Alexandre Pouchkine - La fille du capitaine

Publié le par Papillon

Je poursuis mon exploration de la littérature russe avec un auteur qui manquait à ma culture : Pouchkine. Publiée en 1837, cette œuvre est considérée comme un classique du genre : roman d'aventures, roman historique, roman d'amour et roman d'initiation. A travers les aventures d’un jeune aristocrate russe, Pierre Griniev, Pouchkine raconte un fait marquant de l’histoire russe : la révolte du brigand Pougatchov contre le pouvoir central en 1773.

C'est un petit bijou dans sa construction qui mêle efficacement personnages historiques et personnages romanesques, faits réels et faits imaginaires. L'auteur évoque de façon imagée la société russe de XVIIIe siécle : nobles, paysans, serfs, brigands.

Malgré son style élégant, j'ai trouvé que ce roman avait beaucoup vieilli. Les personnages, notamment, manquent de profondeur psychologique. Le héros est sympathique et présente toutes les qualités du vrai héros ; courageux, franc, honnête, généreux, fidèle et loyal. En face de lui, le traître est un vrai méchant : lâche, menteur, hypocrite. Seul le brigand Pougatchov est un peu ambivalent puisqu’il se montre tour à tour cruel et magnanime. Cependant, beaucoup de situations mettant en scène Griniev et Pougatchov sont à la limite du vraisemblable.

A lire, donc, comme un classique incontournable…

Trad. du russe par Vladimir Volkoff.
Le livre de poche, 1997. – 222 p.

Publié dans Littérature russe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Flo 21/07/2006 15:52

Ca fait longtemps qu'il traîne dans ma biblio celui-là ! Pourtant j'ai eu l'occasion de lire deux fois "La dame de pique" (excellent) mais jamais celui-ci. Je vais essayer de l'ajouter à mon programme d'ici la fin de l'année...

Papillon 11/07/2006 13:23

Cela dit, celui-ci ne fait que 200 pages, donc pas un si grand sacrifice ;-)

Anne 11/07/2006 09:15

Je viens d'avoir la même impression de "roman beaucoup vieilli" avec un livre d'Henry James. C'est vrai que lire des classiques c'est bon pour notre culture mais un peu moins pour le plaisir de nos moments lecture!