Le combat ordinaire - Manu Larcenet

Publié le par Papillon

Depuis le temps que j’entends parler des albums de Manu Larcenet et de celui-ci en particulier, je me suis débrouillée pour le voir apparaître sous mon sapin de Noël.

C’est l’histoire de Marco, photographe de presse, qui a pris de la distance par rapport à son métier et s’est installé à la campagne. De temps en temps, il retourne à Paris pour voir son psy, son frère Georges avec lequel il partage quelque pétards, et ses parents qui vieillissent et s’inquiètent pour lui. Puis il retourne dans sa province où il retrouve son chat et passe le temps à flâner dans les champs. Grâce à son chat, il rencontre une jolie vétérinaire dont il tombe amoureux mais avec laquelle il ne veut pas s’engager.

Vous l‘aurez compris : il ne se passe pas grand chose dans cet album. La vie, tout simplement. Et je n’ai pas accroché du tout. L’une de mes amies me dit que c’est sans doute parce que je n’appartiens pas au public cible de cet album : les trentenaires. Certes. Mais justement. J’ai été une trentenaire, et donc, les angoisses existentielles par rapport au boulot qui a perdu de son sens, j’ai connu ; la douleur de voir ses parents vieillir et mourir, j’ai connu ; les hommes qui refusent de s’engager, j’ai connu aussi ; et même les crises d’angoisse et les années de psychanalyse, j’ai connu. Donc, ce Marco est une sorte de double masculin de ce que je fus. Or, ce n’est justement pas une reflet de moi-même que je cherche dans la littérature, mais exactement le contraire : des histoires qui m’entraînent hors de moi-même.

Dargaud, 2004. – 54 p.

Publié dans BD - Mangas

Commenter cet article

zazimuth 25/06/2007 11:09

Avec "Le retour à la terre", les BD de Larcenet font partie des rares que j'aime relire. Sans doute parce que ce n'est pas que du narratif mais beaucoup de sentiment, d'interrogations existentielles... et d'humour !

Papillon 25/06/2007 22:52

Autant j'ai aimé le retour à la terre -très drôle- autant le combat ordinaire m'a ennuyée...

malaurie 06/01/2007 01:00

Turlututu, me voilà avocat du diable...Larcenet et la littérature.Oui, la littérature doit permettre de s'évader du quotidien, mais elle peut aussi être le reflet de la vie, de ce quotidien même banal, car justement ce qui peut-être commun pour l'un d'entre nous peut être extraordinaire pour d'autres... et puis c'est parfois rassurant de lire ce qui peut nous renvoyer des reflets de notre propre vie. Il existe plusieurs formes de littérature et c'est bien heureux.Larcenet est un auteur complet avec un humour particulier et surtout une profonde vision du quotidien et un certain talent pour en rendre compte (lire les aventures rocambolesque, le retour à la terre, Nic Omouk...). Mais libre à chacun d'apprécier ce que bon nous semble.P.S. : moi, j'aime bien Larcenet et particulièrement Le combat ordinaire...P.S.2 : super ton blog et à bientôt...

Papillon 06/01/2007 12:11

Hello Malaurie,Tu n'as pas tort, la littérature est, doit être aussi un reflet de la vie. mais les texte doit garder une distance par rapport au réel sinon c'est ennuyeux, non ? C'est l'effet que j'ai eu en lisant cet album : je m'ennuie. Et je persiste à penser que cet album est trop proche de mon vécu personel : pas envie de revivre ça...

Caroline 04/01/2007 09:18

Je trouve les albums de Manu Larcenet amusants, mais je ne peux qu'adhérer à ce que tu dis : la littérature sert avant tout à s'évader.

Papillon 04/01/2007 21:46

Et cet album-là n'est pas si gai, justement !

valdebaz 03/01/2007 22:10

Dommage de s'arrêter en si bon chemin ! Mais chacun ses sensibilités ! J'ai adoré les 3 tomes du "combat ordinaire". Rares sont les BD à restituer en toute simplicité les ingrédients de la vie. Celles-ci m'avaient touchée !

Papillon 04/01/2007 21:45

je crois que je vais plutôt essayer autre chose de larcenet...

Jos du Livrophile 03/01/2007 15:43

je comprends que l'on puisse ne pas accrocher... pour ma part, j'ai trouvé cette série très simple (ds le bon sens du terme), très sensible, humaine. mais c'est sans doute parce que je n'ai pas traversé les angoisses du trentenaire ;)

Papillon 03/01/2007 19:03

@Bellesahi : c'est déjà fait ;-))@M. : je n'ai lu que le premier tome mais je vais m'arrêter là...@Jos : je l'ai trouvé trop simple, justement , trop proche du quotidien

M. qui n\\\\\\\\\\\\\\\'est pas une référence ! 03/01/2007 10:25

Moi j'ai beaucoup aimé :)Je suis trentenaire et ne me suis pas vraiment reconnu, voilà sans doute pourquoi :)Tu as lu quels tômes ?M.

Bellesahi 03/01/2007 09:26

Et bien ! Passe à autre chose ! Oublie ce livre !!