Océan de vérités - Andrea de Carlo

Publié le par Papillon


Ce matin-là, Lorenzo ouvre ses volets sur une campagne enneigée quand le téléphone sonne : son frère Fabio lui annonce que leur père est mort. Lorenzo quitte sa retraite des Abruzzes pour se précipiter à Rome régler la succession de son père, épidémiologiste de renommée internationale. Le jour des obsèques, Lorenzo est abordé par une mystérieuse jeune fille, puis l’appartement de son père est cambriolé, celui de sa maîtresse ravagé. Voilà Lorenzo au cœur d’une poursuite dont l’objet est un mystérieux manuscrit au contenu très polémique…

On pourrait croire que ce roman a été écrit en réponse aux propos scandaleux du pape sur le préservatif… Car c’est de cela dont il s’agit tout autant que de l’avenir de la planète. Il est temps, nous dit l’auteur de mettre un terme à cette folle croissance qui empoisonne la terre, et notamment à la croissance démographique. Lorenzo et Fabio représentent deux avis extrêmes sur la question. Lorenzo, ancien skipper et amoureux de la nature, est le tenant de la décroissance brutale. Fabio, homme politique, s’accroche à son pouvoir, à son confort et refuse d’ouvrir les yeux sur une réalité qui le dérange. L’auteur en profite pour se livrer à une violente critique de la société italienne, qui a élevé la tricherie et le mensonge au rang d’œuvre d’art.

Ce roman italien est autant un thriller haletant qu’une jolie histoire d’amour. Seule la fin ouverte m’a un peu frustrée.

Traduit de l’italien par Myriam Tanant.
Grasset, 2009. – 345 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

http://capobseques.fr 25/07/2013 05:53


faire une rencontre avec une jeune fille lors d'obsèques, cest une rencontre pas banale !


 


Laure

Alex et ses Couassous 19/04/2009 16:37

Une fin ouverte ? Est-ce à dire que le héros ne meurt pas à la fin ?...

Papillon 19/04/2009 21:18


Il faudra que tu le lises pour savoir


Aifelle 18/04/2009 18:45

Je n'ai pas entendu parler de ce livre, mais le résumé que tu en fais me plait bien, je le note.

Papillon 19/04/2009 21:17


Ce fut une agréable découverte !