Où l'on montre que ramer ne rime pas forcément avec galère...

Publié le par Papillon



Dans ma série "il n'y a pas que les livres dans la vie", il y a longtemps que je voulais vous parler d'une activité qui occupe presque tous mes samedi matin : l'aviron.


J'ai commencé il y environ un an, un peu par défi, à l'incitation d'un ami. Et je dois dire que mes débuts ne furent pas faciles. Parce que quand on est sur ce frêle esquif, on a l'avenir dans le dos (pour paraphraser Pierre Dax), ce qui signifie que l'avant est derrière, la droite à gauche (!!) et vice versa. Donc au début, j'ai eu beaucoup de mal à me diriger et je suis entrée en collision avec tout et n'importe quoi : une péniche (en stationnement), une pile de pont, un canoë, etc…




Puis les bonnes connexions neuronales ont du d'établir et maintenant je vais à peu près où je veux. Et ramer est devenu un vrai plaisir dont je ne pourrais plus me passer… J'adore le mouvement, qui consiste à tirer vigoureusement sur les bras en poussant sur les jambes, et revenir doucement à la position initiale en laissant le bateau glisser sur l'eau, avant de recommencer…

Donc cette année, nous avons décidé, L et moi, de nous lancer un nouveau défi : ramer en double…

Source : avironfrance.fr


C'est beau, non ?

Mais ce n'est pas facile !  Celui qui est assis à l'arrière (à l'avant, donc, vous me suivez ?) donne le rythme, l'autre donne la direction... Pour l'instant nous essayons de nous coordonner : fous rires garantis…

A suivre, donc.


Pour les parisiens que ça intéresse : c'est gratuit et c'est tous les samedi sur le Bassin de la Villette (19e). Tel : 01 42 40 29 90.



Publié dans Entre nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ah si tiens il y a un canal ! Merci papillon je me renseignerai !
Répondre
P

J'espère que tu auras l'occasion d'essayer en tout cas !


C
Personnellement je pratique uniquement le kayac sur les lacs du Jura (paradisiaque) mais l'aviron me tente... Malheureusement, pas de fleuve à Bruxelles :-)
Répondre
P


Pas même un canal ?


(c'est sur un canal que je pratique, c'est assez rassurant)


Le kayak me tente aussi depuis que j'ai eu l'occasion de faire un petit essai cet été sur le Colorado...



L
mon fils de 13 ans a commencél'aviron cette saison et il adore , ça a l'air d'être sympa!
Répondre
P

ça l'est !


J
Je n'ai pas fait d'aviron mais un peu de canoë en double avec mon homme et c'était folklorique ! mdr ! En fait, ça allait tant qu'il n'y avait pas de vent ni de courant ;) Maintenant, mon dos me tuerait si je faisais une telle activité mais je comprends pourquoi tu aimes ces moments !
Répondre
P

Haha ! je vois que tu connais ! En aviron tu te fatigues moins le dos parce que c'est ton siège qui est mobile, donc ton dos reste bien droit et se muscle !!!


T
Waouh ! I'm impressed !! Ca a l'air chouette... Tu en fais aussi l'hiver, malgré le froid, ou c'est une activité de "belle saison" ?
Répondre
P

On en fait toute l'année, sauf quand il gêle (la chute dans l'au glacée serait terrible, maisje n'ai encore vu personne tomber à l'eau !)


J
Voilà un sport peu commun, mais le plaisir de glisser sur l'eau doit être immense!!
Répondre
P

Exactement ! Un sentiment de liberté incroyable !


V
Bravissimo ! Quel courage ! mais j'imagine bien les fous rires... tu vas avoir de superbes abdos ! sans parler des biscotos ! :))
Répondre
P

haha! Il y a encore du boulot !


C
Moi non plus je ne m'imagine pas du tout faire ça ;-)))  Seul point positif : la mer a l'air calme :-DD
Répondre
P

Gros avantage des canaus ;-)


L
Comme je suis un miss Catastrophe, je n'imagine même pas tous les dégâts que je pourrais faire. :PTon billet m'a bien fait sourire. ;)
Répondre
P

Je suis assez Miss catastrophe moi-même, donc tout est possible !


C
Ouh là pour moi qui  en suit pas bien latéralisée ce serait l'enfer  !:) Mais j'imagine que quand on a  trouvé le truc, l'harmonie dit être agréable.
Répondre
P

Ce fut l'enfer au début, je confirme, sauf quand j'allais tout droit, et sur un canal on va généralement tout droit, ce qui tombe bien et m'apermis deprendre un vrai
plaisir à ramer. Le reste est venu tout seul...