Quand un blogueur rencontre un autre blogueur

Publié le par Papillon

Hier soir avait lieu, au siège social de son éditeur une présentation du dernier roman de Bernard Werber. Cette présentation, en avant-première, était exclusivement réservée aux blogueurs. Nous étions un certain nombre à avoir été contactés par une agence de marketing pour y assister.

 

Franchement, Bernard Werber, ce n'est pas vraiment mon style de littérature. J'ai bien aimé Les fourmis, mais c'est tout, et encore : pas suffisamment pour m'attaquer au second tome. Mais je me suis quand même trouvé quelques bonnes  raisons  d'accepter l'invitation :
1) C'était la première fois que j'étais invitée à ce genre de manifestation,
2) Je me faisais une joie de rencontrer mes collègues blogueur(se)s,
3) Ca se passait à Paris et j'habite à Paris,
4) J'étais quand même flattée d'avoir été sélectionnée.

Voila pourquoi j'étais hier soir, à 20h00 pétantes, chez Albin Michel.
Contrairement à Ari, je n'avais aucune attente particulière par rapport à cette soirée. Je me demandais juste combien nous serions et si nous saurions nous reconnaître. Je me suis présentée à l'hôtesse qui m'a gratifiée d'une petite étiquette autocollante, avec mon nom (en gros) et le nom de mon blog (en tout petit, ce qui n'était pas une bonne idée, comme la suite l'a montré). Munie de ce sésame, je suis entrée dans une grande salle vitrée, où attendaient déjà quelques jeunes filles. Passé le premier moment de timidité, nous nous sommes assez vite penchées les unes vers les autres, dans le but de déchiffrer les fameuses petites étiquettes. Et des exclamations ont très vite jailli : "T'es qui toi ? Ah ! Mais je te connais !" La glace était rompue. Et nous n'avons pas tardé à papoter, ce qui m'a permis de rencontrer Julie, puis So. Puis un énergumène a débarqué : "Je suis un copain de Cuné". Voilà comment j'ai fait la connaissance d'Ari, qui avait prononcé le mot magique, puisque tout le monde connaît Cuné !

Le reste de la soirée s'est déroulé en deux temps :
- présentation du bouquin et échange avec l'auteur,
- présentation (très informelle mais beaucoup plus chaleureuse !) et échange entre blogueurs.

Inutile de vous dire que c'est la deuxième partie de la soirée qui m'a le plus intéressée… Mais je vais quand même vous dire un ou deux mots de la première. Il y avait la une bonne trentaine de blogueurs, davantage de filles que de garçons, et plutôt dans la trentaine. D'abord, soyons clair, il ne fut pas vraiment question de littérature. L'éditrice de BW est intervenue la première et nous asséné beaucoup de chiffres et de noms de pays. Ca m'a rappelé l'époque où je travaillais dans l'industrie pharmaceutique où rien d'autre ne comptait vraiment que la ligne (forcément ascendante) des chiffres de vente. Elle s'est cru obligée ensuite de nous raconter le bouquin ce qui est toujours très agaçant pour un lecteur. Puis BW est intervenu à son tour. Là non plus, il ne fut pas vraiment question de littérature. BW se décrit comme un artisan, qui applique une méthode et des techniques pour écrire. A une question d'Ari sur la difficulté d'écrire, il a répondu que c'est une notion qui lui est inconnue. Pour lui, écrire est toujours un processus jubilatoire. Et il écrit beaucoup, dit-il. Bref, tout ça manquait un peu de chair et de relief, même si BW est un type plutôt simple et sympa.

Après une heure de questions-réponses nous avons été autorisés à récupérer un exemplaire du bouquin, dans sa version "épreuves non corrigées" et à nous diriger vers le buffet. Et là, avec un verre de champagne rosé dans une main et un petit four de l'autre. nous avons à peu près oublié pourquoi nous étions là et avons parlé de… devinez quoi ? de blogs. J'ai été super contente de rencontrer Cécile, qui est exactement la même que sur son blog, et Tamara, et Hervé. J'ai eu l'impression de retrouver une bande de copains et c'était vraiment très agréable de pouvoir mettre un visage sur ces pseudos dont je consulte les blogs quasiment tous les jours. Et, bien sûr, nous avons parlé de Cuné qui nous a bien manqué !

Bref, j'ai bien aimé cette soirée de blogueurs !

Et le bouquin, me direz-vous ? J'en parlerai quand je l'aurais lu. Si je le lis. Ce qui n'est pas sûr : je l'ai commencé dans le métro, hier soir en rentrant, et j'ai très vite étouffé un baillement…

Cécile l'a lu !
 

