Roddy Doyle - The commitments

Publié le par Papillon

Un petit bouquin bien sympathique et très drôle sur la création d’un groupe de musique soul dans le Dublin ouvrier des années 80. Pourquoi la soul ? Parce que la soul c’est la musique des noirs et que « les irlandais sont les noirs de l’Europe, les dublinois sont les noirs de l’Irlande et les dublinois du Nord sont les noirs de Dublin ». C’est du moins ainsi qu’explique les choses Jimmy Rabitte, créateur et manager des Commitments. La soul, explique-t-il aussi c’est la musique du peuple. Et ils en sont tous, du peuple, les dix commitments, recrutés non sur leur talent musical, mais sur leur désir d’appartenir à un groupe de soul music. Ca tombe bien, parce que la musique ils ne la connaissent guère. Mais qu’importe ! Ils vont apprendre, jour après jour, répétition après répétition, avec la passion de la jeunesse. Et ils vont réussir, contre toute attente, à former un vrai groupe de musique, qui joue les standards de James Brown à la mode dublinoise. Et l’auteur réussit à leur donner à chacun une personnalité et à nous faire adhérer à leur aventure.

10/18 - 1996 - 175 p.

Cette critique est dédiée à DeN
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article