Contre-enquête sur la mort d'Emma Bovary - Philippe Doumenc

Publié le par Papillon


 

 


 

 

Tout le monde connaît la fin tragique d’Emma Bovary, l’héroïne mythique de Gustave Flaubert : harcelée par les créanciers, déçue par ses amants, la jeune femme se suicide en avalant de l’arsenic. Mais nous a-t-on tout dit sur cette mort ?

La vérité c’est que Charles Bovary trouvant sa femme agonisante, affolé, convoque à son chevet deux sommités médicales. L’un d’eux découvre des traces de coups sur le corps de la patiente, l’autre recueille ses dernières paroles : « Assassinée, pas suicidée. » Il n’en faut pas plus pour ordonner une autopsie et ouvrir une enquête. C’est ainsi que débarque à Yonville-l’Abbaye le jeune inspecteur Rémi chargé d’enquêter sur une mort devenue suspecte.

 

L’idée de départ de ce roman m’a parue tout à fait séduisante et au début ça fonctionne très bien, d’autant que Philippe Doumenc a su adopter un style très XIXe tout à fait plaisant et que le point de vue du jeune inspecteur nous plonge directement dans cette vie provinciale étriquée. Et nous connaissons les suspects par cœur, bien sûr : Charles Bovary, le mari terne et ennuyeux ; Homais le pharmacien, aussi bête que prétentieux ; Lheureux l’usurier, cupide et concupiscent ; Rodolphe Boulanger, le séducteur cynique ; Léon Dupuis l’amant inconsistant. Malheureusement, très vite l’enquête piétine : cette petite ville de province n’a pas tant de secrets à cacher. L’enquêteur d’ennuie. Et le lecteur aussi. L’auteur s’en sort finalement par une pirouette un peu tirée par les cheveux…

 

Ce roman se voulait une récriture du chef d’œuvre de Flaubert, mais le projet était sans doute trop ambitieux et c’est un peu raté.

 

Clochette a aimé, Marie aussi, mais Ys a été déçue.


 


Actes Sud, 2007. – 187 p.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pont des arts 16/06/2008 07:41

Je suis venu vous rendre visite en compagnie d'Emma B.

Joelle 12/06/2008 12:51

L'idée de départ était bonne mais vu ton billet mitigé, je passe ... en plus, Madame Bovary était mon sujet au bac alors je n'en garde pas forcément d'excellents souvenirs ;)

Papillon 12/06/2008 21:08


En effet, alors, tu peux faire l'impasse !


florinette 29/05/2008 18:58

Dernièrement, on me l'a déconseillé et je vois que ton billet confirme ces dires, je préfère passer sans hésiter ! ;-)

Papillon 29/05/2008 22:50


Bah ! Il y a déjà tant de très bons romans ;-)


Marie 29/05/2008 12:13

Euh.. je crois que mon com était un peu long !! ;-)

Marie 29/05/2008 12:12

Il est vrai que ce roman n'est pas (à mon humble avis) un "incontournable" mais l'idée de remettre en question la mort d'Emma est tout de même pas mal ! Et puis, j'ai tellement adoré le roman de Flaubert, que j'étais très heureuse de retrouver le petit village de Yonville-l'Abbaye et ses habitants.. Bon, c'est vrai la fin est un peu décevante, et comme tu dis "un peu tirée par les cheveux".. mais cela n'empêche pas que je garde un bon souvenir de ce roman. (merci d'ailleurs pour le lien, c'est très sympa ;-)En revanche, j'ai tout simplement adoré la libre adaptation illustrée de Posy Simmonds intitulée Gemma Bovery que je considère cette fois-ci, comme un roman graphique "incontournable" et que je recommande chaudement ;-)A bientôt

Papillon 29/05/2008 22:47


Mon sentiment est le même : une bonne idée de départ mais un résultat décevant ! Mais je note Gemma Bovery ! Merci !


Mireille 28/05/2008 17:28

Comme il n'est pas dans le fonds de la bibliothèque, je ne crois pas que je vais l'acheter. Il me tentait, mais maintenant j'en suis moins sûre.

Papillon 28/05/2008 21:21



Je l'ai trouvé un peu creux en fait mais je suis assez d'accord avec ys qui pense que l'auteur n'est pas fidèle à l'héroïne de Flaubert.
Mais il ya aussi beaucoup de bonnes critiques : à vous de vous faire votre opinion ;-)



Ys 28/05/2008 14:16

Même chronique que moi le même jour ! Même déception aussi...

la Pyrénéenne 28/05/2008 11:28

Dommage ! Moi aussi , ça me disait bien , c'est quand même une belle idée ... à voir ...

cathulu 28/05/2008 06:05

ll me tentait aussi, ma LAL s'allège !

Karine 28/05/2008 05:26

Il me tentait bien celui-ci... Avec ton billet, je suis quand même moins enthousiaste... et j'avoue que je me souviens plus (ou presque) de Mme Bovary!  Pas idéal, je le crains!