où ils semblent toujours précédés par quelqu'un qui laisse derrière lui de macabres indices. Voilà comment Holmes et son majordome Grimdel, Canterel et sa gouvernante, Lady MacRae et sa fille Verity, se retrouvent dans le transsibérien...

Cette aventure est racontée jour après jour aux ouvriers d'une usine de montage de liseuses électroniques,  autrefois manufacture de cigares dont le patron, fou de littérature et d'amour pour une belle cigarière, avait repris cette antique tradition de lecture à voix haute. 

Ce roman foisonnant, érudit,  à l'imagination débridée,  est un chant d'amour à la littérature et à la  lecture, qui convoque la fine fleur de la littérature mondiale : Jules Verne, Dumas, Lovecraft, Melville et jusqu'à Wiliam Shakespeare. En tissant simultanément deux histoires qui se croisent et se répondent, il interroge les rapports du réel et de l'imaginaire. Bourré d'humour, d'érotisme et d'aventures farfelues, il emboîte les histoires les unes dans les autres, illustrant le pouvoir des mots et de l'imagination. Il nous montre que l'imagination peut transfigurer un réel parfois bien terne. Mais sous le cocasse, affleure une réflexion sur l'avenir du livre et de la littérature,  d'une part,  sur l'avenir du monde, d'autre part. On y trouve des personnages qui semblent sortis tout droit du XIXe siècle mais évoluent dans un futur pas si lointain qui offre bien peu de perspectives à l'espèce humaine.

Un roman brillantissime et vertigineux que se doit de lire tout amoureux des livres.

 

Un coup de coeur egalement pour Hélène

 

Editions Zulma, 2014. - 430 p.

Commenter cet article

Yv 27/09/2014 09:08


Alors là, j'opine, j'aquiesce, c'est un roman époustouflant qui mérite plein d eprix, j'ai rarement lu, récemment, de roman qui m'ait autant emballé

Papillon 01/10/2014 20:29



Oui, c'est un vrai régal !



sylire 16/09/2014 19:41


Bon, avec un billet pareil, on ne peut que le vouloir à tout prix !

Papillon 17/09/2014 20:27



Très agéable roman qui nous emmène très loin.



monbestseller.com 10/09/2014 16:54


Ma fille m'en a justement parlé ce week-end mais on n' pas encore eu le temps de passer au librairie! :/

sous les galets 07/09/2014 09:49


Je note tout de suite...il a l'air topissime...

Une ribambelle 05/09/2014 20:48


Je vais me laisser tenter bien qu'en lisant le résumé il me semble un poil loufoque, mais allons-y :-)

Papillon 05/09/2014 21:19



Un peu loufoque, un peu fouillis, mais plus profond qu'il n'en a l'air, très bien écrit et assez envoûtant. 



Karine:) 05/09/2014 03:02


Oh, ça semble passionnant!  Il me le faut, celui-là!

Papillon 05/09/2014 21:16



Je suis certaine que tu adoreras le côté british de l'histoire, sans parler de toutes les références littéraires. 



Kathel 04/09/2014 16:46


Très très tentant... de plus en plus !

Papillon 05/09/2014 21:15



Tant mieux, j'espère qu'il va trouver un large public parce qu'il le mérite !



Aifelle 04/09/2014 14:00


Les avis s'emballent autour de ce roman, il va être difficile de l'ignorer

Papillon 05/09/2014 21:14



On en parle beaucoup et je trouve ça totalement mérité !



jerome 04/09/2014 12:35


C'est à l'évidence un incontournable de la rentrée !

Papillon 05/09/2014 21:13



Il y a pas mal d'incontournables dans cette rentrée, on dirait, et c'est tant mieux !



keisha 04/09/2014 08:34


Nous reprenons nos gouts ressemblants, je l'ai noté (et emprunté le premier tome de Price, tu vois ce que je veux dire)

Papillon 05/09/2014 20:04



Tesich ? C'est tres bon aussi ! Je ne l'ai pas chroniqué mais j'ai beaucoup aime.