Et après, Fred Chichin est mort - Pascale Clark

Publié le par Papillon


Il nous avait promis la rupture et il y eut des ruptures : Nicolas et Cécilia, Ségolène et François, Pascale et son amour…

 

 

16 mai 2007. Alors que Nicolas Sarkozy, fraîchement élu président de la République Française fait une entrée fracassante à l’Elyzée avec sa blonde famille recomposée, la narratrice file à Cannes assister à la projection de My Blueberry Nights, le dernier film de Wong Kar Wai et histoire d'une rupture amoureuse. Le lendemain, pendant que Sarkozy fait son premier jogging présidentiel, elle apprend que son amour la quitte sans préavis. S’oppose alors à l’absence de l’être aimé, l’hyper présence présidentielle : « Lui tout le temps, toi plus jamais. »

 

Je m’interroge encore sur le but de ce roman. De deux choses l’une. Soit Pascale s’est vraiment faite larguer le 17 mai 2007, et je conçois que la date et toute la période qui suivit lui soit devenue pénible, mais était-il bien indispensable de nous infliger à nouveau les premiers mois de la présidence de Nicolas Sarkozy (dont je suis, personnellement, à peine remise), en opposant la rupture à la rupture ? Soit il s’agit bien d’un roman sur la rupture, prétexte à dévoiler quelques secrets d’alcôve de Sarkozy, que plus personne n’ignore de toute façon. Dans un cas comme dans l’autre, ce petit livre n’a pas grand intérêt, sauf peut-être pour quelqu’un qui viendrait de passer deux ans sur la lune.

 

Et je regrette beaucoup que Fred Chichin ait été mêlé à cette histoire, à l’insu de son plein gré…


 


Seuil, 2008. – 186 p.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Le sujet ne m'intéresse pas du tout alors je passe mon tour sans regret !
Répondre
C
mouais... je passe mon tour ! on entend assez parler de l'affreux sans que je me plonge volontairement dans un livre qui en parle (roman en plus!!)
Répondre
P

:D


A
Je n'avais pas du tout aimé "Tout le monde fait l'amour"...
Répondre
P

Je ne l'ai pas lu mais du coup je ne suis pas du tout tentée !


I
J'ai longtemps hésité avant de tenter l'expérience Clarck/Chichin (pour une fois, je loue les prix prohibitifs et dissuasifs des livres). Tu l'as fait pour moi et je t'en remercie ! :-) En fait, tu confirmes les craintes qui m'avaient empêché jusque là de me jeter dans le grand bain. Dommage, car Pascale Clarck est une personne qui m'est plutôt sympatique si j'en juge par l'image qu'en donnent les médias. Et cette voix, cette voix....
Répondre
P

Moi aussi j'aime beaucoup Pascale Clark... comme journaliste !
(ravie de t'avoir fait faire des économies !)


A
en lisant le titre je me suis dis YEP, fred chinchin, j'aime... mais là, euh non, sans façon...
Répondre
P

Moi aussi, c'est pour Fred Chichin que j'ai été tentée... grave erreur !


S
J'aime beaucoup ta conclusion ;-) Et je n'ai toujours pas envie de lire Pascale Clark.
Répondre
P

Il y a tant de grands auteurs qui nous attendent ! Tu paux faire l'impasse sur celui-ci !


C
On pouvait déjà se poser la question pour  ses précédents romans, je trouve...
Répondre
P

C'était mon premier...