Graveney Hall - Linda Newbery

Publié le par Papillon

 

newbery.jpg

 

A l'occasion d'une balade solitaire à vélo, Greg découvre dans la campagne anglaise un manoir abandonné. De la demeure, ravagée par un incendie, ne reste que la carcasse ; quant au parc, sa splendeur passée a sombré sous les mauvaises herbes. Greg, qui se passionne pour la photo, tombe pourtant sous le charme de l'endroit et de ses recoins secrets. Il y rencontre Faith, fille de l'un des bénévoles qui ont pris en charge la rénovation du domaine. Ensemble, ils vont essayer de comprendre pourquoi la maison a brûlé en 1917 et, surtout, qu'est devenu l'héritier du domaine.

 

Parallèlement, Greg vit sa vie d'adolescent et de lycéen en terminale. Courtisé par les filles de sa classe, il est pourtant attiré par son camarade Jordan, champion de natation, une attirance troublante qui le perturbe. Tout comme le perturbe la foi chrétienne de Faith, qui la revendique avec fierté et que Greg va s'efforcer de remettre en question. Ses doutes font echo à une histoire bien plus ancienne qui mène le lecteur dans la boue des tranchées de la guerre de 14.

 

Ce roman d'adolescence, qui s'adresse davantage aux ados qu'aux adultes, m'a cependant beaucoup plu. J'ai aimé le personnage de Greg, ses contradictions et son questionnement, et la jolie histoire d'amour qui se dessine. Linda Newbery met en scène la question de l'identité sexuelle et si le sujet n'est plus tout à fait nouveau, il est traîté avec beauoup de justesse, de délicatesse et de sensibilité. Pour Greg, Graveney Hall devient le lieu de tous les enjeux auxquels il se confronte : culture ou ignorance, amitié ou amour, foi ou athéïsme; solidarité ou violence.


 

Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Joseph Antoine.

Phébus, 2013. - 296 p.

Commenter cet article

Geneviève 16/09/2013 20:41


Ohhh! Je veux le lire celui-là!

Papillon 20/09/2013 18:53



J'espère que tu aimeras.



Karine:) 07/09/2013 23:45


Le côté "jeunesse" me dérange un peu.  Mais les thèmes traités m'intéressent alors pourquoi pas!

Papillon 09/09/2013 20:17



C'est plus ado que jeunesse, en fait (le lycée, les filles, les parents, tout ça...) mais ça se lit bien quand même !



choupynette 27/08/2013 15:20


Elle avait écrit De pierre et de cendre, que j'avais bien apprécié.

Papillon 27/08/2013 20:42



Je l'ai découverte avec celui-ci mais je la relirai à l'occasion parce que j'ai bien aimé.



Malice 26/08/2013 09:58


Livre lu et j'en garde pas un mauvais souvenir. Lecture très intéressante même si ce n'est pas un grand roman !

Papillon 27/08/2013 20:41



Pas un grand roman, non, je suis d'accord, mais une lecture agréable.