Le jour où Albert Einstein s'est échappé - Joseph Bialot

Publié le par Papillon


Sébastien Lesquettes est un vieil homme que ses enfants ont rangé dans une maison de retraite comme on se débarrasse d’un meuble devenu inutile. Depuis trois ans et demi, celui que l’on surnomme « Einstein » dans son « auberge de vieillesse », attend que ses enfants lui rendent visite. En vain. Alors, un matin, lassé de cette vie d’ennui, de cette antichambre de la mort, il décide de se faire la belle, de prendre la poudre d’escampette, de tailler la route. Il veut retrouver Paula, une femme qui « lui a appris à revivre ».

 

 

« Tous mes compagnons de chaîne ne sont que des vaincus, avec pour seule excursion le tour de leur chambre. »

 

Dans sa cabale, il rencontre un chauffeur de taxi africain en qui il va trouver une oreille attentive. Alors il raconte. Et il en a des choses à dire, Einstein ! Ce sont soixante ans de paroles et de rages accumulées, enfouies, qui vont se déverser. La guerre et l’occupation, l’oflag et la résistance, Léa et Paula, la mort et l’amour, la haine et le désespoir.

 

Ce n’est pas un livre sur la vieillesse, comme les premières pages pourraient le laisser penser. C’est le roman d’un homme qui a vécu une guerre violente où il a joué beaucoup de rôles et frôlé la mort à plusieurs reprises. Il en a gardé une colère vibrante pour le monde, la bêtise, l’intolérance. J’ai adoré ce style fleuri plein de fureur, comme j’ai adoré ce vieil homme (dont on finit par oublier qu’il est vieux) qui se rue sur les routes de France pour retrouver un amour de jeunesse, un amour de guerre, une femme qui est une figure de liberté et de révolte.

 

« On tue pour rien, on ressuscite pour débouler Sur le même néant. Vanité des vanités…Sauf… Sauf lire et aimer ! Ouvrir un bouquin, une femme, laisser courir le regard, accrocher une phrase sur l’écran de papier blanc, tourner une page, découvrir qu’une peau couleur d’ivoire contient mille palindromes que tu peux déchiffrer avec tes lèvres et tes doigts dans tous les sens de la volupté, ânonner l’alphabet de l’amour, une fois, une deuxième, une troisième… et entrer, en invité, dans une histoire qui n’a été écrite que pour toi. »

 

Un livre sur la liberté, pour laquelle il faut se battre avec acharnement.

 

L'avis enthousiaste de Moustafette.

 



 


Métailié, 2008. - 175 p.

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

clovis simard 28/02/2011 01:24



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-17: CORDES DE SILOÉ !


QUI SERA LE NOUVEAU EINSTEIN EN PHYSIQUE ?


Cordialement


Clovis Simard



Gambadou 15/06/2008 22:21

tu en parles très bien et j'aime beaucoup l'extrait. Je note

Papillon 16/06/2008 23:05


Ce roman et cet auteur furent vraiment debelles découvetes !


Moustafette 15/06/2008 14:39

Ce vieux m'avait aussi fait craquer !http://moustafette.canalblog.com/archives/2008/04/17/index.html

Papillon 15/06/2008 17:58


Ah ! C'était donc toi qui en avait parlé avec enthousiasme ! Je rajoute le lien.


Anne 15/06/2008 11:03

C'est l'un des titres que j'avais de noté sur ma LAL, mais comme Sylire je ne sais plus sur quel blog je l'avais vu.

Papillon 15/06/2008 11:39


J'ai touvé les premières pages un peu diffciles, en effet, mais dès qu'il commence à raconter sa vie, j'ai vraiment embarqué et j'ai beaucoup aimé le style.

J'ai vu chez Cathe qu'il a écrit pas mal de romans policiers, je vais essayer de m'en procurer un pour tester :-)))


cathulu 15/06/2008 07:14

J'ai essayé d ele lire juste après Celui  de de Peretti et comme je croyais qu'il  s'agissait (en plus noir du même thème) , j'avais laissé tomber.  je  vais lui redonner une  chance grâce à toi.

Stéphanie 15/06/2008 04:13

il m'est tombé des mains mais très vite, en lisant ton billet, je vais réessayer

Karine 15/06/2008 02:25

Un autre livre de cette sélection qui me semble très intéressant!  Ça s'annonce bien!

4nn3 14/06/2008 23:46

Il a l'air chouette ce bouquin. La personnalité d'Einstein m'intéresse et je crois que je vais m'y mettre! Merci.

sylire 14/06/2008 20:53

J'ai déjà entendu parler de ce livre (mais où ?) et en bien. Deuxième expérience positive avec ce prix pour ce qui te concerne !

Papillon 14/06/2008 21:32


Celui-ci est un cran au dessus du précedent par son énergie et son style. Et encore un auteur que je ne connaissais pas.