Un ange cornu avec des ailes en tôle - Michel Tremblay

Publié le par Papillon

Avant d'être l'écrivain que l'on sait, Michel Tremblay fut un lecteur, un lecteur avide, passionné et curieux, comme vous, comme moi. Et c'est son autobiographie de lecteur qu'il nous livre ici : les livres qui ont traversé son enfance et son adolescence, qui lui ont appris le monde, qui l'ont marqué d'une manière ou d'une autre. Michel Tremblay a grandi à Montréal dans une famille d'ouvriers et dans un quartier populaire. La lecture est chez les Tremblay une tradition familiale : depuis la grand-mère qui échange des livres avec sa voisine jusqu'aux fils, en passant par la mère, tout le monde lit. A travers ses lectures de jeunesse, c'est toute sa famille que Michel Tremblay fait revivre. Et à chacun des douze livres qu'il évoque est attaché un souvenir particulier : fête d'anniversaire, vacances citadines, voyage en Gaspésie…

J'ai adoré ce livre, pour plusieurs raisons. D'abord, sous la plume de Michel Tremblay, c'est le cœur du Québec qui palpite et entre le Québec et moi, c'est une longue histoire d'amour. J'ai adoré les dialogues avec sa mère où je croyais entendre l'accent québécois, j'ai adoré les évocations de sa ville qui m'ont donné la nostalgie de Montréal.

Mais surtout j'ai retrouvé toutes mes émotions de jeune lectrice : la première visite à la bibliothèque, la découverte d'un auteur, l'émotion d'ouvrir un livre convoité depuis longtemps, la fierté du premier livre possédé. J'ai été bouleversée par ce jeune garçon qui se rend malade à force d'identification à un héros ; compréhensive, quand il ne voit rien de la Gaspésie parce qu’il est trop absorbé par sa lecture de Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy ; fière, quand il se rebelle contre son professeur de lettres qui lui interdit de lire Victor Hugo sous prétexte qu'il figure à l'index catholique ; révoltée, quand il subit la censure de la bibliothécaire qui lui interdit d'emprunter un "roman homosexuel" ; émue, quand il se met à pleurer de rage en découvrant qu'en Angleterre une gamine de treize ans peut publier un mauvais livre quand il est si difficile d'en publier un bon au Québec.

Un livre qui ravira tous les lecteurs.

Actes Sud / Babel, 1994. – 285 p.

 

Commenter cet article

Valérie 05/07/2008 17:50

Je n'ai jamais lu celui-là mais tu m'as vraiment donné envie de l'ajouter sur ma liste de livre à lire ! J'en ai lu quelques autres de Tremblay, dont "La nuit des princes charmants" que j'avais adoré !

virginie 24/01/2007 09:45

celui-là il est sur ma liste pour le challenge, et franchement après lecture de ton article j'ai hâte de le lire

Jo Ann v. 19/01/2007 04:49

C'était mon premier Tremblay et j'ai adoré! Le language oral alos m'a fasciné (je suis très fascinée par les Québécois en général! :P).
Il me faut d'autres, c'est sûr :)

Papillon 19/01/2007 22:07

Moi aussi j'ai beaucoup aimé les dialogues. La mère : quel personnage !!!

choupynette 17/01/2007 18:17

Manifestement, il manque tremblay à mes découvertes... je note celui-ci, et l'auteur en général!

Papillon 17/01/2007 19:23

Pour tous ceux qui ne connaissent pas encore Michel Tremblay, ce roman est une excellente introduction à son oeuvre.

Allie 17/01/2007 16:48

L'univers de Tremblay... un régal! J'avais adoré ce livre à l'époque, j'étais jeune ado... J'ai bien envie de le relire depuis que je vois toutes vos belles critiques sur ce livre! :)

Gambadou 17/01/2007 14:02

Mais je n'ai rien lu de Tremblay moi!!!! alors comme je pars à la bibliothèque, hum, je vais essayer de le dénicher...

Naniela 17/01/2007 12:06

Une très belle critique qui mérite qu'on lise le livre... c'est la moindre des choses, non? Je note!!!

p'tit dup 17/01/2007 11:07

Toutes mes félicitations pour ce blog absolument suberbe. Je ne suis pas du tout à la hauteur avec le mien... Je transmets l'adresse à Laurence tardieu que je connais bien. P'tit dup

Papillon 17/01/2007 19:22

Merci beaucoup P'tit Dup ! C'est très gentil à toi :-)))

Elfe 17/01/2007 09:47

J'avais beaucoup aimé le cahier noir de Tremblay. Et là, après avoir lu ta critique, j'ai très envie de me procurer ce titre!!

cathulu 16/01/2007 19:36

Tremblay, j'adore !

Papillon 17/01/2007 00:24

Je suis ravie de constater à quel point Michel Tremblay fait l'unanimité. De mon point de vue, il mérite largement un prix Nobel pour l'ensemble de son oeuvre. C'est un auteur populaire, au sens noble du mot, et c'est sans doute ce que certains lui reprochent...