Adultères - Woody Allen

Publié le par Papillon

Woody Allen n'a pas fait que des films : il a aussi écrit des pièces de théâtre. Trois de ses pièces en un acte sont présentées par le Théâtre de l'Atelier sous le nom générique d'Adultères. J'en ai vu deux.

 

Dans Central Park West, Phyllis, brillante psychanalyste new-yorkaise, vient de se faire plaquer par son mari et découvre par la même occasion qu'il entretient une liaison depuis plusieurs années avec sa meilleure amie Carol. L'arrivée de Carol va être l'occasion d'un violent règlement de comptes entre les deux femmes, qui va se compliquer d'un déballage conjugal sordide quand vont entrer en scène les deux maris. Vous l'aurez compris, nous sommes dans un vaudeville construit autour de toutes les obsessions de Woody Allen : sexe, relations de couple et petites névroses ordinaires de la vie à deux. Malheureusement, la pièce est complètement desservie par une traduction vulgaire et une mise en scène hystérique. De ce naufrage, surnagent quelques réparties brillantes, spirituelles quoique cruelles, que je conseille au spectateur de savourer parce que le pire est à venir…

 

Dans Old Saybrook, Norman et Sheila fêtent leurs sept ans de mariage dans leur résidence du Connecticut en compagnie de la soeur de Sheila, Jenny, et de son mari, quand débarque un couple d'inconnus. Hal et Sandy ont vécu autrefois dans cette maison et ont la nostalgie de revoir le lieu de leurs premiers ébats amoureux. C'est aussi l'occasion pour Hal de révéler à Sheila l'existence d'une cachette dans la cheminée. Et que trouve Sheila dans la cachette en question ? Le journal intime de son mari où celui-ci raconte avec force détails, dessins et photos, sa liaison torride avec Jenny. Sheila pique bien évidemment une crise, ce qui permet au spectateur de revoir quasiment la même scène que précédemment : les mêmes acteurs, dans les mêmes rôles, jouant le même texte. Et cette fois, c'est la mise en scène qui est vulgaire. L'auteur s'est alors rendu compte que sa pièce ne menait pas à grand-chose et s'en sort par une pirouette à la Pirandello en nous proposant un remake de Six personnages en quête d'auteur. Ce sera l'occasion d'une petite réflexion philosophique que ne renierait pas Jean-Claude Delarue :

1) l'amour a-il un avenir dans le mariage ?

2) le mariage a-t-il un avenir hors de l'adultère ?

3) le couple a-t-il un avenir après l'adultère ?

 

Je me suis ennuyée à mourir et ce spectacle est sans doute le plus mauvais que j'ai vu depuis longtemps…

 

 

Adultères, trois pièces en un acte de Woody Allen, traduction de J.-P.Richard.

Mise en scène Benoît Lavigne.

Avec X.Gallais, P.Arbillot,V.Karsenti, B.Yerlès, E.Rembauville, F.De la Villehervé, D.Daguier

Théâtre de l'Atelier.

 

Publié dans Théâtre - Opéra

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clo 02/01/2007 22:39

alors,comme ça , "...naufrage, le pire est à venir , vulgaire ,ennuyée à mourir...." est-ce bien raisonnable?
Mais ,c'est quoi cette comparaison entre le prix de la place d'un spectacle "vivant" et de DVD à regarder chez soi ??????
quant aux "attaques persos" dont tu parles....ouh ....je commence à comprendre que tu n'aies pas aimé la pièce (ce que je respecte  ,bien sûr ,mais ne démolis pas le très respectacle travail des acteurs : à propos ,tu en as pensé quoi...de leur jeu ?)....ne manquerais tu pas (un tout petit peu) du sens de l'humour ....chérie-chérie???
Allez ,rien de bien méchant ,ds tt ça..
bonne nuit

clo 02/01/2007 17:33

Donc Papillon n'est ni triste ni malade ,tant mieux !
Mais où est la méchanceté gratuite dans cette suggestion...? par rapport à ta critique ...(si subjective..) très mauvaise de la pièce !
On peut avancer le débat ,si tu veux: ....Tu savais que tu allais voir Du "Woody Allen" ....non? A partir de là ,que reprocher aux comédiens ,tous excellents....ayant ,à mon avis ,complètement "joué " du W.Allen!
A+

Papillon 02/01/2007 21:17

Tu as le droit d'avoir ton avis et je le respecte, à condition que tu respectes aussi le mien !

Or, venir me dire que si je n'aimais pas cette pièce c'est que "Tu devais couver une bonne grippe ce soir là....où une indigestion...où apprendre que tu te faisais larguée?", c'est une attaque personnelle et en aucun cas un argument objectif pour expliquer en quoi ma critique est erronée…

Je pense que tu n’as pas bien lu ma critique parce que je n’y parle absolument pas des acteurs mais de la traduction, de la mise en scène et de l’auteur ! C’est un avis personnel que je donne, je le revendique, mais il n’engage que moi. Une critique est forcément subjective, l’essentiel étant qu’elle soit respectueuse et argumentée…

D’ailleurs,ma critique « excessive » ne t’a pas empêchée d’aller voir cette pièce et d’y prendre du plaisir, ce qui me parait l’essentiel. Tu n’as pas,comme moi, l’impression d’avoir gaspillé 40 euros. Avec ces 40 euros, j’aurais pu acheter plusieurs DVD des films de Woody, que j’adore.

clo 01/01/2007 11:21

eh oui ,comme quoi les critiques!!!! ne sont QUE subjectives  , surtout la tienne ,concernant ces pièces de W.Allen.Nous sommes allés hier voir Central Park et Old Saybroke .nous nous sommes régalés (et la salle aussi ) Du vrai Woody Allen ,Des comédiens excellents ...Je ne me suis pas amusée autant  depuis fort longtemps au Théatre !
Tu devais couver une bonne grippe ce soir là....où une indigestion...où apprendre que tu te faisais larguée?
...J'avais lu ta critique avant d'aller voir la pièce ....tu m'as fait un peu peur ,mais tu étais si excessive dans tes propos...que je n'en ai pas tenu compte!
..Je suis complètement d'accord avec toi pour les livres :je te retrouverai et le temps où nous chantions!!
Bonne année!
Clo

Papillon 01/01/2007 11:54

Ne pas aimer un spectacle ne signifie pas forcément qu'on est malade ou triste.et dire des méchancetés gratuites ne fait pas spécialement avancer le débat.

Jo Ann 25/11/2006 01:40

Ça m'est arrivé avec Before Sunrise, avec Ethan Hawke et Julie Delpy! Tout le monde disait que c'était extra, je ne me suis jamais autant ennuyée dans un cinéma! Et y'avait qui ronflaient! :|

Papillon 25/11/2006 12:05

Comme quoi,les critiques... ha ha ha !

tamara 24/11/2006 15:57

Haha, au moins, j'ai bien ri à ta conclusion !!! Pauvre Papillon, je te remercie d'avoir testé à notre place cet effroyable spectable et je te souhaite meilleure chance pour tes prochaines sorties théâtre...

Papillon 24/11/2006 21:19

Cela dit, j'ai vu plein de bonnes critiques de ce spectacle... sinon je n'y serais pas allée, hé hé !!

Jo Ann 24/11/2006 07:39

Je peux pas dire que tu me donnes envie! :P Déjà que l'adultère et moi on se mène une bataille sans fin depuis que j'ai commencé à penser par moi-même... Venant d'un pays où ce n'est que détail, j'éviterais bien de m'arracher les cheveux ;P