Le chat qui venait du ciel - Takashi Hiraide

Publié le par Papillon

Voici une petite histoire troublante et délicate qui séduira tous les amoureux des chats et des jardins.

Un jeune couple sans enfants emménage dans un pavillon qui fait partie d’une vaste propriété. Autour du pavillon, s’étend un élégant jardin. Dans ce jardin, apparaît un jour un petit chat. « Ce qui le différentiait des autres chats, c’était précisément son extrême minceur, si petit et si frêle qu’on remarquait tout de suite ses oreilles pointues et mobiles à l’extrême. » Ce chat appartient aux habitants d’une maison voisine, mais il prend de plus en plus de plaisir à explorer le jardin et le pavillon. Un lien très fort se crée peu à peu entre le couple et le chat. Un passage est aménagé pour lui permettre d’entrer et sortir à sa guise, une assiette de nourriture est mise à sa disposition, ainsi qu’un coin douillet pour dormir. Un rituel se crée, des habitudes se prennent, des jeux s’organisent.

Dès les premières phrases, le lecteur est complètement séduit par les lieux : la « Sente de l’éclair » qui longe la propriété, le vieil orme qui domine le jardin, l’étang aux nénuphars, les buissons d’azalées. C’est un petit roman où il suffit de se laisser porter par la poésie des mots et des images. Le chat est comme l’esprit de ce merveilleux jardin. Mais le jardin est peu à peu abandonné, la propriété mise en vente et les habitants du pavillon vont devoir partir. Leur relation avec le petit chat est à l’image de beaucoup de nos bonheurs terrestres : éphémère.

 
Traduit du japonais par Elisabeth Suetsugu.
Picquier poche, 2006. – 131 p.

 
La critique de Tamara.

Publié dans Littérature asiatique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Moi qui adore les chats, ce livre devrait me plaire!!!
Répondre
P
Oui, Elfe ! Ce petit livre est pour tous les amoureux des chats !
C
J'ai noté ce livre dans mon carnet à cause du titre, de la couverture et parce que je m'intéresse beaucoup à la littérature japonaise. Je sens que je ne vais pas tarder à me laisser tenter
Répondre
P
D'une manière générale, je trouve que toutes les couvertures de cette collection sont ravissantes et très tentatrices !
F
Il est vraiment tentant ce livre, j'avais déjà craqué avec la critique de Tamara, mais là je craque doublement ! ;-o)
Répondre
S
C'est possible, effectivement ...
Répondre
F
J'ai beau ne pas être fan de littérature asiatique, ta critique donne vraiment envie ! En plus, nous parlions de cette belle couverture sur le blog de Kalistina la semaine dernière ;-) Allez, c'est vendu : merci Papillon ! :-)
Répondre
S
N'as
Répondre
P
Si, très étonnant, surtout quand on voit comment ils s'attachent à ce chat... peut-être tombé du ciel pour mettre en évidence le vide dans leur vie ?
S
Je l'ai lu également et bien aimé.
N'a tu pas trouvé étonnant que ce couple ne désire pas avoir d'enfant ?
Répondre
T
Très jolie critique, je suis heureuse de voir que ce livre t'a plu aussi. Merci à Cathulu qui me l'avait offert !
Répondre
P
K@role, Bellesahi, M. : j'espère que vous l'aimerez :-))Tamara : merci donc à Cathulu de l'avoir mis sur ta route !
M
Je le note aussi, avec Arishima et Yoshimura, il fait partie des auteurs de ta sélection que je ne connais pas, alors...M.
Répondre
B
Je le note !!
Répondre