Prix Landerneau

Publié le par Papillon


Que c'est agréable de recevoir plein de livres dans sa boite aux lettres. Regardez :



Non, ce n'est pas une commande, ni un swap ni même une surprise parce que j'avais été informée par mail il y a quelques jours.

Les Espaces Culturels Leclerc ont décidé de créer un prix littéraire, le Prix Landerneau, et m'ont gentiment demandé de participer. La sélection m'a semblée si intéressante que j'ai accepté.

Voici donc les huit romans sélectionnés pour ce prix, qui a pour vocation de récompenser "un auteur d'expression française dont le talent n'a pas encore rencontré un large public" :


- Le jour où Albert Einstein s'est échappé de Joseph Bialot,
- Le théorème d'Almodovar d'Antoni Casas Ros,
- La main de Dieu de Yasmine Char,
- L'incroyable histoire de Mademoiselle Paradis de Michèle Halberstadt,
- Fume et tue d'Antoine Laurain,
- Et mon coeur transparent de Véronique Ovaldé,
- Nous vieillirons ensemble de Camille de Peretti,
- Le temps d'une chute de Claire Wolniewicz.

Je n'en ai lu aucun, mais plusieurs figuraient sur ma LAL. Donc, que du plaisir en perspective !

A suivre...





Publié dans Ma vie de lectrice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Bonjour Nathacha je suis la fille de mahen!! Je voulez te parlez depuis la sorti de ton dernier livre g lu  un article sur toi et voilà bbye
Répondre
M
J'ai lu "Le temps d'une chute"http://entremotsetvous.over-blog.net/article-7355601.htmlJ'ai apprécié cette écriture maîtrisée.
Répondre
P

Merci pour le lien ! Je ne connais pas du tout cette auteure.


Y
Ma foi je ne connais aucun de ces auteurs (à part Ovaldé car j'ai déjà vu quelques billets sur elle), j'attends donc avec impatience de voir tous vos bilelts :-))) bonne lecture papillon !
Répondre
P

Merci Yue Yin ! C'est le côté sympa de cette aventure : tout le monde va lire les mêmes livres quasiment en même temps !


A
Bonne lecture Papillon et c'est super l'idée de faire voter des lecteurs ou lectrices :)
Répondre
P

En fait le prix sera attribué par des écrivains. les blogueurs ont pour rôle de donner un avis "parallèle"


R
Je ne peux m'empêcher de citer la citation bien connue : QUE DE BRUIT DANS LE LANDERNEAU... on parle on parle !Tant mieux pour toi et je pense qu'on rêve toutes de recevoir ce type de colis... Bien sûr nous ne sommes pas dupes de l'utilisation des bloggeuses mais ca fait certainement plaisir et puis tant de livres sont distribués aux journalistes, critiques etc... qui ne lisent pas et s'autorisent parfois/souvent à les revendre au lieu de les donner... Au moins les vôtres seront-ils lus !!  
Répondre
P

C'est assez juste, ce que tu dis là ! :-))


K
Je trouve que vous avez bien de la chance... J'espère que les blogueurs choisis seront plus nombreux la prochaine fois ! ;-)Et cela me semble assez exact de dire que ces auteurs n'ont pas rencontré un large public : à force de fréquenter les blogs, on perd de vue que le commun des lecteurs ne lit pas exactement les mêmes livres que le blogueur moyen !
Répondre
S
C'est ça Cuné ! Pleurons ensemble.
Répondre
C
(Moi non plus, Sylire, pleurons toutes les deux !! ;o))
Répondre
P

15 blogs ont été sélectionnés mais j'ignore complètement sur quels critères.



S
Je n'ai pas été sollicitée pas de chance... d'autant que je suis certainement la blogueu,se la plus proche de Landerneau géographiquement parlant. En plus je fais mes courses chez Leclerc !   :-)
Répondre
P

Alors que moi, c'est en faisant une recherche sur le prix que j'ai découvert que Landerneau est une ville de Bretagne ! (la honte!)


G
Combien d'exemplaires faut-il ne pas dépasser pour être un auteur "dont le talent n'a pas encore rencontré un vaste public" ? Si on adopte les critères Leclerc, ce sera très amusant : 10.000 ex, 20.000 ex. ?Ce qu'il y a de très drôle, c'est qu'un auteur doit démarrer suffisamment fort, doit faire route vers les 20.000 ex. s'il veut avoir une chance d'être référencé chez Leclerc.Il y a chaque année des centaines d'auteurs "dont le talent n'a pas encore rencontré un vaste public". Mais il est vrai que savoir écrire pour rencontrer un vaste public, c'est un talent.Cet intitulé donne le vertige...
Répondre
P


@ Amanda : non, non, pas de problème :-)))

Je me réjouis de tous les beaux échanges que nous allons avoir autour de ces livres, que nous ferons circuler bien sûr, en tout cas s'ils le méritent !