Entre les murs - Laurent Cantet

Publié le par Papillon


A voir le titre de ce film, on pourrait penser que l'on va nous raconter une histoire qui se déroule dans une prison. Pas du tout (quoique...)  : c'est dans un collège que Laurent Cantet nous invite à entrer pour partager une année scolaire avec les élèves de la classe de 4°3 du Collège  Françoise Dolto, dans le vingtième arrondissement de Paris, un collège qualifié de "difficile" dans un quartier populaire et une classe où cohabitent presque autant de nationalités que d'individus.

Ca commence le jour de la rentrée des profs : présentation des nouveaux aux anciens et bienvenue à tout le monde. Dès le lendemain, les élèves débarquent et les choses sérieuses commencent : bienvenue dans l'arêne ! Car c'est exactement l'impression que j'ai eu devant cette classe : un dompteur devant un tableau noir et trente fauves autour ! Pendant les vingt premières minutes, j'ai cru que j'hallucinais : des élèves bruyants, insolents, irrespectueux, qui répondent à leur prof du tac au tac, et qui sont d'une inculture crasse ("C'est quoi, l'argenterie ? Les habitants de l'Argentine" !) Aussi, quand au bout de vingt minutes, l'un des enseignants craque en salle de profs, on le soutient à donf (si je peux permettre d'adopter le langage de ces jeunes gens) ! Puis le prof se reprend, et nous on s'habitue.

Et c'est dur ! Les élèves sont durs, mais le prof n'est pas un saint, des erreurs il en fait aussi. Et il y a bien des situations où il a l'air un peu dépassé, sa parole dérape, et on se dit qu'on préfère être à notre place de spectateur (quasiment de voyeur) qu'à la sienne. Pourtant, ces gosses se révèlent très attachants quand on prend la peine d'apprendre à les connaître. Ils ont de la répartie, de l'humour, des talents, qui ne sont peut-être ceux qui sont généralement mis en avant par l'Education Nationale. Et c'est peut-être là que le bât blesse : ces faux durs sont en fait des écorchés vifs et l'école leur renvoie une très mauvaise image d'eux-mêmes. beaucoup de choses m'ont choquée dans ce film dans l'attitude des uns et des autres, mais ce qui m'a vraiment frappée, c'est le problème de communication entre les adultes et les élèves. On a souvent l'impression qu'ils ne parlent pas la même langue. Toute parole des uns est mal interprétée par les autres, ce qui se termine parfois en drame...

En tout cas, une chose est sûre : on sort de cette classe dans un drôle d'état !

Des avis sur le roman Entre les murs de François Bégaudeau : Lisa - Dominique - Sylvie .

Film français (2008) de Laurent Cantet,
avec François Bégaudeau et les élèves de sa classe.
Genre : comédie dramatique ; durée : 2h08.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lucien 27/10/2008 23:10

Ce film est très intéressant, mais ambigu, et il mérite mieux que les réactions épidermiques qu'on voit çà et là. Par exemple, allez lire l'article d'un enseignant à l'adresse http://www.aplettres.org/entre_les_murs.htm

Mireille 29/09/2008 08:57

J'ai lu le livre et je n'irai pas voir le film! C'est un peu (de façon heureusement édulcorée) ce que je vis au quotidien. Alors non, merci!

Ori 28/09/2008 12:23

J'ai pas du tout accroché au livre, mais c'est très réaliste!

Papillon 28/09/2008 19:27


Je crois que le film est très différent mais très réaliste aussi !


Brize 27/09/2008 21:19

Pas vraiment aimé le livre, trop amer sur le fond (c'est du moins ainsi que je l'ai ressenti) et pas tentée par le film (et ce que tu dis confirme mon non-désir de le voir).

zazimuth 27/09/2008 11:14

J'ai lu le livre mais pas vu le film. Je suis ensignante... La situation présentée là correspond à un établissement donné et le public n'est pas exactement le même partout... mais ça donne une idée assez juste malgré tout de ce à quoi l'arène ressemble.

Papillon 27/09/2008 11:47


Pour moi qui ne suis pas enseignante ce fut vraiment un chos de voir ce qu'est l'école est devenue !  Mais c'est vrai qu'il est question d'un collège de ZEP dans
un quartier très mélangé de Paris et que tous les collèges sont différents.


sylire 27/09/2008 09:38

Je suis plus tentée par le film que par le livre.

Papillon 27/09/2008 09:41


Je n'ai pas lu le livre, mais d'après les critiques que j'ai pu lire, ça a l'air très différent.


cathulu 27/09/2008 07:55

Le roman m'avait bien plu mais je  ne serai pas  totalemnt maso : je n'irai pas voir le film !:)

Papillon 27/09/2008 11:45


et j'imagine que tu n'as pas besoin d'aler au cinéma pour savoir ce qui se passe dans une classe d'ados ;-)