Publié dans Blogosphère

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

kalistina 16/09/2006 18:19

Pareil... Ca m'avait déjà fait mal au coeur quand j'avais décliné l'invitation, mais là ton billet achève de me le fendre :(( Un jour, peut-être?

choupynette 16/09/2006 10:56

Laurence...nous sommes dansla même galère!! C'est vraiment dommage que beaucoup (trop) de choses intéressantes se passent uniquement à Paris!!! J'aurais adoré y être! Pas Pour BW, hein!! A force de se croiser, de se "commenter" ça donne envie de voir qui se cache derrière ces blogs!! POur ce qui est du bouquin, les fourmis m'attendent depuis...5 ans, et je crois que la colonnie a dû bien se développer...voire changer de reine ;-)

Papillon 16/09/2006 17:13

@ Elfe, Laurence, Choupynette : je comprends votre frustration ! Il serait temps effectivement que tout le monde se rende compte qu'il y a une vie, en dehors de Paris !!!!

Laurence 16/09/2006 10:01

GRRRRRR !!!!!Et dans le sud? ils ne veulent pas faire une soirée comme ça dans le sud?Moi aussi, comme Cuné, j'aurais bien aimé tous vous rencontrer. Une autre fois sûrment. :)

Elfe 16/09/2006 09:25

Quelle belle expérience!! Comme ça doit être exaltant de pouvoir mettre un visage sur des mots qu'on lit tous les jours!! J'aimerais moi aussi pouvoir vous rencontrer mais Paris ça fait un peu loin!!

Cécile 15/09/2006 23:15

En tout cas, et même si le roman n'est pas à la hauteur, j'ai été ravie de rencontrer des blogueurs que je lis tous les jours et d'en découvrir de nouveau.
La soirée était vraiment très agréable !

Papillon 16/09/2006 09:01

@ Cuné : la prochaine fois que je suis ivitée à un truc du même genre, je réponds : Reims, sinon rien !@ Lo : je ne sais pas si je vais donner une seconde chance au bouquin, maintenant que j'ai vu la critique de Cécile...@ Julie : le plaisir fut partagé@ Majanissa : je crois qu'il y a un gros boulot de ce côté-là : peut-être que les provinciales devraient parler de leur ville sur leur blog pour rendre visible la province@ Ari : c'est une chance incroyable dans la vie d'avoir une tête d'énergumène ! Et je suis ravie d'avoir fait ta connaissance@ Hervé : Tu as raison pour BW, ce n'est le genre "écrivain à la grosse tête" et je l'ai trouvé plutôt sympa@ Cathe : J'ai rencontré Paul Auster à Saint-Malo l'an dernier et je l'ai trouvé très distant... Tu as de la chance de rencontrer plein d'auteurs... Ele est où ta biblio ?@ Cécile : excellente conclusion pour cette aventure : ce fut une belle soirée !

cathe 15/09/2006 21:54

Bon, j'espère que la prochaine fois ils choisiront un auteur moins archi-commercial car j'irais bien voir tous mes collègues bloggueurs parisiens aussi ! Mais je rencontre souvent des auteurs dans mon travail, alors je suis difficile ;-)))

Hervé 15/09/2006 18:33

Bonsoir,
Ravie d'avoir fait ta connaissance et celle de tous les bloggeurs que je ne connaissais ou par le nom de leur blog ou par le pseudo.
Comme Papillon je n'ai lu que le premier tome des Fourmis. Mais BW m'a objectivement intéressé par la description de son approche de romancier et surtout par son attitude ouverte aux bloggeurs.
A bientôt.... au détour d'une librairie.
 
 

Ari 15/09/2006 18:10

Energumène moi, est-ce que j'ai une tronche d'énergumène ?Bon, chère voisine de droite, ravie d'avoir fait ta connaissance. Je me retrouve pas mal dans ta relation à Werber (lu les Fourmis, bien aimé mais pas assez pour lire la suite, étouffé un râle épouvantable après avoir lu quinze pages du bouquin dans le métro, en rentrant à la maison).A bientôt,

majanissa 15/09/2006 17:12

BOuhhhhh ou encore Ouinnnnnn, je rejoins Cuné, pourquoi Paris toujours Paris, la province a de bonnes libraires aussi :-(.Quand j'ai du décliner l'invitation j'avais du mal à taper les touches de mon clavier :-(. Mais bon, c'est la vie !Et j'aurais été bien contente de rencontrer les autres bloggueurs...

julie 15/09/2006 16:37

quel plaisir de t'avoir rencontré en vrai papillon! et je vais de ce pas chez cuné dont j'ai tant entendu parler hier... à bientôt pour échanger sur nos lectures...