La traversée du continent - Michel Tremblay

Publié le par Papillon


Pour une fois, Michel Tremblay sort du Québec et nous fait visiter le Canada. Par la même occasion, il revient à la source de son inspiration : l’histoire romancée de sa famille.

En 1913, la petite Rhéauna, surnommée Nana et qui deviendra l’héroïne des Chroniques du Plateau Mont-Royal, vit chez ses grands-parents dans un petit village du Saskatchewan, perdu au milieu des champs de maïs. Quand éclate un coup de tonnerre dans le ciel de cette vie simple et heureuse : la mère de Nana qui vit à Montréal, veut reprendre sa fille aînée auprès d’elle. Rhéauna va devra devoir quitter ses deux sœurs et ses grands-parents pour traverser le pays d’ouest en est à la rencontre d’une mère qu’elle n’a pas vu depuis des années.

Voyage initiatique pour une petite fille et voyage dans le temps pour le lecteur, ce roman nous rend l’atmosphère du début du vingtième siècle : trains à vapeur, phaétons et calèches, robes à froufrous et chapeaux à voilette. Sous nos yeux défilent les champs de céréales, des lacs aussi grands que des mers et des villes aux rues pavées. La petite fille de la campagne va aller de découverte en découverte : un piano à Régina, une baignoire à Toronto, un ascenseur à Ottawa. Mais Michel Tremblay est surtout un formidable conteur qui dessine toute une galerie de portraits. Chacune des rencontres que va faire la petite Nana va lui apprendre quelque chose sur la vie et la société, voire sur son avenir :

 « Tu comprends, on a juste trois choix, nous autres : la vieille fille ou ben la religieuse - pour moi c’est la même chose -, la mère de famille, pis la guidoune. J’te dis pas que c’est des mauvais choix, j’te dis seulement qu’on en a pas plus de trois. Le reste leur appartient à eux autres. Les hommes. »

C’est un plaisir de retrouver l’univers de Michel Tremblay. Dès les premières lignes, on s’attache à cette petite fille, vive, curieuse et intelligente, et on voudrait que son voyage ne finisse jamais. C’est bien rapide, finalement, la traversée du continent… Heureusement, une suite est à venir : La traversée de la ville où Rhéauna fera ses premiers pas dans Montréal.

L'avis de
Catherine.

Léméac / Actes Sud, 2008. – 284 p.

Commenter cet article

Alice 09/11/2008 18:26

Je viens de le finir un régal :) un bon plaisir de lecture ! Vraiment chouette cela fait du bien. Comme toi je supose j'attends la suite avec impatience !!!!

Papillon 09/11/2008 19:36


Tremblay à son meilleur : je suis d'accord avec toi ! oui, j'ai hâte de lire la suite.


Cuné 11/09/2008 06:50

Oh !! Merciiiiiiiiiiiiii !!! :-D

Karine 11/09/2008 04:33

Je vais - un jour - terminer les chroniques... ensuite peut-être que e me plongerai dans cette série!  C'est honteux d'être québécoise et de connaître si peu les romans de Michel Tremblay (je connais davantage son théâtre)

Papillon 12/09/2008 22:01


J'aimerais beaucoup découvrir son théatre mais ses pièces ne sont pas joués en France, malheureusement.


Aelys 10/09/2008 10:42

Je suis très tentée et l'ajoute de ce pas à ma LAL. Toutefois, puisqu'il s'agit d'une "série", y a-t-il un ordre de lecture à respecter ?

Papillon 10/09/2008 20:39


Celui-ci ne fait pas vraiment partie des Chroniques donc on peut commencer par celui-ci !


Fanyoun 10/09/2008 08:02

Je n'ai pas lu Tremblay. Peut-être qu'un jour je m'y mettrai

Papillon 10/09/2008 20:36


C'est un auteur québécois incontournable !


cathulu 10/09/2008 07:14

J'ai eu ma période  Tremblay maisje  ne crois pas  que je vais replonger...

Papillon 10/09/2008 20:36


Moi, c'est plutôt l'inverse : j'ai encie de me replonger complètement dans les Chroniques.


Cuné 10/09/2008 06:28

C'est clair que je vais l'acheter, celui-là !! :-D

Papillon 10/09/2008 20:35


Bouge pas: je te l'envoie ;-)