L'amour avant que j'oublie - Lyonel Trouillot

Publié le par Papillon





 

 

Un écrivain qui a consacré toute son énergie à son œuvre romanesque et poétique tombe amoureux au cours d’un colloque littéraire. Ne sachant comment séduire la femme de ses rêves, il entreprend de lui écrire le récit de sa jeunesse. Quant il était un jeune enseignant, il a vécu quelques temps dans une petite pension de famille à Port-au-Prince, où il a cohabité avec trois hommes âgés, qui lui ont tous appris quelque chose. Il y avait là l’Etranger, l’Historien et Raoul. Chacun de ses hommes avait une passion, une histoire, des rêves, des illusions perdues. Les récits de leurs vies réinventées ont été formateurs pour l’écrivain qu’il allait devenir.

 

 

Je ne comprends pas très bien pourquoi j’ai eu autant de mal avec ce roman au si joli titre et à l’écriture poétique et tendre. Mais le fait est que, malgré ces qualités, j’ai eu un mal fou à comprendre où l’auteur voulait en venir, tout comme j’ai eu du mal à croire en cette tentative de séduction par récit interposé. Et quel récit ! Trois vieux hommes couverts de cicatrices, de blessures et de deuils… Le tout m’a fait l’effet d’un patchwork hétéroclite, un peu confus, une tentative un peu désespérée de trouver une définition de l’amour…

 

Les avis de : Dda - Malice – Bladelor - Bernard.

 

Actes Sud, 2007. — 183 p.

Commenter cet article

Anne 30/06/2008 15:26

Peut-être ne faut-il pas essayer de trouver une définition à l'amour...tout simplement ;-D

céline 27/06/2008 18:01

Dommage que le récit ne soit pas à la hauteur de ce très beau titre !

Papillon 27/06/2008 21:30


En tout cas moi je n'aipas accroché du tout !


Florinette 27/06/2008 12:13

Je préfère passer, je ne pense pas que ce livre me plaira...Bon week-end Papillon !

Papillon 27/06/2008 21:32


En effet, je ne crois pas que ce soit ton genre... Bon WE §