Etats-Unis / Episode 2

Publié le par Papillon





Je suis en passe d'inventer un nouveau proverbe :
 Côte Ouest en été,
 Côte Est en automne.

Ou encore :
 Juillet à San Francisco,
 Octobre à New York.

Tout ça pour vous dire que je m'apprête à traverser l'Atlantique une deuxième fois cette année pour aller croquer mon cadeau d'anniversaire : the Big Apple itself !

Crédit photo : Daniel Mayrit - Flickr

Vingt-cinq ans que je ne suis pas retournée à New York et j'ai la même impatience que la première fois à redécouvrir ces lieux qui me paraissent aussi mythiques que familiers tant je les ai croisés dans la littérature et au cinéma : Central Park et la Cinquième Avenue, Broadway et Times square, Washington Square, Battery Park et Brooklyn Heights...

Et dans ma valise, bien sûr, un roman de Paul Auster...
What else ?

See you later.

Publié dans Entre nous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Quelle veinarde ... je rêve d'y retourner ! C'est une ville qui a tellement nourri mon imaginaire que je m'y sens parfaitement bien :)
Répondre
P

Pareil pour moi ! Il y a là-bas quelque chose de spécial dans l'air...


J
OYEZ OYEZUn grand tournoi est ouvert, oserez vous affronter notre champion?http://htrjzrrjz.labrute.frNe découragez pas et entrainez vous, petit à petit on deviens moins petit (dixit le sage petit filou)
Répondre
L
How lucky ! J'adorerais y retourner... même si ça doit faire un drôle d'effet depuis le 11 septembre... j'y suis allée deux fois mais toujours avec les twin towers à l'horizon. Anyway, NY, NY... (soupirs)
Répondre
Y
quel beau cadeau, et quelle chance... je te souhaite une très très bon séjour :-)
Répondre
C
je t'envie!!! bon voyage! ;o))
Répondre
S
puisque tu parles de la Big Apple, je fais le lien en te recommandant chaudement un livre qui se passe en partie à New York mais écrit par un français et non pas par (l'excellentissime) Auster ("Léviathan" fut un des livres fétiche de mes années fac). Ce bouquin, c'est "Les yeux plus gros que l'Amérique" (Flammarion) de Bertrand Latour, écrivain que j'ai déjà signalé à Clarabel. Je vient de lire son nouvel opus : « un milliard et des poussières » paru chez Hachette Littérature (tout comme le dernier Faiza Guene dont t'as parlé au début octobre, je connaissais pas cet éditeur, je vais le suivre d'un peu plus près...). Et là, en lisant "un milliard et des poussières", j’ai trouvé Latour au moins aussi génial que dans son "Yeux plus gros que l'Amérique". En tout cas, moi, c’st mon coup de cœur et je le fais découvrir à toutes mes cops !! Qu'ajouter ? Sinon que j’aimerais être à ta place, veinarde ! Suis pas partie en vacances depuis plus d’1 an !! Je suis blanche comme un doliprane. Sans compter qu'avec leur crise économique, le prix de billets est pas près de baisser :-(bises au beau Barack (dieu qu'il est beau !),Stéphanie
Répondre
G
Have a good trip guy !Le souvenir de New York pour moi remonte à 1994 ! Il y avait encore les 2 tours, on ne parlait ni de Bush junior, ni de Ben Laden. C'étais la bonne époque
Répondre
A
Je te souhaite un beau voyage :) Ma soeur qui a vécu 3 ans près de Détroit a beaucoup aimé New York et Chicago. 
Répondre
T
Destination dont je rêve... Amuse-toi bien et ne laisse que les pépins ! :-)
Répondre
T
Destination dont je rêve... Amuse-toi bien et ne laisse que les pépins ! :-)
Répondre