Parlez-moi de la pluie - Agnès Jaoui

Publié le par Papillon



Féministe et auteur de best-sellers, Agathe Villanova a décidé de se lancer dans la politique. Elle retourne pour quelques jours dans sa région natale, le Sud de la France, pour promouvoir sa candidature. Elle y retrouve la maison de famille maintenant habitée par sa sœur Florence, des souvenirs de sa mère, décédée un an plus tôt, Mimouna la vieille domestique et son fils Karim.
Karim a justement le projet de tourner un film sur les femmes qui ont réussi avec son ami Michel et demande à Agathe sa participation, malgré l'animosité qu'il éprouve envers elle. Agathe accepte, sans se douter de l'impact que ce film aura sur sa vie.

Dès la première image, on est dans l'ambiance : deux hommes sous la pluie, devant l'hôtel Terminus. Cette pluie, inhabituelle au mois d'août dans cette région, va rythmer tout le film de sa petite musique triste et lancinante. Et tout va très vite sortir des rails. L'ordre apparent va se déliter en désordre mouillé où chacun cherche sa place et son avenir. Michel, cinéaste has been, essaie de relancer sa carrière, Florence envisage de quitter son mari, Mimouna va être obligée de quitter la maison, Antoine se demande quelle place il a dans la vie d'Agathe, Karim est en manque de reconnaissance. Et à travers le regard de tous les autres, Agathe va devoir affronter son passé (sa mère qui la préférait à sa sœur), ses choix de vie (son refus du mariage et des enfants), sa carrière (est-elle vraiment faite pour la politique ?) et même son caractère (très autoritaire).

Un très joli film choral rythmé par une très pertinente bande originale où l'on retrouve, comme toujours chez Agnès Jaoui, des petits moments de drôlerie et des moments plus graves. Mais rien n'est jamais tragique : il y a un optimisme fondamental dans ce cinéma-là, une espérance en la vie, une foi en l'humain, qui fait qu'on en sort ragaillardi et plein d'enthousiasme.


L'avis de Cathe, celui de Lo et celui de Pascale.


Film français (2008) d'Agnès Jaoui,
Avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Jamel Debbouze.
Genre : comédie ; durée : 1h38.

 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Ah oui, je voudrais bien le voir, ce film, mais j'ai du déjà le rater dans le ciné du quartier... J'aime bien l'univers de Jaoui, son humour un peu noir, sa vision des choses et des gens.
Répondre
P

Je crois qu'il est encore en salles (si tu habites une grande ville) sinon il va falloir attendre le DVD.


M
Djamel Debbouze est un remarquable comédien dans ce film,je suis surpris que personne ne le souligne;
Répondre
T
Ce billet rend très bien l'atmosphère du film. Jaoui & Bacri, sans se répéter, réussissent chaque fois à nous toucher au coeur de ce qui fait la vie telle qu'elle est, "sans cinéma". Merci.
Répondre
G
Une collègue doit me ramener son disque Je t'en donnerai mon avis !Géraldine
Répondre
G
moi de même; qu'elle soit réalisatrice, scénariste ou actrice, elle transforme en or tout ce qu'elle touche !Géraldine
Répondre
P

Il n'y a que son disque que je ne connais pas. L'as-tu écouté ? En tout cas, les BO de ses films sont toujours extra.


G
Film comme ,d'"habitude" avec Jaoui et bacri, extrèmement touchant et drôle et même temps. J'en ai écrit aussi un billet sur mon blog !
Répondre
P

Je ne suis peut-être pas très objective : je suis une fan absolue d'Agnès Jaoui !


A
J'aime beaucoup A.Jaoui, mais je n'ai pas accroché à ce film. Les gags m'ont semblé "lourds" et m'ont gâché les moments d'émotions.
Répondre
P

D'une manière générale les avis sont plus partagés sur ce dernier film que sur les précédents.


F
J'aime beaucoup Bacri et Jaoui et j'attends avec impatience de voir ce film à l'affiche, dans les petites villes c'est toujours plus long !
Répondre
P

C'est vrai que nous avons beaucoup de chance à Paris. J'espère que tuauras l'occasion de le voir bientôt quand même !


O
Bonjour,J'ai également un avis sur ce film différent du votre accessible sur mon site :http://opinyon.fr
Répondre
B
J'ai aimé ce film. Agnés Jaoui porte un regard sur les choses, sur la vie que j'aime beaucoup.
Répondre