Erri de luca - Montedidio

Publié le par Papillon

Naples dans les années cinquante. Montedidio, c’est la plus haute colline de la ville, qui domine la baie de Naples. C’est un quartier populaire, avec ses ruelles, ses boutiques, ses odeurs et ses bruits. C’est là que vit le jeune narrateur (qui n’a pas de nom). Il vient d’avoir treize ans, et a quitté l’école pour travailler comme apprenti chez un menuisier. Pour son anniversaire, son père lui a offert un boomerang. Il ne peut l’envoyer parce que les rues de Montedidio sont trop étroites. Alors le soir il monte sur le toit de son immeuble, où sèche le linge et s’entraîne à le lancer.
 

Ce roman raconte cette délicate période de transition qu’est l’adolescence. Le héros quitte l’enfance, sa voix se transforme et tous les samedi, il rapporte à sa mère son salaire, ce qui fait de lui un homme. De son boomerang, il va faire un objet magique qui lui permettra de sauter de l’enfance à l’âge adulte. C’est une âme simple, curieuse et optimiste, qui découvre la vie, le monde et les sentiments, et confie ses découvertes à son cahier. Autour de lui, gravitent une jolie collection de personnages : son père, docker, qui apprend à lire à l’école du soir ; son patron, Mast’Errico, qui lui apprend son métier avec humanité ; Rafaniello, le vieux cordonnier juif bossu qui est persuadé que sa bosse contient deux ailes qui un jour lui permettront de s’envoler jusqu’à Jérusalem ; Maria, la jolie voisine,qui le guette dans l’escalier…

Le style est à la fois limpide et plein de poésie, l’histoire est racontée en courts chapitres d’une page maximum par un narrateur plein de sensibilité pour lequel on éprouve très vite beaucoup d’affection.

 

Extrait :

« Moi,je les comprends les années des gens, mais celles de Rafaniello non. Son visage fait cent ans, ses mains font quarante, ses cheveux vingt, tout roux comme des broussailles. »

 

Trad. de l'italien par Danièle Valin.
Folio, 2002 – 230 p.

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pascal 17/02/2011 11:59



Jolie chronique, pour un livre si beau, une ode à la vie. Je viens de découvrir ce roman…



Papillon 17/02/2011 20:26



Je regrette de ne pas avoir lu d'autres romans de cet auteur, qui le vaut bien !



Allie 06/07/2006 18:33

Je n'ai jamais lu cet auteur, mais ce livre semble vraiment bien! Je le note! Merci pour cette critique! :)