Littérature et peinture

Publié le par Papillon


Dans le roman que je lis en ce moment, il est beaucoup question de peinture, ce qui m'a donné l'idée de cette petite bibliographie thématique sur la peinture en littérature :

Le valet de peinture – Jean-Daniel Baltassat

Le chef d'œuvre inconnu – Honoré de Balzac

La jeune fille à la perle – Tracy Chevalier

La dormeuse de Naples – Adrien Goetz

Le portrait – Nicolaï Gogol

Mon nom est Rouge – Ohran Pamuk

L'affaire Raphaël – Ian Pears

La tempête - Juan Manuel de Prada

Un cabinet d'amateur – Gorges Pérec

Le tableau du maître flamand – Arturo Perez-Reverte

Le Maître de La Tour-du-Pin – Jan Laurens Siesling

La fête à Venise – Philippe Sollers

Oreiller d'herbes – Sôseki Natsume

Le portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

L'œuvre – Emile Zola


En avez-vous lu certains ?
En connaissez-vous d'autres ?



Publié dans Inventaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Il y a aussi Sundborn ou les jours de lumière de Delerm - je déteste Delerm en général, mais là il a écrit quelque chose d'étonnant, sur ces peintres suédois fin XIX° début XX° qui venaient étudier les impressionnistes en France. Une ambiance très scandinave, très chaleureuse - quelque chose de très émouvant et de très porté sur la peinture.
Encore meilleur peut-être car plus artiste, plus triste, plus sophistiqué : Autumn (toujours Delerm). Autour des préraphaélites. Avec ce vieux Ruskin. De la peinture, du suicide, des fous, de l'opium, et du grand art.
Moins bien : un vieux Weyergans chez Gallimard Le Radeau de la Méduse - c'est l'histoire d'un mec qui veut faire une émission de télé sur le tableau de Géricault, mais qui en fait veut pas la faire, sauf qu'il veut quand même, et qu'il ne la fait, sauf qu'il la fait ... enfin bon, et commme d'hab avec Weyergans, ça couche à toutes les pages.
Répondre
C
Le portrait de Dorian Gray! Un classique mais un grand! Très bonne idée de faire des listes thématiques... A bientôt!
Répondre
P
Merci Céline et merci de ton passage !
S
J'ai lu Valet de peinture que jai trouvé sans grand intérêt; lu également la jeune fille à la perle, qui ne m'a passionnée non plus mais je suis une des rares qui n'aient pas vraiment apprécié ce roman.
Sinon, je te conseille les romans de JeanDiwo (Au temps où la Joconde parlait); également un tout petit livre très joli: Radeau d'Antoine Choplin. 
Répondre
P
Radeau, je l'ai lu ausi: beaucoup aimé. Jean Diwo, par contre, c'est pas trop mon style...
C
j'ai aimé zola, balzac, de pears j'avais lu le crcle de la criox, que j'avais adoré égalment. pas du tout accroché au livre d'arturo...
Répondre
P
"très vieille mamie du net" : waow !! Alors ta photo est truquée ? ;-))
A
Je pense aussi à Bohèmes de Dan Franck. J'avais bien aimé, quand j'étais étudiante L'Oeuvre de Zola. L
Répondre
A
Oh quelle bonne idée! Étonnament comme on me pose la question, je n'ai aucun titre qui me vient en tête, c'est bête... Mais je conserve le lien si ça me revient... :)
Répondre
T
J'ai lu récemment La jeune fille à la perle de Tracy Chevallier qui m'a beaucoup plu. La fabrication des couleurs à l'aide de poudres très chères achetées chez l'apothicaire nous montre bien la difficulté d'être peintre à l'époque...
Répondre
P
Et Vermeer est un peintre si mystérieux que c'était vraiment agréable de rentrer dans son intimité, mais si ce n'est que dans un roman !
C
Tu sais que tu viens de me pourrir mon sujet du dimanche toi ? Bon ben m'en vais trouver un autre terrain d'étude:D Juste pour dire que Le tableau du maître flamand c'est plus une histoire d'Echecs que de peinture, enfin elle joue un rôle non négligeable...
Répondre
P
Ah ! Chimère, tu m'en vois désolée, mais ne te prive pas à cause de moi !
S
pas "cliare" mais" claire".
Répondre
S
j'ai lu cet été "la jeune fille à la perle "et  juste après "la double vie de Vermeer"de Luigi GUARNIERI, un roman que je conseille à ceux qui aiment les livres parlant d'histoire de l'art. Autre livre qui me vient à l'esprit : "Venise.net " de MAUGESNEST (si vous aimez Venise et la peinture vous serez comblés). Aussi , "ubiquité" de Cliare WOLINIEWIEZ.
Répondre
P
Merci de ces suggestions, Sylire