Carnets de naufrage - Guillaume Vigneault

Publié le par Papillon

Après quatre ans de mariage, Alexandre est quitté par sa femme, Marlène. Le jeune homme plonge dans une profonde dépression, jusqu’au jour où ses amis, Félix et Yannick, vont l’aider à réagir, le premier en lui proposant de partager un appartement, le second en l’invitant au Mexique.

Certes, ce roman ne révolutionnera pas la littérature, mais c’est un joli moment de lecture. Un personnage très émouvant avec sa douleur, ses doutes, ses larmes. (C’est beau un homme qui pleure…) Un personnage qui hésite entre la mort et la vie et choisira la vie. Guillaume Vigneault a un style agréable, fluide qui devient très poétique dès qu’il est question de l’eau et de la mer. Ce sont ses plus pages, celles où le héros apprend le surf et va jusqu’au bout de lui-même pour lutter contre la vague et exorciser ses douleurs.

Boréal compact. - 264 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cathe 08/12/2006 11:45

J'avais lu ce livre l'an dernier et franchement je n'y avais pas trouvé beaucoup d'intérêt. En relisant mon commentaire, je vois que j'avais écrit ça : "Les critiques de ce roman étaient plutôt bonnes, il faut dire que l'on a un a-priori favorable pour le fils du célèbre Gilles Vigneault. Pour ma part je dois dire que j'ai été assez déçue. Je n'ai pas été sensible au vague à l'âme des trentenaires et je n'ai pas retrouvé la poésie et la légèreté qui étaient mises en valeur dans les critiques"

Papillon 09/12/2006 11:39

Peut-être vais-je lu moins ce critiques avant de lire le bouquin ? Des critiques trop positives peuvent être aussi néfastes à un bouquin que des critiques négartives, finalement ;-)