Sept mers et treize rivières - Monica Ali

Publié le par Papillon

Nasreen est née au Bangladesh dans une famille de paysans qui lui ont appris qu’il ne sert à rien de tenter de lutter contre les destin. A dix-huit ans, elle est mariée à un inconnu qui a le double de son âge et l’emmène vivre à Londres. Nasreen se retrouve avec un mari inconnu dans un pays inconnu dont elle ne connaît ni la langue, ni les coutumes. Au début, elle se comporte comme on le lui a appris : en femme soumise, humble et obéissante, dont l’univers se limite aux quatre murs de son appartement. Mais, peu à peu, elle va gagner sa liberté.

Ce roman est le roman d’une intégration, avec ses difficultés, et ses découvertes. D’un côté il y a le mari, Chanu, un brave type un peu prétentieux qui a beaucoup d’ambitions mais aucun moyen de les réaliser. Il méprise les Blancs, tout en attendant d’eux une reconnaissance qu’il n’obtiendra jamais parce qu’il est bengali. De l’autre côté, il y a Nasreen, enfermée dans sa cité d’émigrés, qui découvre au fil des ans le racisme ordinaire, l’exclusion, les difficultés de l’intégration, mais aussi l’amitié, la solidarité, les rêves et le droit au désir. Et là-bas, au pays, il y a Hasina, la sœur de Nasreen, qui témoigne que la vie au Bangladesh n’est pas facile non plus, pour une femme, surtout quand elle vit seule.

Un magnifique portrait de femme et l’histoire d’une libération, parfaitement résumée dans l’image finale : une femme en sari qui s’élance sur la glace d’une patinoire…


Traduit de l’anglais par Isabelle Maillet.
Belfond – 2004 – 460 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la nymphette 14/05/2008 18:18

Je retombe sur cette note via ton index. As-tu vu le film sorti récemment : "Brick Lane"? j'ai beaucoup aimé!

Papillon 15/05/2008 21:58


J'avais bien aimé le roman et je ne voulais pas être déçue alors je ne l'ai pas lu...


Naina 05/09/2007 11:29

Je l'ai lu il y a trois ans. C'est un beau portrait d'une femme qui tente de s'en sortir, de s'insérer dans la société britannique par ses propres moyens. C'est un portrait de femme forte sous le masque d'une femme issue d'une culture masculine.

cathe 10/10/2006 10:06

Je l'avais lu à sa parution et je l'avais trouvé en effet très intéressant. Il est écrit avec beaucoup de vivacité, donc facile à lire, et en même temps il a un intérêt documentaire certain. Je me souviens qu'à la même période était sorti "Just a kiss", le film de Ken Loach à peu près sur le même sujet.

Papillon 10/10/2006 22:35

Tiens, c'est vrai. J'avais vu le film de Ken Loach, mais je n'en garde pas un souvenir aussi net...

choupynette 10/10/2006 09:56

D'accord avec Anne-Spohie. Ce livre  a l'air passionnant. J'aime beaucoup les romans initiatiques et les parcours de vies. Je note!

Anne-Sophie 10/10/2006 07:32

Bonjour Papillon,ce livre initiatique semble vraiment intéressant, peut-être cependant semblable à de nombreux autres voulant montrer l'émancipation des femmes dans des pays où elles sont soumises à la famille, au mari...Au plasir de te relire