Dans le silence du vent - Louise Erdrich

Publié le par Papillon

 

erdrich3

 

Joe vit dans une réserve indienne du Dakota du Nord. Son père est juge, sa mère travaille à l'état civil, et la famille est stable, heureuse et relativement aisée, ce qui en fait presque une exception sur la réserve. Mais par un beau dimanche de printemps, la mère de Joe se fait violer, et la vie de la famille bascule dans la douleur et dans l'effroi. La mère ne quitte plus sa chambre, alors que le père essaie en vain de la faire parler. Joe décide alors de mener son enquête avec ses copains Cappy, Angus et Zack.

 

Cette enquête va se révéler une véritable épreuve initiatique pour le garçon de treize ans qui va découvrir, à ses dépens, le monde souvent rude des adultes : amour et trahison, luxure et cupidité, solidarité et mensonges. A ses émois de jeune adolescent, se mêle la colère de l'injustice qui est le lot des Indiens d'Amérique. Car le roman est un prétexte pour Louise Erdrich de nous rappeler l'histoire de son peuple qui s'est vu voler ses terres depuis des décennies par tous les gouvernements des Etats-Unis, et condamner à vivre dans des réserves sur lesquelles son pouvoir judiciaire est des plus limités. Pour parfaire l'initiation du jeune Joe, ce roman qui mélange les genres avec bonheur, est traversé par la veine fantastique des vieilles légendes indiennes et par le rappel des traditions ancestrales auxquelles on se racroche quand le monde se dérobe.

 

Un histoire sombre que la présence de ce jeune garçon (presque) intrépide rend lumineux.

 

 

Cathulu a aimé aussi.

 

 

Traduit de l'américain par Isabelle Reinharez.

Albin Michel, 2013. - 462 p.


Commenter cet article

kathel 03/12/2013 20:11


Sombre... c'est ce que m'a dit le libraire, qui a réussi à me le vendre ainsi ! C'est pour bientôt...

Papillon 03/12/2013 21:19



Oui le sujet n'est pas facile, sans jamais tomber dans le tragique ou le glauque.



Aifelle 03/12/2013 06:44


Il m'attend dans ma PAL. Lecture prévue pour incessamment sous peu.

Papillon 03/12/2013 21:19



Je suis sûre que tu vas aimer.



Jules 03/12/2013 01:34


J'ai commencé, mais j'ai abandonné! C'est peut-être contextuel... je le garde en note.

Papillon 03/12/2013 21:18



C'est vrai que le début n'est pas très gai, mais le fait que ce soit le gamin qui raconte fait passer beaucoup de choses...