Kiki de Montparnasse - Catel et Bocquet

Publié le par Papillon



Voici une grosse BD pour commencer l’année, ou plus exactement un joli roman graphique en noir et blanc qui nous plonge dans le milieu artistique des années vingt, en compagnie de l’une des figures mythiques de l’époque : Kiki de Montparnasse.

Alice Prin naît en 1901 dans ce qui n’est encore qu’une bourgade du sud de paris : Châtillon. Père inconnu, mère absente, Alice est élevée par sa grand-mère en compagnie d’une flopée de cousins. Elle montre très tôt un talent certain pour les bêtises et un goût prononcé pour le non-conformisme. Elle a douze ans quand sa mère la fait venir à paris et seize quand elle est placée en apprentissage dans une boulangerie, dont elle sera rapidement virée pour cause d’excès de coquetterie. Pour gagner sa vie elle accepte de poser nue pour un peintre : c’est le début d’une carrière qui fera d’elle la reine de Montparnasse. Son premier amant polonais la baptise Kiki. Par la suite elle rencontre Foujita, Utrillo, Modigliani, Soutine, Picasso, Tzara, Desnos et bien d’autres. Elle vit une grande passion avec le photographe Man Ray qui l’immortalisera en femme violoncelle, se frotte au monde du cinéma et tente l’expérience américaine. Ces folles années sont aussi celles de tous les excès : cocaïne, sexe et alcool. Et c’est la drogue qui viendra finalement à bout de cette délicieuse rebelle.

Si le tableau des années folles parisiennes reste très superficiel, Catel et Bocquet ont su dessiner un très beau portrait de femme moderne : naïve et impudique, belle et sensuelle, partante pour toutes les aventures et toutes les expériences, même les plus fatales.

Une BD qui a déjà séduit Lily, Essel, Nicolas, Lo, Jean-François, Alain et bien d'autres...

Casterman, 2007. – 374 p.


Publié dans BD - Mangas

Commenter cet article

Jean-François 04/01/2009 21:38

Une très belle aventure de femme à une époque où ce n'était pas évident d'être une femme...J'ai sur ma table de chevet un autre ouvage de cette collection et de ces auteurs : Quatuor... en espérant que la découverte sera aussi intéressante !Une très bonne année 2009 pour toi... et à très bientôt

Midola 04/01/2009 14:57

Je ne suis pas une très grande lectrice de Bandes dessinnées, mais Kiki de Montparnasse (et de nombreux autres titres dans la collection "Ecritures" chez Casterman) a été une belle découverte pour moi !

Papillon 04/01/2009 19:18


Entièrement d'accord avec toi : cette colection est pleine de bonnes surprises !


Florinette 04/01/2009 13:11

Cet album figure sur ma LAL depuis un bon petit moment, mais il faut que je m'inscrive dans une plus grosse médiathèque pour espérer le lire...Très bonne et heureuse année 2009 remplie de tout ce que tu désires Papillon, bisous et à bientôt !

Papillon 04/01/2009 19:17


Très bonne année à toi, Florinette !


Lo 03/01/2009 12:45

Salut Papillon ! Contente que le portrait de Kiki t'ait plu !! Moi j'ai appris beaucoup de choses sur elle, son époque aussi, les personnages qu'elle a croisés. Si le tableau des années folles est superficiel (faudrait rajouter une centaine de planches en plus t'imagines !), y'a au moins les biographies de la fin de l'album qui complètent assez bien l'histoire pour ceux qui aimeraient la raccrocher plus à l'Histoire...Bonne année 2009 avec encore plein de bonnes lectures !

Papillon 04/01/2009 19:14


En fait c'est la la limite de la BD : le texte est forcément limité. Et si le contexte est important, la véritable héroïne c'est Kiki.
Et bonne année à toi !